Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 4.

23 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 4.

Person of Interest // Saison 4. Episode 5. Prophets.


Cet épisode était tout simplement brillant et tente de démontrer qu’au fond la Machine et surtout Samaritan, ont beau avoir un intérêt dans la tête de leur créateur, pour Finch la Machine reste inoffensive alors que Samaritan pourrait bien avoir envie de prendre son indépendance. C’est quelque chose que je peux comprendre d’ailleurs mais « Prophets » c’est aussi bien plus que ça. Il y a une vraie réflexion de fond qui est posée dans l’épisode, accessoirement dans la confrontation entre Root et Finch. La relation entre ces deux personnages a énormément évolué au fil des années et une scène de cet épisode est là pour nous rappeler qu’ils sont maintenant bien différents. Qu’ils ont grandi aussi ensemble avec ce qui a pu leur arriver par le passé. Le début de la saison avait pour but de nous remettre dans le bain avec une toute nouvelle configuration. Les personnages sont pour la plupart installés à des places totalement différentes de ce que l’on avait pu connaître auparavant. Cette année est donc l’occasion de chambouler la série et de lui offrir une seconde jeunesse. Cet épisode tente de faire la synthèse de ce que la série va être cette année et le lot de questions qu’elle va nous délivrer. Car Samaritan change aussi la donne, cette nouvelle entité a un pouvoir assez important pour influencer tout un tas de choses.

Le numéro de la semaine est celui d’un homme réalisant des sondages politiques incarné par Jason Ritter (Parenthood, The Event). J’ai adoré l’acteur dans ce rôle qui lui va comm un gant. Je trouve que Jason Ritter donne à son personnage quelque chose de terriblement touchant et réaliste à la fois. On sent qu’il ne sait pas vraiment ce qui se passe sous ses yeux et qu’il tente par la même occasion de trouver une explication plausible. Ce qui va le mettre en danger c’est le moment où il va penser que les élections sont truquées. C’est quelque chose qui colle parfaitement à Person of Interest et son côté théorie du complot. Notamment car la Machine ou encore Samaritan sont des entités qui sont capables de faire ce genre de choses. Finch, Shaw et Root vont alors devoir trouver un moyen de l’aider et de découvrir ce que cela cache réellement (car forcément, il y a un vice caché derrière). Si la relation entre Finch et Root est très bien développée, Shaw se retrouve peut-être un peu saucissonnée au milieu de tout ça. La pauvre n’a donc que l’action pour se mettre en scène. Cela ne veut pas dire qu’elle ne sert à rien, bien au contraire. Son personnage est là et exploité de façon juste et équitable. Notamment car dans l’action, c’est tout simplement la meilleure.

Afin de ne pas trop laisser de côté Reese, Person of Interest se permet de lui donner une toute autre intrigue. Il est forcé par son service à rencontrer une psy afin de faire le point. Ce sont parmi les scènes les plus intelligentes et intéressantes que Reese nous ait montré de lui en 4 saisons. C’est fou mais ces moments avec la psy sont plus fascinants que l’on aurait pu le croire. Cela fonctionne en grande partie grâce à la mécanique parfaitement ficelée de Person of Interest mais la série se sert aussi de ces séquences pour nous en dire plus sur le ressenti de Reese, le fait qu’il a l’impression de faire un boulot que lui seul peut faire. Il a besoin de rendre la justice et l’on peut le comprendre. Jonathan Nolan en profite donc pour insérer encore un peu plus de Batman au travers du personnage de Reese dans cet épisode. Cette thérapie n’est de toute façon pas anodine. Elle se trouve dans le meilleur épisode que j’ai pu voir de la série depuis l’année dernière. Cela ne veut pas dire que les premiers épisodes de la saison n’étaient pas bons, bien au contraire, mais disons que celui-ci est largement un cran au dessus grâce à la belle énergie du casting, des intrigues et du fait que tout le monde cherche à se renouveler de façon juste et équitable. Et puis les questions posées (avec leur lot de réflexions et de réponses) sont tout aussi intelligentes, voire même fascinantes.

Note : 10/10. En bref, un excellent épisode de Person of Interest, captivant du début à la fin.

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 4.

Commenter cet article

eva 28/10/2014 16:27

meilleur épisode que le précédent