Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New Girl. Saison 4. Episode 5. Landline.

18 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : New Girl

Critiques Séries : New Girl. Saison 4. Episode 5. Landline.

New Girl // Saison 4. Episode 5. Landline.


Cet épisode de New Girl aurait pu être la pire des catastrophes et il se trouve qu’il s’agit finalement du meilleur épisode que l’on a pu voir jusqu’à présent. Le coin de la chambre de Nick est le seul endroit de l’appartement où tout le monde parvient à avoir du réseau. C’est tout de même assez cocasse comme idée mais c’est surtout que c’est excellent. En effet, cela va permettre à tout le monde de se serrer dans ce coin afin d’avoir du réseau. C’est pourtant quelque chose d’assez ridicule au fond mais c’est tout ce qui rend cet épisode finalement excellent. Car c’est un bon running gag. Je parlais du fait qu’il manquait justement peut-être des petits gimmicks dans la série ces derniers temps depuis la disparition de la Douchebag Jar. C’est pourquoi je trouve que ce qui est fait dans cet épisode fonctionne très bien, tout simplement. Car c’est ce que j’avais envie de voir tout simplement. Je pense que ce n’est pas facile pour une comédie qui est en quatrième saison de rester surprenante mais New Girl parvient malgré tout à le faire. Chacun des nouveaux épisodes de cette saison fonctionne plutôt bien pour le moment. Mais c’est aussi un épisode qui me donne l’impression que la série est clairement en train de changer, d’évoluer dans une toute nouvelle direction.

Cependant, je pense aussi que ce n’est pas le genre d’épisodes que la série devrait faire à chaque nouvel épisode. Bien au contraire. Cela me rappelle quelques épisodes que la série avait déjà tenté l’an dernier où la série tente de faire des choses, cherchant à développer les personnages de façon différente, notamment avec Nick en pleine solitude. Ce que l’on peut comprendre puisque depuis qu’il n’est plus avec Jess, il a plus ou moins disparu et notamment depuis le début de la saison. On sent que la série tente de faire quelque chose entre Jess et Nick dans cet épisode mais cela fonctionne là aussi car les scénaristes savent très bien où est-ce qu’ils peuvent aller. Notamment du point de vue de la solitude de Nick qui est peut-être l’un des éléments les plus importants et intéressants de cet épisode. C’est en tout cas comme ça que je l’ai ressenti. L’épisode cherche également à inventer des choses, faire des choses différentes. C’est une bonne idée, surtout que tous les acteurs sont au sommet de leur forme. J’ai encore une fois adoré Schmidt dans cet épisode mais ce n’est pas une surprise. La téléconférence était probablement l’un des meilleurs moments que j’ai pu voir entre le quatuor composé de Coach, Schmidt, Nick et Winston.

D’ailleurs, ce dernier était excellent ce qui est une excellente nouvelle puisque Winston a toujours été un point d’interrogation dans la série. Quand il est inclus dans le trio d’origine (ou le quatuor) alors le tout change et devient bien plus intéressant. Jess de son côté reste égale à elle même, cette jeune femme complètement paumée et barrée à la fois. C’est important d’avoir un personnage comme elle dans la série et je dois avouer que je n’attendais pas moins de la part de la série. J’espère par ailleurs que la suite de la saison ne fera pas que des épisodes comme celle-ci. C’est un épisode si différent de ce que la série nous offre habituellement (il me rappelle « Big News » de l’an dernier par certains aspects et c’est loin d’être une mauvaise chose). Mais voilà, c’est aussi un épisode qui cherche à gérer à la fois le fait que Jess est incapable de se lancer à nouveau dans le monde des rencontres ou encore toute l’histoire de Nick qui de son côté est un pue dans la même situation.

Nick - « I’m no idiot. I know I was let go because of the dang old machine. Story’s as old as time: A new piece of technology comes around and all of the peasants freak out. But one prince knows what’s going on. And he says ‘Don’t trust the technology,’ and all you peasants trust it. And then the machine becomes self-aware and destroys you all. And then I become the loneliest prince of all. Laughing in my golden tower. »

Note : 8.5/10. En bref, une belle réussite.

Critiques Séries : New Girl. Saison 4. Episode 5. Landline.

Commenter cet article