Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Profilage. Saison 5. Episodes 1 et 2.

18 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Profilage

Critiques Séries : Profilage. Saison 5. Episodes 1 et 2.

Profilage // Saison 5. Episodes 1 et 2. Un pour tous / Poupée russe.


Cette nouvelle saison reprend l’histoire plusieurs mois après ce qui s’est passé dans la saison précédente. Une façon de nous dire qu’au fond on peut reprendre sur de nouvelles bases plus heureuses. Cette saison fait d’ailleurs avec ces deux premiers épisodes la promesse d’être une saison beaucoup plus lumineuse et bien moins sombre que la précédente. Chloé est de retour, toujours aussi lunaire, et l’on sent que les showrunners de la série se font plaisir. La série est bien plus légère, plus amusante aussi, et l’on n’oublie pas pour autant les petites histoires personnelles de chacun et notamment la relation entre Chloé et sa fille (gagnée dans la saison précédente). Dans le premier épisode, une jeune femme est retrouvée démembrée et son meurtrier a pris soin d’expédier toutes les parties de son corps aux quatre coins de la France. En guise de première enquête, on ne pouvait pas attendre mieux. C’est une aventure qui nous permet de ne pas passer une seule seconde à nous ennuyer et les scénaristes savent de toute façon très bien dans quelle direction ils doivent aller afin de nous emmener petit à petit au meurtrier et à la résolution de l’affaire. Mais c’est aussi un épisode qui cherche clairement à changer la direction prise par Profilage.

On a maintenant l’impression que la série s’est libérée des codes de la série policière française afin d’aller ailleurs et de nous proposer quelque chose de complètement différent. Je parle bien évidemment des relations entre les personnages mais au delà de ça, c’est une série qui garde ses racines françaises, prend ses propres ailes et semble avoir trouvé son propre ton, celui qu’elle pourrait suivre pendant des années sans jamais me donner envie de zapper. Cela ne veut pas dire que les saisons précédentes sont ratées, bien au contraire, mais disons qu’il y a un gain de liberté dans ces deux épisodes que l’on n’avait pas avant. Surtout que la série cherche à oser des questions sans tomber dans le cliché. Les personnages sont tous de plus en plus intéressants puisque la série cherche justement à leur donner un petit coup de fouet. Odile Vuillemin reste de son côté l’atout de Profilage. Mine de rien, cette actrice est vraiment sensationnelle. Elle peut passer d’une émotion à une autre sans problème et nous offrir quelque chose de tellement différent de ce que l’on a l’habitude de voir dans d’autres séries policières françaises. C’est aussi pour ça que Profilage est l’une des meilleures (je n’ai pas encore vu Engrenages mais je sais que celle-ci fait aussi partie du panthéon des bonnes séries policières françaises).

En parallèle, l’enquête du premier épisode est l’occasion de se concentrer sur Chloé, sa nouvelle vie avec sa fille, la façon dont elle va bien pouvoir grandir grâce à ça et surtout devenir bien plus heureuse qu'elle ne pouvait l'être auparavant. Ces deux épisodes permettent aussi de voir Chloé sous un angle différent, plus léger, sans tout ce qui la torturait auparavant. Je suppose que c’est en grande partie sa fille Lily qui lui apporte ça, les pieds sur terre (notamment dans l’excellente introduction du premier épisode), c’est aussi quelque chose qui se construit au fil de ces deux épisodes. Ces deux épisodes sont aussi des façon de rendre un peu à la série des hommages, de faire des références policières à de la littérature par exemple. Le second épisode se concentre sur un septuagénaire qui enlève et tente d’assassiner la fille de son futur gendre. Une enquête qui devrait vous rappeler quelque chose. Non ? Surtout quand en parallèle le corps d’une prostituée fraîchement débarquée est retrouvée dans l’appartement de ce vieille homme. Comme si tout avait un sens. Enfin, au premier abord il y a de quoi rester perplexe mais petit à petit ce n’est plus du tout le cas.

Avec cette saison 5 de Profilage, on a ici l’occasion de voir de nouvelles choses et de nouvelles façons de faire. La série cherche clairement à nous surprendre, à nous proposer quelque chose de totalement différent et c’est une très bonne chose. Après quatre saisons assez sombres, il était temps pour Profilage de laisser enfin ses personnages respirer, certainement avant de les faire replonger un peu plus bas prochainement.

Note : 7.5/10 et 6.5/10. En bref, deux solides histoires dans une saison qui démarre sur les chapeaux de roues.

Critiques Séries : Profilage. Saison 5. Episodes 1 et 2.

Commenter cet article