Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marry Me. Saison 1. Pilot.

15 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Marry Me

Critiques Séries : Marry Me. Saison 1. Pilot.

Marry Me // Saison 1. Episode 1. Pilot.


David Caspe, le créateur de Happy Endings est de retour pour de nouvelles aventures et il a embarqué Casey Wilson (Happy Endings) avec lui. Ce n’est pas une mauvaise idée étant donné que cette actrice était tout simplement excellente dans la série de ABC. Cependant, je me demande où est-ce que Marry Me veut réellement nous emmener. Cette comédie romantique (cela fait beaucoup de comédies romantiques entre Manhattan Love Story, A to Z ou encore la déjà existante The Mindy Project) fait donc partie d’une lignée de comédies qui tentent de nous raconter une rencontre, l’amour qu’ils partagent et toutes les gafs de la vie de couple. Cette fois-ci, afin de faire un peu dans l’originalité, c’est une demande en mariage qui tourne mal et qui va tourner en vrai running gag. Ce premier épisode n’est pas toujours très juste et pourtant, Annie et Jake sont deux personnes très banales, très sympathiques au premier abord. On a envie de croire qu’ils s’aiment à la folie, ou en tout cas suffisamment pour avoir envie de se demander en mariage. Sauf qu’au delà de ça, ce premier épisode ne nous raconte finalement pas très peu de choses nouvelles par rapport à ce que l’on a déjà pu voir ailleurs.

Ensemble depuis six ans, Annie et Jake ne vivent toujours pas ensemble. Elle attend désespérément qu’il la demande en mariage. Le jour où il se lance enfin, rien ne se passe comme prévu. Et si ces ratés successifs étaient le signe qu’ils ne sont pas faits pour être en couple ? Le cap des 7 ans s’annonce difficile, mais ils sont prêts à mettre toute la bonne volonté du monde pour le passer, en commençant par se fiancer…

Notre créateur fétiche, David Caspe, semble donc reprendre certaines gimmicks de son ancienne série dans Marry Me. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose étant donné que cela fonctionnait très bien. Son rapport avec le mariage est en tout cas à la limite de la pathologie. Mais je ne vais pas critiquer cet aspect de la série car j’aime bien les histoires de mariage, surtout quand elles induisent de la comédie. Casey Wilson et Ken Marino (Veronica Mars) trouvent donc le moyen de nous amuser avec leur vie de couple un peu barrée sur les bords. Ce premier épisode n’est donc pas totalement raté et parvient malgré tout à délivrer de très belles choses. La série est aussi convenue. Disons que tout ce que l’on voit à l’écran manque peut-être un peu de nouveauté et fraîcheur. J’aurais apprécié que cela soit légèrement différent, ce qui aurait pu permettre de gérer le ton de la série différemment. Ici on est dans quelque chose qui se fond dans la masse alors que j’aurais apprécié une comédie un peu plus folle, plus travaillée mais encore une fois, comme je le dis toujours, le pilote d’une comédie ne définit pas une comédie. Bien au contraire, il faut voir d’autres choses encore afin de voir réellement où est-ce qu’une comédie veut nous emmener.

Surtout une comédie comme celle-ci qui a moins de risques de s’inscrire dans une routine comme celle de Modern Family. Car Marry Me peut raconter des tas de choses et devenir une comédie qui veut nous raconter tout un tas de petites histoires sur Jake et Annie. Côté dialogues, là aussi ce n’est pas aussi inspiré que l’on aurait pu apprécier que cela soit réellement fait. C’est la faute à des tas de gags qui sont sympathiques mais qui ne font pas réellement surprenants. Mais j’ai envie de faire confiance. Après tout le pilote de Happy Endings n’était pas la définition parfaite de ce que la série allait devenir plus tard. Seth Gordon (The Goldbergs, Comment tuer son boss ?), producteur de la série et metteur en scène de ce premier épisode parvient tout de même à faire quelque chose d’agréable. Mais de toute façon, quand je regarde Marry Me j’ai plus l’impression de voir une sorte de suite à Happy Endings, notamment car Annie ressemble finalement énormément à Penny. Là aussi ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais j’ai comme l’impression que cette comédie n’est pas éternelle et qu’au bout d’une saison j’ai peur que l’on soit arrivé au bout de ce que la série pouvait réellement faire.

Note : 5/10. En bref, pas mal mais à voir sur la longueur.

Critiques Séries : Marry Me. Saison 1. Pilot.

Commenter cet article