Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 6. Nobody Said It Was Going...

30 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 6. Nobody Said It Was Going...

Nashville // Saison 3. Episode 6. Nobody Said it was Going to Be Easy.


Je crois que Nashville s’est installée dans une mécanique qui semble lui plaire seulement à elle car le rythme est assez lancinant et l’on ne ressent pas vraiment toutes les bonnes choses qui faisait le succès de la série il y a de ça quelques épisodes. J’aime beaucoup l’histoire de Will pourtant mais c’est bien l’une des rares choses qui m’ait vraiment plu dans cet épisode. Le fait que sa femme devienne complètement folle car elle sait pertinemment qu’au fond elle n’y peux rien si son mari est gay et qu’elle ne peut même pas profiter de lui alors qu’elle en est éperdument amoureuse. Elle pense que quand Will la touche, il est dégouté sauf que je ne pense pas que cela soit le cas. Je pense que Will a beaucoup d’attention pour sa femme sauf que cette dernière est aussi un peu la bonne poire dans l’histoire. Elle n’a pas eu la chance d’avoir l’homme qu’elle aime. L’homosexualité de Will reste donc une bombe qui pourrait clairement faire bouger les choses par la suite, simplement car la série sait gérer les petites histoires de ce genre là aux petits oignons. Tout simplement. Layla est quelqu’un pour qui j’ai aussi beaucoup de compassion car je comprends ce qu’elle vit mais aussi je comprends le fait que Will pense être dans un monde qui ne peut pas le voir en tant que gay.

Sauf que cela pourrait justement être intelligent que de faire son coming out afin de montrer que la country n’est pas qu’un milieu d’hétéro qui aiment des femmes. Après tout, il y a de la place pour tout le monde de partout, même dans la musique country et ses valeurs trop strictes. Will est aussi en pleine gloire, c’est pour ça qu’il ne veut pas que sa vie privée soit révélée au grand jour. Par ailleurs, il est venu le temps des nominations pour les CMA. Si l’on y retrouve Taylor Swift (alors que cette dernière a pris un virage pop avec son dernier album, lui ôtant la possibilité d’être nominée pour un album country), Rayna est la grande star de ces nominations. Je pense que c’est le bon moment pour la série de mettre en avant le fait que Rayna a enfin réussi ce qu’elle avait entrepris durant la première saison, gagner le coeur de nouveaux fans et développer l’intérêt qu’elle a auprès du public. Car Nashville c’est avant tout une série sur le monde de la musique et sur le retour d’une ancienne gloire. C’est là que Rayna est parfaite. Mais elle se retrouve contre Luke dans plusieurs catégories alors que Good Morning America se permet de critiquer ces nominations en disant que si Rayna est nominée c’est uniquement par rapport à son couple.

Cela peut se comprendre. Mais Luke reste aussi quelque chose de fort, sa relation ne pouvait pas vraiment être comme au premier jour. C’est pourquoi ils décident qu’il est temps de séparer leur vie professionnelle de leur vie privée afin de ne pas heurter leur relation de couple. Cela peut se comprendre, surtout quand Rayna décide qu’elle aimerait bien être la seule lors d’une performance sur le plateau de Dancing With the Stars. Eux veulent un duo mais elle veut être en solo. Deacon continue d’être de son côté un personnage ennuyeux. Tout ce qui se passe avec lui dans cet épisode ne fonctionne pas aussi bien que prévu alors forcément j’ai tenté de m’en remettre à mon personnage préféré de Nashville : Juliette Barnes. Mais cette dernière n’est pas non plus intéressante. La pauvre est coincée dans une sale histoire pompeuse de bébé, de mal-être. J’ai l’impression que d’épisodes en épisodes les mêmes choses nous sont présentées. Et forcément c’est loin d’être ce que j’attendais de la part de cette série. Nashville tente de prouver avec ce nouvel épisode qu’il y a donc des tas de choses décevantes ici et là dont le potentiel est plus que limité. Reste à voir la suite de la saison en espérant que celle-ci soit beaucoup plus efficace.

Note : 4/10. En bref, si certains personnages s’en sortent royalement bien, globalement cet épisode laisse plus ou moins tomber le téléspectateur.

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 6. Nobody Said It Was Going...

Commenter cet article