Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Happyland. Saison 1. Pilot.

1 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Happyland

Critiques Séries : Happyland. Saison 1. Pilot.

Happyland // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Happyland me fait légèrement penser à une version moins intéressante de Adventurland (avec Jesse Eisenberg et Kristen Stewart). En effet, cela ne pouvait pas être aussi bon dans le sens où de toute façon, il n’y a pas Judd Apatow pour produire. Créée par Ben Epstein (10 Things I Hate About You), cette comédie romantique ne change pas grand chose au registre. Happyland ne fait que nous raconter des choses que l’on avait déjà plus ou moins vu (en mieux) ailleurs et c’est certainement ce qu’il y a de plus problématique. Sans compter sur le fantôme d’Adventurland qui ne cesse de roder dans les parages et que l’on ressent à chaque fois qu’un personnage ouvre la bouche. Ensuite, cette comédie tente de s’intégrer dans les formats de MTV et l’on sent qu’il y a donc des influences très fortes de Awkward. Une nouvelle mauvaise idée. Plutôt que de faire des comédies originales (et MTV en est capable puisqu’ils ont pu nous offrir Death Valley ou encore Zach Stone is Gonna Be Famous), ils semblent tout faire entrer dans le même moule et c’est clairement quelque chose qui me déçoit énormément, surtout que j’aurais aimé voir un peu de légèreté et moins de cette comédie bricolée que l’on voit déjà ailleurs sur la chaîne.

Lucy, une adolescente cynique, vit dans le monde magique mais faux d'un célèbre parc d'attractions où travaille sa mère, qui incarne le personnage d'une princesse de conte de fées. Comment approcher la réalité, grandir et tomber amoureux dans un tel microcosme où tout n'est que fantaisie ?

Du coup, tout au long de l’épisode je me suis tout de même demandé ce que je faisais plus ou moins devant Happyland. Je n’ai même pas envie de revenir afin de voir les huit épisodes suivants. Il y a des histoires qui ne valent pas vraiment la peine d’être vues tant elles sont anecdotiques et d’autres qui prennent une place monstrueuse et qui ne sont malheureusement pas à la hauteur de mes attentes. Car ce que j’attendais de la part d’une telle série c’était peut-être qu’elle se concentre un peu plus sur l’idée d’une relation qui se construit dans un parc d’attraction avec un angle assez dramatique mais pas nécessairement teenage non plus. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, mais quelque chose qui se permet tout simplement plus et qui ose des sentiments que l’on ne voit pas souvent sur une chaîne comme MTV (Faking It a d’ailleurs réussi à s’émanciper de Awkward au fil des épisodes afin d’adopter son propre ton même si la dynamique globale et visuelle reste assez identique - malheureusement -). Le rapport avec les contes de fées (car on est dans un parc d’attraction tout de même) n’est pas très présent ce qui me laisse tout de même un peu sur le carreau.

Surtout que j’aurais tellement aimé voir une comédie avec des personnages qui ne cherchent pas tous à être étranges ou à entrer dans une catégorie. Je pense que toutes ces comédies de MTV sont nées grâce (et à cause) de Glee. Il y a le même syndrome derrière et pourtant, MTV peut se permettre plus de choses et donc être légèrement moins guimauve pour enfants. Car j’ai besoin de voir des sentiments, des vrais et avec Happyland je m’attendais à quelque chose dans ce genre là. Des personnages légèrement enfantins (pour l’univers) avec des histoires et des problèmes d’adultes, tout simplement. Mais ce n’est pas ce que j’ai réussi à avoir malheureusement je ne peux donc qu’être totalement déçu du résultat. Je vais donc malheureusement devoir passer mon chemin sur cette comédie et si vous avez aimé ce premier épisode (ou même si vous ne l’avez pas aimé et que vous n’avez pas envie d’en voir plus), je vous conseille vivement de regarder Adventurland qui est un très joli film sur une romance entre deux personnages attachants du début à la fin. C’est du pur et bon Apatow comme le cinéma américain pour nous en offrir.

Note : 3.5/10. En bref, malheureusement Happyland a énormément de mal à être originale et passionnante.

Critiques Séries : Happyland. Saison 1. Pilot.

Commenter cet article