Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Hommes de l’Ombre. Saison 2. Episodes 1 et 2.

2 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Les Hommes de l’Ombre

Critiques Séries : Les Hommes de l’Ombre. Saison 2. Episodes 1 et 2.

Les Hommes de l’Ombre // Saison 2. Episodes 1 et 2. L’accident / La guerre des nerfs.


Après que Nathalie Baye ait décidé de ne pas rempiler pour une saison 2, forcément les scénaristes devaient trouver une nouvelle idée. Ils ont alors décidé de se concentrer sur le Président fraîchement élu et sur la Première Dame incarnée par la nouvelle arrivante… Carole Bouquet. Elizabeth Marjorie c’est un peu une sorte de mélange entre Cécilia Attias et Lady Diana. Il y a un peu de ces deux là dans leur histoire et je dois avouer que cela ne m’a pas déplu. Surtout que c’est clairement la preuve d’un vrai potentiel que de délivrer autre chose dans cette série qui n’a rien à voir avec ce que l’on avait pu voir dans la première saison. Alain Marjorie est un Président qui n’est pas forcément très apprécié (et là, on sent l’influence des deux derniers Présidents en date) et cela fonctionne très bien. Nicolas Marié a beau ne pas être un acteur parfait, il l’est pour Les Hommes de l’Ombre. On sent qu’il a le poids de la présidence sur les épaules et qu’il tente de garder la tête haute. Notamment en engageant Kapita afin de s’occuper de la communication de l’Elysée. Pourquoi ? Car c’est le meilleur spin doctor qui existe et ça, personne n’a dû l’oublier depuis la première saison de la série.

La première saison soufrait par moment d’une mauvaise gestion du rythme. On se retrouve donc avec des épisodes qui n’étaient malheureusement pas à la hauteur des attentes et qui, malgré l’intérêt que j’avais pour Les Hommes de l’Ombre, ne me délivraient pas ce que j’attendais de la part de la série. Avec ces deux premiers épisodes et un rythme bien plus soutenu, je dois avouer que c’est pile poil ce que j’avais envie de voir dans une telle série. Il y a du rythme, les protagonistes évoluent rapidement et des tas d’intrigues dans lesquels mordre. J’ai donc logiquement beaucoup aimé cette histoire d’accident où Elizabeth s’est retrouvé avec son amant dans une voiture dont elle est responsable de l’accident. Il se trouve que son amant (qui a pris le soin de défaire sa ceinture au bon moment) est mort sur le coup. Mais Elizabeth s’en est très bien sortie et c’est une très bonne nouvelle puisque c’est tout de même Carole Bouquet récemment vu dans le remake en mini-série pour NBC de Rosemary’s Baby (et ce n’était pas très fameux d’ailleurs). Mais peu importe, avec son rôle de Première Dame, il y a un scandale qui pourrait très bien transformer la série en Scandal à la française.

Bien évidemment que ce n’est pas le cas mais au fond je pense que sans être une copie, il y a des tentatives (plutôt réussies). Notamment dans la gestion des sources, des rumeurs qui traînent, etc. Hussan est de son côté ministre de l’Intérieur et ami de toujours. Il va maquiller l’affaire afin qu’elle ne soit pas impliquée dans cet accident. Forcément, ce n’était pas ce qu’il fallait faire puisque de toute façon, TOUT va finir par se savoir. Dans le second épisode les choses sont légèrement différentes, notamment car Kapita commence à prendre ses aises et à dire ce qu’il faut faire et ne pas faire. En virant Hussan, l’ancien Premier Ministre Deleuvre veut déposer une motion de censure afin de renverser le gouvernement. Ce n’est pas si mal que ça tous ces petits jeux politiques qui ressemblent presque à ce que l’on avait déjà pu voir dans House of Cards. Cette seconde saison de Les Hommes de l’Ombre est d’ailleurs pleine d’influences en tout genre. C’est un pot pourri assez réussi de ce qui se fait de sympathique dans le genre politique à la télévision, à la fois américaine mais également ailleurs. Je dois avouer que j’avais peur que le rythme ne soit pas au rendez-vous ou bien qu’ils ne gomment pas les défauts de la première saison mais je constate que c’est tout l’inverse (et heureusement).

Note : 6.5/10. En bref, retour réussi pour Les Hommes de l’Ombre alors que la série gagne en rythme.

Critiques Séries : Les Hommes de l’Ombre. Saison 2. Episodes 1 et 2.

Commenter cet article