Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 5.

25 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 5.

Scandal // Saison 4. Episode 5. The Key.


Dans l’épisode précédent, j’avais eu l’impression de voir une sorte de renaissance de la part de Scandal et c’était particulièrement revigorant. J’avais beaucoup aimé le fait que l’on mette Jake dans cette position d’homme que l’on ne pourra pas défendre et qui va être interrogé comme un terroriste. On sait pertinemment de quoi il est capable mais ce que l’on ne sait pas forcément c’est ce qu’il a réellement faire. En tout cas, le résultat est bien présent et les scénaristes s’amusent à créer un face à face tant attendu entre Fitz et Jake. C’est un face à face qui va forcément confronter les sentiments qu’il a pour Olivia mais aussi le ressentiment qu’il peut avoir pour le meurtrier de son fils. On sait pertinemment que c’est Rowan qui a mis autant dans la mouise Jake mais c’est aussi ce qui rend le tout si jouissif. Les combats des personnages sont tous différents et Jake, que je commençais potentiellement à apprécier, est devenu au fil des épisodes le paria, celui que tout le monde va avoir envie de tuer car il aurait assassiné l’enfant de l’homme le plus puissant de la planète. De ce point de vue là, c’est tout de suite bien plus sympathique. Les théories fonctionnent, la série s’amuse et forcément, on a tout ce que l’on pouvait attendre de la part de la série en un seul épisode.

Car l’avantage de cet épisode c’est qu’il est bâti sur un bon cliffangher et qu’il est bien exploité dans cet épisode. Cela aurait très bien pu donner quelque chose de complètement raté, d’ennuyeux ou de terriblement fainéant mais non, c’est à ce moment là que la saison veut réellement démarrer et nous permettre de trouver cette ambiance conspirationniste qui a toujours fait la force de la série pendant tant d’années. La détention de Jake est forcément ce qu’il y a de plus important et intéressant dans cet épisode. On a donc dans un premier temps le face à face avec Fitz mais aussi des scènes extérieurs qui ont un lien direct. Notamment Olivia qui va voir son père afin de lui demander des explications. Cette scène de face à face a beaucoup plus de cohérence que celle de l’épisode 3 qui ne servait strictement à rien. Le but ici est forcément de nous donner l’impression que Scandal est capable de tout avec Olivia et surtout la mettre au fond d’un gouffre. Elle ne sait plus vraiment qui est Jake car elle a des raisons de douter de lui mais il y a aussi une grande partie d’elle qui n’a pas envie d’y croire et qui a envie de le sauver.

La confrontation de ces deux sentiments donne l’occasion à Kerry Washington de nous jouer sa moue de femme avec les larmes aux yeux. Je sais pertinemment que cela fonctionne terriblement bien car cette actrice connaît son personnage et qu’elle sait comment toucher le téléspectateur. Je n’ai pas été ému mais disons que j’ai été surpris dans le bon sens par ce que la série tente de faire du personnage, tout simplement. Par ailleurs il y a Mellie. Fitz va sans faire exprès lui annoncer qu’ils ont en détention quelqu’un qui pourrait bien être le meurtrier d’Harrison. Forcément, la scène est pour Mellie intéressante et pour le téléspectateur on s’amuse énormément. En effet, j’ai trouvé ça tellement cocasse ce moment où elle est restée sans bouger. Ce qu’elle vit n’est pas drôle du tout mais la façon dont tout cela est joué est poilant. Je ne dis pas que l’actrice est mauvaise mais que dans le registre du soap Scandal en fait parfois des caisses, comme dans un bon feuilleton de l’après midi. Mais c’est aussi pour ça qu’on aime cette série et cet épisode était jouissif de part en part, même quand il s’agit d’y intégrer Quinn ou encore Huck. Comme quoi, tout n’est pas perdu pour la série.

Note : 8/10. En bref, on est toujours sur la même longueur d’ondes. C’est réussi, que demander de plus.

Commenter cet article