Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 2. Episode 5.

26 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 2. Episode 5.

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 2. Episode 5. A Hen In the Wolf House.


Trop de personnages c’était peut-être l’erreur du début de la saison 2 de Agents of S.H.I.E.L.D.. La série allait donc dans tous les sens sans vraiment nous donner un semblant de cohérence. J’avais peur que la saison soit aussi médiocre tout au long et puis il y a de ça deux épisodes, quand la série a décidé de se concentrer sur Simmons et son infiltration chez Hydra, j’avais alors découvert une série légèrement différente que voulait nous en dire beaucoup plus que ce que l’on ne pouvait le penser. Et pas simplement en cachant son manque d’idées par un nombre incalculable de nouveaux personnages. C’est ce que l’on aurait dû voir dès la première saison de la série et pas ce semblant de série adaptée de comics. Depuis l’épisode sur Simmons (l’épisode 2.03), la série ne cesse de me surprendre et cet épisode est presque l’apogée de ce que la série doit être. L’arrivée de deux nouveaux personnage est forcément en cause et notamment celle de Adrianne Palicki (Friday Night Lights et qui devait être l’héroïne du reboot de Wonder Woman par David E. Kelley). Elle est excellente sous les traits de Mockingbird / Bobbi Morse. Il y a quelque chose chez elle tout au long de l’épisode qui nous donne envie d’en voir encore plus. Mais heureusement que ce n’est pas le seul personnage intéressant dans cet épisode.

On va nous révéler qu’elle est l’ex femme de Lance Hunter, qu’elle est sous couverture à Hydra et qu’elle n’a peur de rien. Surtout pas de se battre. En somme, elle est parfaite pour une série comme Agents of S.H.I.E.L.D.. Elle démontre tout au long de l’épisode ses talents sans jamais être trop exploitée non plus. On sent que les scénaristes ne veulent pas nous donner une impression de trop plein dès son entrée dans le jeu. Ce serait dommage de nous lasser alors qu’il y a énormément de potentiel autour d’un personnage comme celui de Bobbi Morse. Il serait intéressant qu’elle devienne régulière dans la série. Je n’aurais jamais assez de la présence de ce personnage. Sa personnalité est tellement jouissive. Elle va alors devoir aider Simmons mais sans trop le montrer. La façon dont elle se joue de Simmons dans les toilettes était drôle, tout autant que quand elle la pointe plus ou moins du doigt quand elle cherche la taupe. Ce que je trouve dommage dans cette histoire c’est que Simmons et Bobi sont maintenant hors de Hydra alors que justement, l’histoire de leur couverture venait juste de prendre forme et donc de devenir réellement intéressante. La série a peut-être été un peu trop vite là dessus à mon goût.

Il aurait été intéressant de faire plus de références à Alias en somme puisque cette saison 2 a empruntée énormément de choses à la série de J.J. Abrams. Et heureusement, ce sont les meilleures choses. Hydra est tout de même une entité réellement intéressante à creuser et l’épisode nous le prouve une fois de plus en associant à merveille de la comédie assez noire à quelque chose de légèrement plus fun et divertissant. Pendant ce temps, la série cherche à développer un peu plus l’histoire de Skye et surtout de son père. Coulson va devoir choisir entre sauver Simmons ou bien livrer Skye au père de cette dernière. Je pense qu’il y a réellement quelque chose à voir là dedans, surtout avec les révélations que Coulson fait à Skye à la fin de l’épisode. Mais pour le moment, c’est avant tout de la mise en place. Skye est légèrement mise de côté cette année, volontairement je suppose, afin de se concentrer sur elle un peu plus tard et je me demande si au fond le prochain épisode de Agents of S.H.I.E.L.D. ne sera pas le sien. C’est aussi la première fois dont on parle du fait que Skye pourrait bien être une alien. Je suppose que cela reste plausible et que cela pourrait expliquer l’intérêt que tout le monde semble avoir pour elle (même si ce n’était pas aussi explicite en saison 1).

Note : 9.5/10. En bref, on s’approche de la perfection avec un épisode rondement bien mené du début à la fin.

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 2. Episode 5.

Commenter cet article