Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 1. Episodes 3 et 4.

14 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Madam Secretary

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 1. Episodes 3 et 4.

Madam Secretary // Saison 1. Episodes 3 et 4. The Operative / Just Another Normal Day.


Personne n’a dit qu’être Secrétaire d’Etat était quelque chose de simple. La manière dont Elizabeth fond en larme sur les genoux de son mari à la fin de « Just Nother Normal Day » prouve à quel point elle est une femme forte mais qui peut aussi parfois avoir sa propre part de faiblesse. Il faut dire qu’elle ne chôme pas depuis son arrivée au poste et elle tente de faire les choses de son mieux. A commencer avec « The Operative » alors que les négociations afin que Roy Schafer, qui est actuellement au Pakistan, pourrait bien se faire enlever avant même de pouvoir rejoindre l’ambassade américaine. C’est tout de même une histoire diplomatique très intelligente que Madam Secretary tente de mettre en avant. Les relations entre le Moyen Orient et les Etats-Unis ne sont pas les relations les plus faciles à mettre en avant, d’autant plus quand il y a une femme à la tête des affaires étrangères. Elle doit faire face à une culture, à des valeurs totalement différentes. Mais Elizabeth ne se laisse tout simplement pas marcher dessus. Elle cherche même à faire la politique différemment, à apporter sa propre vision des choses et ce même si au fond tout le monde n’est pas d’accord avec ce qu’elle veut faire des cas qu’elle traite.

Dans cet épisode elle va se heurter par exemple à l’avis négatif de Russell Jackson. Mais le Président est quelqu’un qui sait choisir les bons éléments et surtout qui semble faire une confiance aveugle en Elizabeth. Après tout cette femme à tout ce qu’il faut pour réussir et notamment cette ambition qu’il y a au fond d’elle et qui est aussi l’un des symboles de sa propre réussite. Ce que je cherche également à comprendre c’est où est-ce que Madam Secretary veut réellement aller. Petit à petit la série gagne en intérêt, en intensité mais également en clarté. Les choses deviennent de plus en plus intéressantes et au delà de ça, on sent que le téléspectateur est captivé par ce qu’il peut voir à l’écran, tout simplement. Je ne m’attendais donc pas du tout à ce que la série cherche à mettre en valeur Elizabeth de cette façon. Mais cet épisode ne se concentre bien évidemment pas que sur Roy même si ce dernier est l’un des cas les plus intéressants et importants qu’elle ait eu à traiter pour le moment. C’est aussi l’occasion de découvrir Gina Fischer, qui va rencontrer The Viper, un ancien employé du département d’Etat qui se cache en Guinée. Encore une façon de gérer des problèmes purement géopolitique.

Mais la géopolitique est quelque chose qui m’a toujours passionné. En effet, depuis les premiers cours du genre que j’ai pu suivre, j’ai tout de suite accroché. Madam Secretary n’est pas la série la plus travaillée de ce point de vue là, et encore moins la plus complexe, mais elle cherche malgré tout à développer divers cas d’une richesse assez étonnante. Tout n’est pas parfait, notamment car la série tente de trouver son propre ton, la façon dont elle doit employer les personnages etc. Si la solution est trouvée et que les choses se déroule de façon presque trop facile et classique, il y avait tout de même des embuches intéressantes tout au long de l’épisode. C’est ce qui rend le spectacle tout de suite beaucoup plus vivant pour le téléspectateur qui n’attend que d’être diverti bien évidemment. Enfin, aussi d’être intrigué et passionné par ce qui est dit mais le divertissement reste le plus important. Par ailleurs, avec « Just Another Normal Day » nous allons en Asie. Un étudiant chinois, Fu Xinpei, refuse de prendre un avion à Dulles et retourne en Chine. Elle va alors demander l’asile politique.

La question est complexe et amène forcément tout un tas de rebondissements. Que doit fait le gouvernement ? Réagir ou non ? Il faut apporter une réponse et laquelle. Car la question est aussi de savoir si dire oui ne serait peut-être pas un peu trop. C’est là que l’on voit qu’au fond Madam Secretary ne veut pas simplement raconter une histoire diplomatique, elle veut aussi nous plonger dans les sentiments de chacun et notamment ceux d’Elizabeth. Cette dernière est une femme qui s’implique beaucoup trop dans ses affaires et c’est ce qui nous délivre la scène finale de l’épisode bien évidemment. Mais la rencontre entre Elizabeth et Xinpei était très réussie elle aussi, permettant à la série de nous offrir quelque chose de touchant. L’histoire de Fun Xinpei est forcément là pour entacher une histoire de traiter entre les ministères de l’intérieur chinois et japonais. D’un point de vue purement diplomatique, c’est encore une fois une très belle affaire mais si celle de l’épisode précédent cherchait surtout à être fidèle dans les négociations, ce cas-ci cherche plutôt à nous raconter quelque chose de touchant avec une histoire qui cherche à rapprocher le téléspectateur de la série.

Au fond, Madam Secretary est une bonne série en devenir. Elle tente de faire éclore de belles choses au fil du temps et étant donné que « Just Another Normal Day » est à mon humble avis le meilleur épisode jusqu’à présent, j’ai hâte de voir la suite.

Note : 6.5/10 et 7.5/10. En bref, voici une série qui évolue au fil des épisodes.

Commenter cet article