Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 8. The Separation of Crows.

30 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sons of Anarchy

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 8. The Separation of Crows.

Sons of Anarchy // Saison 7. Episode 8. The Separation of Crows.


Avec l’épisode précédent, j’avais enfin l’impression que la série pouvait démarrer sa dernière saison. Le rythme, les intrigues, les personnages, tout était réuni pour la réussite et j’avais adoré. On ne peut malheureusement pas en dire autour de cet épisode qui, tout en restant bon, n’était pas aussi passionnant que le précédent. Avec le précédent, j’avais surestimé un peu Sons of Anarchy et le fait qu’elle pouvait tuer Bobby d’un coup. Non, la série veut le faire souffrir. Après avoir perdu un oeil dans l’épisode précédent, cette semaine ce sera des doigts. Pourquoi pas après tout. En tout cas, Bobby est plus que jamais en danger et c’est certainement l’un de mes personnages préférés dans la série. Il a toujours été là, sans vraiment faire de vague, tentant de suivre les évolutions du club tout en restant plus ou moins un pilier pour tous qui permettait de rester sur le bon chemin. Cependant, je ne vois toujours pas du tout où est ce que la fin de la saison va bien pouvoir nous emmener. La série laisse encore une fois tout un tas de questions en suspend et l’on ne peut donc qu’attendre la fin afin de savoir où est-ce que tout cela va réellement aller. Mais je ne suis pas déçu de tout pour autant, notamment car les Sons cherchent à découvrir qui est la taupe.

C’est une façon comme une autre de nous emmener ailleurs et de nous prouver qu’au fond la série a énormément de potentiel pour s’achever de façon brillante. Jax continue d’être complètement perdu. J’ai beaucoup aimé la confrontation d’idées au moment où l’on tente de faire comprendre à Jax que finalement la vision utopique qu’il avait n’est peut-être pas forcément celle qu’il pouvait avoir et quand l’on tente de remettre l’histoire de son père sur le devant de la scène, forcément il y a largement de quoi le faire hurler. Mais la série s’amuse et en profite pour nous mettre dans une situation des plus surprenantes. On en revient toujours au fait que Jax ne peut finalement peut-être pas avoir tout ce qu’il veut et sa vengeance personnelle n’est peut-être pas la meilleure chose qu’il soit. Je sais bien que la série a déjà joué cette carte mainte et mainte fois mais je dois avouer que c’est une bonne chose malgré tout, notamment car il est impossible de penser les choses différemment. A mes yeux en tout cas. Jury est donc le personnage parfait pour permettre d’ajouter un peu d’huile sur un feu encore brûlant. Car la façon dont il expose ses spéculations permet encore une fois à Jax de se poser des questions, ce que Sons of Anarchy ne cesse de faire avec lui.

Ce que cet épisode cherche également à prouver c’est que Jax n’a aucune limite. On semble être arrivé à un point de non retour où il ne peut plus revenir en arrière et surtout où tout ce qu’il cherche à faire c’est venger ceux qui mérite de l’être. Comme si, en plus de revenir sur la mort de Tara, on revient sur la mort de tous les personnages qui l’on entouré dans sa vie. En parallèle, Gemma doit gérer un problème bien différent alors que Abel a frappé quelqu’un de son école. Forcément, c’est quelque chose à quoi il fallait s’attendre et Gemma ne s’en sort pas trop mal même si au fond ce n’est clairement pas ce que j’ai préféré. Disons que Sons of Anarchy ne sait pas forcément quoi faire de Gemma à un moment de la saison où elle se retrouve entre deux chaises, d’un côté Jax et de l’autre ce qu’elle sait que son fils ne sait pas. Enfin, Juice pourrait bien passer un accord sauf que son but n’est pas de sortir de prison, simplement d’être dans un quartier où il ne pourra jamais rien risquer. Personnellement, si la shérif est un personnage brillant dont Sons of Anarchy se sert à merveille, on ne peut pas en dire autant de Juice qui rame pour nous raconter quelque chose.

Note : 6/10. En bref, un épisode qui n’est pas tendre avec ses personnages une fois de plus, faisant en plus de ça remonter de vielles blessures.

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 8. The Separation of Crows.

Commenter cet article