Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 4. Brotherhood.

17 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 4. Brotherhood.

Person of Interest // Saison 4. Episode 4. Brotherhood.


Dans cet épisode, on retrouve tout ce que l’on peut trouver de très bon dans Person of Interest et je dois avouer que c’est une très bonne nouvelle. A son meilleur, la série exploite des thèmes qui lui sont fétiches et parvient à créer de vraies intrigues jouissives autour. « Brotherhood » fait partie de ces épisodes où la série exploite très bien son univers et ses personnages. Car c’est également important de mettre en valeur les personnages de la série. The Brotherhood est un gang qui permet aussi de prendre la relève des HR dans le sens où l’histoire des HR prenait une énorme place dans la série encore l’an dernier et qu’une fois cette histoire terminée, il fallait bien trouver autre chose à nous raconter. Brotherhood est clairement une bonne idée et ce dès le départ. Surtout quand Reese se lance en quête de réponses alors qu’il doit protéger encore une fois des gens et cette fois-ci, un frère et une soeur. Ces deux là se retrouvent au beau milieu de cette histoire alors qu’ils n’ont pas vraiment demandé grand chose. Mais c’est une introduction réussie à ce que la série peut faire encore une fois de mieux. Car elle sait très bien exploiter son univers dans ce genre de moments, quand elle développe de nouvelles histoires, de nouveaux groupuscules dangereux.

Une fois que ces groupes de personnages sont installés, Person of Interest va alors se concentrer sur nous dire comment Reese et notre fine équipe vont en venir à bout. Pour ce qui est des HR, c’était surtout Fusco qui était au centre de certaines affaires, de même que Carter (qui est justement tombée à cause de ce groupement là). Reese est quelqu’un qui n’a pas envie de revivre ce qui s’est passé avec Carter et l’on peut le comprendre. Sa nouvelle place dans la série, à la fois aux côtés de Shaw sur le terrain mais également de Fusco au commissariat est vraiment succulente. Je sais bien que Jonathan Nolan sait ce qu’il fait mais je dois avouer que je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cela soit aussi réussi dans son ensemble. Mine de rien, Person of Interest se connaître très bien elle-même et se permet donc de nous offrir quelque chose de réellement réussi de ce point de vue là. Il faut que l’on comprenne dans un premier temps que ce gang est bourré de gens malveillants que l’on va avoir nous aussi envie de combattre sur plusieurs épisodes. Samaritan ayant changé pas mal de choses dans la série, il est donc important que la série cherche aussi à se raconter différemment.

Samaritan est aussi suffisamment grand pour le moment pour nous donner l’impression que les autres personnages ne sont tout simplement pas aussi passionnants. Mais pour le coup, Person of Interest parvient justement à faire quelque chose avec cette intrigue qui change de ce que l’on a l’habitude de voir dans la série. Les scénaristes traitent alors de choses complètement différentes mais tout aussi passionnantes malgré tout. La corruption a toujours été une thématique importante dans cette série, de même que la théorie du complot. Quand un épisode introduit à nouveau la corruption dans ses petites histoires, forcément le spectacle est inévitablement bon. Finalement, ce nouvel épisode de Person of Interest tente de nous emmener ailleurs et de nous offrir quelque chose de complètement différent en parallèle des intrigues de la saison déjà bien installée. Le retour d’Elias que l’on avait déjà pu inauguré plus tôt cette année permet là aussi de nous offrir de bonnes idées et de nous conduire petit à petit à la suite de la série. Elias est quelqu’un que j’ai toujours autant de mal à cerner dans le sens où il peut être à la fois le pire des méchants mais peut-être aussi un allier de taille. Elias est un personnage qui a un tel charisme que chacune de ses apparitions est une vraie réussite.

Note : 9/10. En bref, du très bon Person of Interest.

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 4. Brotherhood.

Commenter cet article

4evaheroesf 17/10/2014 13:33

Bonne critique.
Par contre, trop prévisible entre Shaw et le mec, et c'est les mioches qui ont foutu la merde.