Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Legends. Saison 1. Episode 8. Iconoclast.

12 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legends

Critiques Séries : Legends. Saison 1. Episode 8. Iconoclast.

Legends // Saison 1. Episode 8. Iconoclast.


Après ce qui s’est déroulé à la fin de l’épisode précédent, Legends se devait forcément de délivrer quelque chose de légèrement différent. La mort du Prince Abboud dans l’épisode précédent a forcément développer un peu plus le côté cas de la semaine dans Legends mais c’est aussi l’occasion en parallèle de remettre sur le devant de la scène le passé de Martin alors que ce dernier tente encore de se souvenir ce qui s’est passé dans son propre passé pour que l’on ait voulu le lui faire oublier. Toutes les implications politiques de cet assassinat ne sont pas suffisamment développées. C’est dommage car je pense qu’ils auraient très justement pu développer un peu plus les personnages et en profiter pour nous dire qu’au fond il y a un aspect politique caché dans Legends (qui mérite toute notre attention). Car j’ai toujours aimé les séries qui tentent de parler de géopolitique même si globalement elles ne parviennent pas à le faire (notamment car l’on ne parle pas de leur pays mais d’un autre). Le but au fond pour tout le monde c’est d’éviter un incident international sauf que ce n’est pas facile de contenir la rage d’un tel évènement. C’est pile poil ce qu’ils attendaient afin de déclarer la guerre aux Etats-Unis au fond.

Martin de son côté se retrouve avec un traceur sur lui, et Crystal avec Tony Rice sont là pour le soutenir dans sa petite aventure. L’idée de se concentrer sur Sebastian Egan n’est pas une mauvaise idée. Bien au contraire, c’est même une très bonne nouvelle pour Legends. La série parvient ici à créer quelque chose d’assez efficace en son genre même si tout est loin d’être parfait. Le problème c’est que l’on a l’impression que la série a plus ou moins obligé son intrigue principale autour de Martin Odum et en le laissant sous les traits de Sebastian Egan, la série tente seulement de conclure l’intrigue de la semaine dernière (qui au fond ne peut pas trouver de conclusion simpliste). Car ce n’est pas une histoire si simple. Bien au contraire. L’appui de Crystal et Tony Rice est nécessaire et là pour permettre à Legends de sortir un peu la tête de l’eau. Je dois avouer que je ne sais pas vraiment comment j’aurais réagit si la série n’avait pas voulu délivrer quelque chose de plus cohérent de ce point de vue là. En effet, depuis le début de la saison, j’ai l’impression qu’ils se moquent légèrement de nous avec toutes les petites histoires avec Crystal ou encore (et surtout) Tony Rice.

Surtout que leur utilité est plus que limité. On est loin de la série qui cherche à avoir une vraie cohésion de groupe. Ce qui est assez bête car justement, c’est ce qui aurait probablement pu sortir Legends de sa sale mécanique rouillée des premiers épisodes de la saison. Car je retrouve un peu de ça dans cet épisode. Je trouve dommage qu’il faille par ailleurs attendre la fin de l’épisode pour que Sonya soit enfin mise en danger. C’est une femme que j’ai toujours autant de mal à cerner étant donné qu’elle joue un jeu mais qu’elle est également menacée. Il y a donc quelque chose que j’ai du mal à saisir sur l’utilité de cette femme et surtout comment elle va bien pouvoir évoluer (surtout après la fin de cet épisode). J’ai envie de croire que cela va permettre à Sonya de comprendre qu’elle fait du mal à Martin alors qu’au fond ce dernier n’avait pas mérité ça. Toute la famille qu’ils ont construit, les Odum, n’est qu’une illusion créée de toute pièce. Un peu comme une sorte de Truman Show même si au fond ce n’est pas du tout ça. Ainsi, les deux derniers épisodes de la saison se concentreront je l’espère sur quelque chose de beaucoup plus fluide. Ce serait dommage de faire le contraire.

Note : 4/10. En bref, dans l’attente de mieux.

Commenter cet article