Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 2. Episode 3.

12 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 2. Episode 3.

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 2. Episode 3. Making Friends and Influencing People.


Jenna Simmons est de retour. Je dois avouer que les deux premiers épisodes de Agents of S.H.I.E.L.D. m’avaient laissé quelque peu sceptique. Disons qu’il y avait trop de personnages, trop d’intrigues en même temps et le téléspectateur que j’étais était donc terriblement perdu. Je savais pertinemment qu’il ne fallait pas trop en attendre de la part de Agents of S.H.I.E.L.D. mais disons que j’avais aussi de l’espoir que cette année soit une bonne année pour la série. En permettant à Simmons de revenir dans la série, en plus de ça infiltrée chez Hydra, je dois avouer que j’ai hâte de découvrir comment la série va parvenir à rendre le tout encore plus intéressant. La raison pour laquelle elle n’est plus avec Fitz, c’est simplement car elle est sous couverture à Hydra afin de récupérer des informations pour Coulson. C’est une jeune femme dévouée à la tâche sauf que ce qu’elle ne sait pas vraiment, c’est qu’elle pourrait aussi être en danger. Cette machine qui permet à n’importe qui d’être fidèle à Hydra est une façon pour la série de nous démontrer qu’ils ont du pouvoir et qu’ils peuvent faire plus ou moins ce qu’ils veulent avec n’importe quoi dès qu’ils en auraient besoin. Ce qui change par rapport à la première saison c’est le découpage.

Même les deux premiers épisodes étaient découpé différemment des épisodes de la première saison. C’est forcément beaucoup moins fluide dans le sens où il y a énormément d’intrigues en parallèle mais disons que je me demande vraiment où est-ce que cela peut réellement aller. Toute l’histoire de Simmons me donne légèrement l’impression de revenir au temps d’Alias. C’est à la fois un compliment et une très bonne nouvelle. Disons que la scène d’ouverture où l’on voit Simmons soue fond de « God Help the Girl » de Belle and Sebastian, c’était parfait pour nous rappeler une série de J.J. Abrams (Lost a déjà fait ça au début de la saison 2 si vous vous souvenez bien). Disons que j’ai hâte de voir ce qui va se passer par la suite avec elle. Mais le reste de l’épisode manque parfois d’un peu de légèreté. On a l’impression que l’on veut nous maintenir sous une bulle, sous quelque chose de terriblement artificiel. On ne sait donc pas vraiment où est-ce que Agents of S.H.I.E.L.D. veut aller mais on la suit. Le problème, c’est que l’on ne voit pas où elle veut en venir, simplement à cause de choses qui ne prennent peut-être pas encore suffisamment bien forme. Mais j’aime bien aussi le méchant de la semaine, ce garçon qui peut tout transformer en glace.

Encore une fois, on retrouve ce que devait être Agents of S.H.I.E.L.D. au départ : des cas de la semaine fantastiques et non pas des trucs un peu ridicule autour d’artéfacts dont on se moque complètement. Ce personnage permet donc de nous offrir quelque chose d’assez sympathique et Monica Owusu-Breen, la scénariste de l’épisode, a très bien compris ce que l’on voulait quand on regarde un épisode de cette série. De toute façon, avoir séparé Fitz et Simmons était probablement la meilleure idée que la série ait pu avoir, en parallèle de nous développer des cas de la semaine ou encore de créer des faces à faces entre Ward et Skye. D’ailleurs, ces deux là sont tout de même bien ridicules. On ne sait pas trop s’ils s’aiment encore, s’il y a de l’espoir pour l’un ou pour l’autre, mais je suis persuadé qu’à un moment donné la saison va changer un peu la donne. Ce serait tout de même bien dommage de ne pas le faire. Ainsi, on se retrouve donc avec un épisode plutôt correct de Agents of S.H.I.E.L.D. avec un retour attendu et très réussi (pour une fois que je vois quelque chose de très réussi dans cette série, c’est important de le souligner).

Note : 6/10. En bref, pas trop mal le retour de Simmons.

Commenter cet article