Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 3.

10 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #How to Get Away with Murder

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 3.

How to Get Away with Murder // Saison 1. Episode 3. Smile, Or Go to Jail.


Je pense que ce qu’il y a de réellement intéressant dans How to Get Away with Murder ce n’est pas forcément la façon dont Viola Davis parvient à sauver (ou non) ses clients, mais plutôt le fait que les personnages de la série ont tous quelque chose qui ne semble pas forcément tourner bien rond. Mais j’aime bien le fait que l’on tente de nous dire qu’au fond tout peut très bien aller mal (tout comme cela peut également très bien aller) comme aller très bien pour tout le monde. Le fait est qu’il y a un meurtre qui va avoir lieu dans quelques mois et qui va impliquer les étudiants de Annalise. Forcément, on peut déjà s’attendre à tout un tas de choses mais j’ai comme l’impression que la série tente avant tout de noyer le poisson. On ne sait donc pas vraiment dans quelle direction tout cela peut réellement aller et je dois avouer que cela me fait réellement plaisir. Il y a donc tout un tas de choses que les personnages nous révèlent au fil des épisodes et pour le moment, après seulement trois épisodes, j’ai l’impression de connaître une grande partie de la vie de tous ces personnages. Ce qui est assez dingue tout de même. L’une des grandes intrigues lancées au départ c’est bien évidemment la relation entre Annalise et son mari.

Elle pense qu’il la trompe et elle veut en avoir le coeur net. Elle va alors engager son ex petit ami afin de voir si l’alibi de son mari tient et dès que son ex petite ami lui dit que son alibi tient vraiment la route, elle est tellement heureuse qu’elle a envie de recoucher avec son ex. C’est pile poil le genre de choses que l’on peut attendre de la part d’une série produite par Shonda Rhimes. Il y a tous les ingrédients possibles et imaginables. Mais Annalise est aussi quelqu’un de convaincant et pas seulement par rapport au fait qu’elle est une avocate reconnue. Il y a un vrai charisme qui se dégage de Viola Davis. On comprend donc très bien le succès de la série au fil des épisodes et j’ai hâte de voir ce que cela peut donner sur la longueur (surtout que ABC a confirmé la première saison de How to Get Away with Murder pour 15 épisodes). La série tente donc de nous confondre, de nous laisser tout un tas de doutes sur les épaules et je dois avouer que c’est quelque chose que j’apprécie. On va donc moins voir les twists arriver, les personnages évoluer et la dynamique de la narration restera constante. En tout cas, tant que la série ne cherchera pas à faire du hard discount de l’intrigue balisée.

Car ce n’est pas ce que j’ai envie de voir non plus. Je préfère largement ce que l’on peut voir à l’écran avec toutes les petites histoires de tout le monde, les flashforwards qui nous donnent peut-être encore plus mal au crâne dans le sens où l’on ne sait pas forcément où est-ce que tout cela veut réellement nous emmener. Côté procès, les choses évoluent et grandissent là aussi. On sent que la série tente de faire des choses, cassant par moment la mécanique de la série histoire de ne pas nous donner l’impression que How to Get Away with Murder suit une bible. Et l’on sait pertinemment que c’est une très bonne chose quand une série choisie de ne pas faire les choses que l’on connaît le mieux et ce de façon assez simpliste. Je me demande d’ailleurs comment ils vont faire. Ils tentent de ne pas être une série avec des cas de la semaine qui ronronnent mais ils ne peuvent pas être tous aussi agréables à suivre alors qu’ils ne sont pas si originaux que ça. Au fond ce qui fait la vraie originalité de cette histoire ce n’est pas forcément le cas mais plutôt la manière dont les personnages sont tous utilisés autour (comme par exemple les étudiants et le parallèle de la façon dont Annalise utilise leur aide pour ses affaires).

Note : 7.5/10. En bref, en restant une série solide et efficace, How to Get Away with Murder fonctionne.

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 3.

Commenter cet article