Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 10. Episode 1.

2 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 10. Episode 1.

Esprits Criminels // Saison 10. Episode 1. X.


Cette semaine nous assistons à l’arrivée de Kate Callahan incarnée par Jennifer Love Hewitt (The Client List, Ghost Whisperer) dans le rôle d’une nouvelle agent de l’équipe de la BAU. Elle est là pour remplir le vide laissé par le départ de Jeanne Tripplehorn. On n’échange pas une actrice de qualité pour une autre mais étant donné que j’aime bien Jennifer Love Hewitt, je dois avouer que j’étais content de découvrir ce que cela pouvait réellement donner. Je me demande cependant où est-ce que la saison va bien pouvoir aller très prochainement alors que globalement ce premier épisode nous présente énormément de choses. A commencer par le personnage de Kate mais aussi une intrigue en fil rouge qui semble être plutôt efficace. En tout cas j’ai hâte d’en découvrir beaucoup plus. Cette histoire d’enlèvement et vente de femmes sur Internet, c’est tout de même sacrément tordu mais au fond, il y a tellement de gens tordus dans ce monde que ce n’est pas étrange de retrouver une telle histoire dans un épisode de Criminal Minds. La série des tordus par excellence. Cependant, avec cette intrigue sur plusieurs épisodes, la série tente aussi de nous éviter le classique premier épisode de la saison qui n’a pas de suite et qui ressemble à tous les autres épisodes d’une saison.

Non, le but est clairement de petit à petit nous introduire à un tout nouveau monde. Avec un tel univers, cette intrigue en fil rouge pourrait bien faire office de cross-over avec le futur spin off de CSI à venir, CSI : Cyber (pour la partie Internet de l’épisode bien évidemment). Côté affaire de la semaine, cet épisode reste assez classique et ne sort pas vraiment des sentiers battus. L’an dernier la série avait adopté un style différent dans sa seconde partie de saison, plus proche du polar, avec un angle qualitatif assez intéressant. Cette année, ce n’est pas un épisode d’ouverture particulièrement original qui tente de changer quoi que ce soit dans la série. Bien au contraire, avec les deux nouveautés principales de la saison, on ne pouvait pas mieux attendre de la part de Criminal Minds que de rester très légère en nouveautés dans la forme. L’arrivée de Kate est sensée se faire par la grande porte. Toute la scène d’introduction du personnage était cependant assez mauvais. On veut nous montrer ses talents sur le terrain, user de ses charmes, mais ce n’est pas ce que j’avais envie de voir. J’aurais préféré un portrait plus conventionnel où la série tente de nous parler de sa vie privée (ce qu’elle fait à la fin de l’épisode).

Cela aurait été bien plus intéressant à mes yeux. Surtout que sa vie privée va très probablement rencontrer son boulot (comme cela a déjà pu être le cas pour beaucoup de personnages comme Hotch qui a perdu sa femme à cause d’un cinglé dans une saison précédente, etc.). De toute façon, quand on fait ce genre de boulot, il vaut mieux être seul. C’est ce que le passé d’une telle série nous apprendra toujours. Le coup des jambes de femmes, franchement j’ai trouvé ça aussi étrange que terrifiant. L’une des questions les plus importantes de ce premier épisode c’est comment font-ils pour gérer tout ça à la fin de la journée et pour ne pas perdre la tête. Au fond Kate a bien raison, elle a beau rejoindre une belle équipe et des enquêtes de terrain intéressante, à la fin de la saison, apprendre à connaître tous ces cinglés cela ne doit pas être très bon pour le moral. Cela me fait penser que j’aimerais bien voir l’un des membres de l’équipe devenir l’un de ces cinglés un jour. Notamment car ce serait une parfaite occasion à la fois de se séparer d’un personnage (bien qu’au premier abord je ne vois pas de qui ils pourraient se séparer) mais aussi de prouver que ce genre de boulot peut faire naître chez quelqu’un des fantasmes sombres.

Note : 6/10. En bref, introduction plutôt correcte pour Criminal Minds.

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 10. Episode 1.

Commenter cet article