Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 9 et 10.

18 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Please Like Me

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 9 et 10.

Please Like Me // Saison 2. Episodes 9 et 10. Skinny Latte / Margherita.
SEASON FINALE


On sait déjà que Please Like Me aura droit à une saison 3 de 10 épisodes l’année prochaine mais l’attente sera tout de même assez longue. Cette seconde saison aura prouvé jusqu’au bout qu’elle était merveilleuse et qu’en plus de ça, elle voulait raconter des choses merveilleuses. Tantôt joyeuses, tantôt tristes. Le mélange de tout ce que la série peut mettre en scène la rend si unique et brillante. Je viens donc de terminer ces deux épisodes et pour tout vous avouer, je suis déjà en manque. Le fait que la série soit si imprévisible dans sa façon d’orchestrer ses propres relations fonctionne donc comme un vrai moteur énergique pour toute la série. Le désir est un thème récurrent et important dans Please Like Me alors que la série explore les problèmes familiaux de chacun, entre ceux de la famille complètement barrée de Josh confrontée à la famille légèrement pète-sec d’Arnold. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la psy d’Arnold, qui sait pertinemment que son fils est gay mais qui ne veut pas l’accepter et qui donc se refuse à voir la vérité en face. Mais pour cela, il faudrait peut-être que Arnold prenne le temps de dire à sa famille qui il est réellement. Je comprends que ce n’est pas facile de faire son coming out, ce n’est jamais facile, mais c’est une état que tout le monde va un jour devoir passer.

Au départ cela passe par des amis et petit à petit des membres de la famille. Cela peut donc venir comme ça, jusqu’à la confrontation ultime avec les parents. Cela passe ou cela casse, tout simplement. Rien n’est parfait dans Please Like Me mais la série parvient malgré tout à parler de sentiments de façon très sincère. Je me demande même si au fond cette saison 2 n’est pas à la fois la plus métaphorique de la série, la plus réussie mais également la plus sincère et la plus vraie. Car c’est quelque chose d’important que de parler de choses que l’on maîtrise, que l’on retrouve dans sa propre vie. J’ai déjà eu l’occasion de vous dire plus tôt cette année que je me suis retrouvé dans certaines situations que les personnages ont pu vivre sauf quand il s’agit du point de vue de Josh. Car Josh est quelqu’un à qui je ne peux pas m’identifier. Mais cela ne veut pas dire que je ne l’aime pas, bien au contraire. J’aime beaucoup ce personnage par rapport au fait qu’il n’arrive tout simplement pas à trouver quelqu’un dans sa vie qui puisse être là pour lui et combler le manque d’affection qu’il a. Car c’est aussi ça le problème de Josh, son manque d’affection. Il n’a pas suffisamment d’affection de la part de sa mère, ou encore de son père et il cherche donc un vrai refuge.

Si dans la première saison il pensait l’avoir trouvé, son refuge c’est finalement Arnold. Même si au fond, Please Like Me n’a de cesse de remettre en cause cette potentielle relation. Cela va se voir dans « Margharita » avec la scène sur la plage quand finalement Josh se laisse flirter amicalement avec Patrick avant de se rendre compte que finalement, celui qui lui fait c’est Arnold. Les deux sont vraiment complémentaires et peuvent former un vrai joli couple. Je me demande comment cela évoluera dans la prochaine saison, si Please Like Me va enfin donner une certaine stabilité de couple à Josh mais c’est déjà passionnant à souhait quand on voit le côté ultra mignon et touchant de la scène finale de la saison. Dans le reste de ces deux épisodes, nous avons d’autres personnages et notamment Allan, le père de Josh. Ce dernier reste un père intéressant par rapport au fait que justement il est un peu plus drôle que les autres. Notamment par rapport à sa relation avec Mae. La demande en mariage au sommet d’une montgolfière c’était tout de même grandiose. Dans un premier temps pour la vue qui est magnifique mais également pour la façon dont tout cela est fait. On sent que Josh n’est pas à son aise.

« Margharita » de son côté est certainement l’un des plus beaux épisodes de la saison (peut-être même le plus beau). La scène où Josh commence à s’excuser de son comportement sur la plage, ou encore Arnold qui est complètement paniqué. Tout cela est sincèrement beau. C’est là que l’on voit que finalement Please Like Me n’est pas une série comme les autres, qu’elle profite de ses personnages pour créer des choses originales et passionnantes. Je garde encore en tête la magnifique scène finale entre Josh Thomas et Matthew Saville. Les deux sont les vraies forces de la seconde partie de la saison et surtout de ce dernier épisode qui ne va pas forcément là où l’on attendait la série ce qui créé un vrai sentiment d’originalité. Les personnages grandisses, évoluent, et ce malgré leurs émotions et leurs problèmes psychologiques. Il n’y a pas d’attentes particulières de ma part vis-à-vis de la suite de la série si ce n’est qu’elle garde cette ligne de conduite et qu’elle nous surprenne encore plus l’année prochaine.

Note : 8.5/10 et 10/10. En bref, une brillante saison avec une brillante conclusion.

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 9 et 10.

Commenter cet article

Bob 22/10/2014 15:22

Erreur dans le titre de l'article & url : "Critiques Séries : Please Like Me. Saison 1. Episodes 9 et 10."

Sinon je suis absolument FAN de cette série, j'ai commencé le 1x01 hier et je viens de la finir. Tellement bon !

delromainzika 23/10/2014 21:05

Corrigé, merci :)

walter 18/10/2014 20:27

Ce n'est pas sa mère mais sa psy !

4evaheroesf 18/10/2014 20:07

Encore une bonne critique pour Please Like Me, une saison 2 meilleure que la saison 1.
Par contre, je ne sais pas où tu es allé chercher le flirt de Josh avec Patrick.
Quand au coming out d'Arnold, il a déjà assez de problèmes avec sa maladie pour s'occuper de ça.
Et on me fera pas croire que son entourage n'est pas au courant.
Malgré le caractère de Josh et la maladie d'Arnold, j'espère que leur relation va durer.