Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 3. Shalwar Kameez.

13 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Homeland

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 3. Shalwar Kameez.

Homeland // Saison 4. Episode 3. Shalwar Kameez.


Le premier épisode de la saison 4 était réussi. Il nous laissait entrevoir la possibilité que Homeland puisse devenir une toute nouvelle série, de façon à nous faire oublier ce qu’elle avait déjà pu faire auparavant. Le second épisode était bien médiocre, pas suffisamment réussi à mon goût sauf pour certains personnages comme par exemple Quinn. Et cette semaine avec « Shalwar Kameez », la question était de savoir si Homeland allait redevenir bonne ou bien si elle allait sombrer. Fort heureusement pour tout le monde, elle a choisi le bon chemin. Sans pour autant jouer la carte de la série ultra ambitieuse, il y a quelque chose qui fonctionne plutôt bien et c’est tout ce que j’attendais de la part de la série. Cet épisode cherche à nous indiquer que la toute nouvelle configuration de la série est la bonne et qu’ils ont en plus de ça des tas de choses à nous dire autour de ces intrigues. Je pense par exemple à Quinn. J’aime bien ce que la série tente de faire avec ces deux là, dans leur relation professionnelle mais également du point de vue des histoires personnelles de chacun des deux personnages. Quinn est encore sous le choc de la mort du directeur de la CIA dans le premier épisode de la saison (pauvre Corey Stoll, il n’a vraiment pas de chance).

En tout cas, il tente donc de gérer tout cela avec ses émotions à lui, sa propre colère. J’aime bien toutes les scènes de vie du personnage, qui se renferme sur lui-même dans le but de chercher des réponses qu’il ne trouvera qu’à la fin de l’épisode. C’est ce qui va le sortir de sa torpeur. Quinn suit un peu le chemin de Carrie dans la fin de la première saison à un stade différent de sa catatonie psychologique. Pourquoi pas. C’est en tout cas une bonne idée puisque Quinn est certainement le meilleur épisode de la saison pour le moment. Et j’aimerais bien qu’ils donnent encore plus de choses à faire au personnage alors que Carrie au fond est presque devenue secondaire. Après tout, Carrie ne doit plus vraiment être l’héroïne de Homeland. C’était bien quand elle était avec Brody ou quand elle cherchait des réponses et que sa maladie lui permettait d’être l’héroïne. Maintenant, c’est Quinn le centre d’intérêt et accessoirement quelque chose de beaucoup plus global. Cela ne veut pas pour autant dire que Carrie ne prend pas la parole. Bien au contraire, elle sait très bien s’y prendre de ce point de vue là également.

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le moment où elle se retrouve avec Saul. On sait très bien que leur relation n’est pas forcément au beau fixe mais elle n’est pas non plus totalement catastrophique. C’est en tout cas ce que l’épisode tente de nous démontrer. Il faut dire que la fin de la saison 3 avait plus ou moins changé les problèmes entre les deux personnages et réglé certains différents. Maintenant, la grande question est donc de savoir où est-ce que cela peut nous amener car Saul a beau être un personnage que j’apprécie, je trouve qu’il ne sert toujours presque à rien. Cette année en tout cas, ce n’est pas celui dont on a envie de prendre des nouvelles. Bien au contraire. De toute façon, je ne pense pas que la série veuille créer d’autres choses comme dans les trois premières années ce qui est compréhensible. Je me demande cependant s’ils vont tenter une relation entre Quinn et Carrie. Au fond ce serait presque logique tant tout semble pointer vers cette idée là mais je pense que ce serait aussi répéter ce qui s’est passé avec Brody et étant donné que Quinn, aussi instable qu’il est, pourrait faire du mal à Carrie, je n’ai pas envie de voir Homeland tourner en rond encore et encore autour des mêmes choses.

Ainsi, on se retrouve donc avec un épisode plutôt réussi dans son ensemble, assez divertissant d’un point de vue de l’espionnage mais également très réussi d’un point de vue légèrement différent (je parle bien évidemment de tout ce qui est conflits personnels, aspects psychologiques, etc.). Ainsi, Homeland est en train de changer totalement et c’est pour le mieux. Fort heureusement.

Note : 9/10. En bref, une saison qui commence à devenir intéressante.

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 3. Shalwar Kameez.

Commenter cet article