Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grantchester. Saison 1. Pilot (UK).

8 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Grantchester

Critiques Séries : Grantchester. Saison 1. Pilot (UK).

Grantchester // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Daisy Coulam (EastEnders, Casualty) vient de nous créer Grantchester, une série se déroulant dans les années 50 autour d’un jeune vicaire qui va faire équipe avec une inspecteur afin de résoudre des crimes dans la ville de Grantchester. Cela ressemble à beaucoup de séries policières actuelles où quelqu’un qui n’a pas grand chose à voir avec la police, se retrouve avec la police. C’est donc le cas de ce vicaire, qui au fond est un personnage réellement sympathique et intéressant. Au premier abord, cet épisode n’est pas mauvais du tout même si au fond cela aurait très bien pu être légèrement plus amusant et cocasse, comme une série de cet acabit peut clairement devenir. Mais je ne vais pas bouder mon plaisir, surtout que James Norton est très bon dans le rôle de notre vicaire. L’ouverture de ce premier épisode se fait donc de façon assez classe et efficace. On veut nous raconter dans quel environnement il vit, pourquoi il a choisi cette vie (même si ce n’est pas forcément expliqué) et surtout où veut et peut réellement aller Grantchester. La reconstitution des années 50 semble plutôt fidèle de ce que je peux en dire. En tout cas, c’est assez bien fait dans son ensemble et l’on n’a pas l’impression de s’ennuyer terriblement.

En 1953, un jeune vicaire fait équipe avec un inspecteur de police pour résoudre des crimes dans la ville de Grantchester, située dans le comté de Cambridgeshire en Angleterre. Petit à petit, les deux hommes se lient d'amitié, tout en s'apportant mutuellement dans le travail.

J’ai souvent peur que les séries de ce genre là aient tendance à se reposer avant tout sur leur duo original et rien de plus. Sauf que ce n’est pas du tout le cas. En effet, Grantchester parvient malgré tout à installer quelque chose d’assez intelligent dans l’ambiance de cette ville, de ce qui s’y passe réellement et des secrets de chacun pour que l’on n’ait pas l’impression que notre duo soit le seul intérêt de la série. Bien au contraire. Sidney Chambers est donc un vicaire qui n’est pas comme les autres ou en tout cas qui tente de briser les conventions. Quand j’ai lu le pitch de la série, je dois avouer que j’ai eu peur de voir une nouvelle version de Soeur Thérèse. com mais sans tout l’aspect site Internet et technologie. Sauf que l’on est loin de ça (fort heureusement) et que ITV parvient à offrir son talent de mise en scène et d’écriture pour que l’histoire soit globalement bien construite. Ce premier épisode offre quelque chose de léger également dans un mois qui est pour le moment morose pour la fiction. Il n’y a pas tant de bonnes séries ces derniers temps et de voir débarquer Grantchester je pense que c’est une très bonne chose.

La grande inconnue pour le moment c’est peut-être ce que la série va réellement vouloir raconter en filigrane. Après tout il y a des tas de choses que l’on peut suivre dans cette série, qui peuvent également évoluer mais est-ce suffisant ? Je ne sais pas trop si la mécanique de la semaine qui pourrait s’installer afin de délivrer de l’épisode au kilomètre sera réellement passionnante. J’ai envie de penser que Grantchester peut devenir autre chose que toutes les séries un peu ennuyeuses que je n’aime pas chez les anglais dans le registre policier d’époque. Il y a un petit côté Cluedo qui donne à Grantchester son ambiance légèrement old-school. Le côté policier a de quoi rappeler du Sherlock Holmes ou encore des séries comme Arabesque. C’est loin d’être dit comme une mauvaise chose, bien au contraire, puisque c’est la preuve qu’il se passe quelque chose dans cette série et qu’il y a même du potentiel pour faire beaucoup plus. Robson Green de son côté tente d’être plus ou moins l’opposé de James Norton dans la série et son personnage est d’ailleurs assez sympathique (bien que très classique, histoire de ne pas trop dépayser le téléspectateur je suppose).

Note : 6/10. En bref, un solide premier épisode pour une série policière intelligente et efficace.

Critiques Séries : Grantchester. Saison 1. Pilot (UK).

Commenter cet article