Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 1. Episode 3. Chapter Three.

30 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 1. Episode 3. Chapter Three.

Jane the Virgin // Saison 1. Episode 3. Chapter Three.


Jane pense qu’il est peut-être temps de passer à la vitesse supérieur avec son petit ami pendant que ses sentiments vis-à-vis de Rafael sont en train de gagner de plus en plus de terrain. C’est quelque chose de très classique dans le monde des telenovelas, ces histoires de triangles amoureux sur triangles. Pourquoi pas après tout, surtout que la relation de Jane et Michael est mignonne mais Jane pourrait aussi avoir envie de goutter au piment d’une relation avec Rafael, purement sexuelle pour le coup puisque j’ai bien l’impression que c’est ce qui la démange. Michael c’est un peu la bonne poire de la série, celui qui a accepté d’attendre de se marier avec Jane, par amour, avant de coucher avec elle. Je n’ai pas envie qu’ils se séparent mais j’ai envie de voir Jane tester un petit coup Rafael, par simplement curiosité. Ce pourrait être drôle, la jeune fille qui a toujours été la plus prude de sa génération qui commence petit à petit à se dévergonder. Le fait qu’elle accepte enfin de coucher avec son petit ami est déjà un grand pas en soit qui tente de changer pas mal de choses dans la série. La façon dont Jane est troublé est assez drôle et rappelle qu’elle est un peu gauche.

La scène à l’hôtel par exemple avec la télévision qui est toujours là pour lui rappeler l’existence de Rafael et donc de ses sentiments grandissants pour lui. La série use et abuse de tout un tas de choses mais c’est ce qui rend le tout assez drôle et efficace à mon goût. En effet, je ne m’attendais pas forcément à ce que la série aille dans cette direction avec ses personnages mais je constate qu’au fond il y a énormément de choses à creuser. D’un côté l’attirance de Jane pour Rafael mais aussi le contraire qui ne devrait pas tarder à faire son apparition. Je suis cependant heureux de voir que Jane est encore blanche immaculée. Après tout, cela aurait été un peu trop facile qu’elle couche comme ça d’un seul coup comme l’on se débarrasserait d’un vulgaire sparadrap. Non, ce n’est pas la même chose. La première fois est quelque chose de terrible. Je ne vais pas défendre le fait qu’il faille attendre le mariage, je trouve ça ridicule (après tout, on ne tester pas une voiture après l’avoir acheté) mais disons que la première fois, souvent idéalisée, reste quelque chose dont on va se souvenir toute sa vie. Du coup, le choix de tout un tas de choses et notamment du partenaire est très important. C’est pour ça que je garde un bon souvenir de ma première fois, pas d’un point de vue technique mais du partenaire choisi.

En parallèle de Jane et Rafael, nous avons Michael et Petra qui se rapprochent eux aussi de leur côté. Je dois avouer que je trouve ça assez cocasse dans son ensemble dans le sens où cela permet de créer un autre triangle amoureux sur un triangle déjà établi. Michael pourrait cependant bien être le premier à craquer. Ce ne serait pas étonnant, surtout que Petra est clairement le genre de femme à avoir ce qu’elle veut. Leur enquête sur le meurtre de Roman Zazo est un petit divertissement qui n’a rien de bien exceptionnel malheureusement mais l’on ne peut nier le fait que Jane the Virgin est une série avec tout un tas de potentiel. Enfin, c’est l’histoire du père de Jane qui est drôle elle aussi, surtout vis-à-vis du fait que la grand mère est certainement la personne la plus moralisatrice mais aussi la plus influençable de la série. C’est drôle et léger, sans chercher à trop en faire non plus. Mais l’on sent que le but de Jane the Virgin n’est pas d’en faire des caisses et cela me va plutôt bien. Malgré le fait que je ne vois pas où est ce que la relation entre Luisa et sa belle mère va réellement nous emmener, je trouve ça assez mignon comme tout, voire même torride (même si ce n’est pas ce que je préfère dans la série non plus).

Note : 7/10. En bref, Jane the Virgin continue d’être une bonne et agréable surprise.

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 1. Episode 3. Chapter Three.

Commenter cet article