Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Profilage. Saison 5. Episodes 3 et 4.

26 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Profilage

Critiques Séries : Profilage. Saison 5. Episodes 3 et 4.

Profilage // Saison 5. Episodes 3 et 4. Face caméra / Sur la liste.


Ces deux épisodes ne nous propose pas grand chose de nouveau du point de vue des relations des personnages mais plutôt dans la façon de raconter l’histoire. Dans « Face caméra », une équipe de journalistes suit l’enquête ce qui permet d’utiliser l’idée de l’épisode documentaire que beaucoup de séries policières américaines ont déjà pu utiliser par le passé. En somme, il n’y a rien de nouveau sous le soleil de Profilage et c’est dommage car je pense sincèrement que l’inventivité dont peut faire preuve la série par moment ne fonctionne pas aussi bien que prévu dans ce nouvel épisode. La police s’intéresse cependant à la mort d’une serveuse alors que cette dernière cachait des milliers d’euros dans son appartement. Au premier abord, j’aime bien le fait que l’on tente de nous dire que l’enquête est différente mais ce n’est pas forcément le cas et le seul personnage qui ressort vraiment dans cette aventure c’est à mon sens Fred. Il faut bien avouer que Vanessa Valence est parfait sous les traits de Fred et accessoirement, sa relation avec Hippolyte continue de diversifier les activités de la série dans une toute nouvelle direction. Car le but cette année est de faire des épisodes légers comme le suggérait déjà les deux premiers épisodes de la saison.

Cela ne veut pas pour autant dire que Profilage ne reste pas une série avec une part sombre au fond d’elle qu’elle pourrait bien remettre sur le devant de la scène à tout moment. Mais le résultat est bel et bien présent et c’est tout ce que j’ai envie d’attendre de la part de la série. D’autant plus que l’arrivée de Joseph, un autiste mathématicien de génie que Chloé connaît permet à l’épisode d’avoir un arrière goût plus personnel que l’on ne pourrait le penser. C’est bien le genre de choses que j’ai envie de voir dans cette série et rien de plus. De toute façon, on sait pertinemment que Profilage se doit aussi de reprendre les choses dans bon sens après une saison 4 particulièrement chahutée. L’occasion est donc intéressante, celle de faire des choses totalement différentes alors que je pensais vraiment que cela allait devenir légèrement moins bon. Pourtant, la série n’a pas toujours été aussi sombre que l’an dernier. La première saison était lunaire, comme son personnage principal de Chloé et c’était déjà une très bonne chose. Avec ces deux épisodes, Profilage fait face à des cas plus complexes ce qui donne du fil à retordre aux personnages et c’est quelque chose que j’ai bien aimé.

Au delà de ça, les collègues de Chloé sont médusés par ses talents, comme toujours, ce qui donne souvent le droit à des scènes bien plus cocasses que l’on ne pourrait le croire. Dans l’épisode 3 ce sera un claquement de doigts qui va faire taire un bébé qui va délivrer un peu d’humour et dans l’épisode 4, Chloé entourée de tableau en pleine réflexion sur l’enquête de la semaine. Dans « Sur la liste » justement, nous suivons l’histoire d’un étudiant qui ouvre le feu sur ses camarades de fac tout en filmant le massacre sur son téléphone portable. C’était un épisode parfait pour Julie Gayet sous les traits de Laetitia. Sauf que malheureusement, ce n’est pas une très bonne actrice et c’est pourquoi la petite scène dans le bus aurait pu être bien plus intéressante avec une actrice de plus grande envergure. Je trouve légèrement dommage le fait que Profilage ne profite pas forcément de ce que peut faire Julie Gayet pour lui donner l’occasion de ne pas se ridiculiser. Car son histoire dé qui décidera du destin des gens dans le bus c’est sacrément ridicule. La seule bonne chose là dedans c’est son face à face avec Chloé qui, sans être parfait, est au moins efficace. Notamment grâce au talent et au sang froid d’Odile Vuillemin.

Avec cette saison 5, je ne sais pas du tout où Profilage veut réellement aller. Il y a des pistes au travers de la vie privée de chacun des personnages mais ce n’est pas suffisant. Il va falloir nous remettre dans le bain encore plus rapidement car ces deux épisodes, bien que plutôt bons, ne sont pas aussi bons que les deux premiers de la saison et surtout que ceux de la saison précédente. Mais j’ai envie de faire confiance à la série, je suis certain qu’elle nous réserve encore de très belles choses pour la suite de la saison et il serait dommage de ne pas en profiter.

Note : 6.5/10 et 5/10. En bref, deux épisodes qui tentent d’être plus originaux que la moyenne sans malheureusement l’être totalement. Cependant, notre équipe de choc parvient à sortir les enquêtes de l’eau et à nous délivrer un spectacle sympathique et divertissant.

Critiques Séries : Profilage. Saison 5. Episodes 3 et 4.

Commenter cet article