Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 5.

21 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 5.

The Good Wife // Saison 6. Episode 5. Shiny Objects.


Après le brillant épisode précédent, la série revient à sa dynamique plus classique. Il fallait bien que la série reprenne les choses dans le bon sens de toute façon et je ne pouvais pas en attendre moins de la part de la série. Cependant, ce que j’apprécie réellement c’est le fait qu’ils ne cherchent pas à se prendre la tête et qu’ils nous offrent donc un spectacle toujours aussi pimpant. Notamment car avec le retour d’Elsbeth Tascioni et accessoirement Josh Perotti, il fallait bien que cela soit un peu lunaire. Car toute l’histoire des pingouins était une fois de plus une brillante trouvaille là pour démontrer à quel point le personnage peut être complètement taré et c’est justement ça qui la rend si unique et si intéressant à suivre. Il est difficile pour une série de The Good Wife d’être constamment innovante et de nous proposer toujours de nouvelles choses mais le fait est que la série parvient malgré tout à le faire et c’est une excellente nouvelle. Si Elsbeth est parfaite une fois de plus, je trouve que ce n’est pas forcément sa meilleure apparition dans la série. Il y a eu bien mieux par le passé. Mais malgré tout, je ne pense pas qu’il faille bouder notre plaisir. Surtout quand on voit que le but est avant tout de nous plonger dans la tête d’Elsbeth.

Sa tête est tout de même très confuse mais c’est aussi ce qui fait l’originalité du personnage. Je n’en attendais pas moins de la part de la série. A côté nous avons également droit au retour de Perotti, incarné par Kyle MacLachlan. J’adore tellement ce personnage que j’ai déjà hâte de le retrouver plus tard dans la série car je suppose que The Good Wife ne peut pas s’arrêter là, ce serait bien bête. Si le retour de Elsbeth tente d’apporter un peu de nouveauté dans la saison, afin de faire une coupure dans les intrigues diverses et variées que l’on découvre depuis le début de la saison, l’une des plus grandes intrigues de cet épisode est celle d’Alicia qui se prépare petit à petit à annoncer officiellement sa candidature. Ce qu’elle va faire à la fin de l’épisode. La dernière minute était donc brillante comme tout, faisant un véritable écho à la presse conférence du pilote de la série, celle de la révélation de l’affaire extra-conjugale de Peter et de ses excuses publiques. Cette fois ce n’est pas pour s’excuser publiquement qu’il s’adresse aux gens mais simplement pour dire à quel point il est fier d’annoncer la candidature de sa femme au poste qu’il a pu occuper lui aussi précédemment.

Le fait qu’elle se présente est un ras de marée médiatique comme on tente de nous le démontrer dans la dernière minute avec tous les articles et toutes les pages d’information spéciale des chaînes d’information locales. Au fond cette conférence de presse est le début d’une toute nouvelle série. La série a conclu une grande partie de ses histoires, de la vie d’Alicia et maintenant on nous propose donc une série totalement différente. C’est comme ça que j’ai envie de le comprendre, cette conférence de presse n’étant pas anodine. Elle fait écho à celle qui ouvrait le pilote de la série, et comme le titre très bien un article « Alicia Florrick’s journey from scandal to spotlight ». Après tout c’est vrai, elle a enfin ici la part de la femme heureuse et combative qu’elle peut être en politique. La transformation d’Alicia est tout de même très intéressante. Cette semaine, en parallèle, Florrick / Agos & Associates est victime d’une attaque par un trojan. Autrement dit un vers informatique qui leur empêche d’accéder aux fichiers de leurs ordinateurs à moins qu’ils ne payent une certaine somme d’argent. Tout cela car Diane ne sait pas qu’il ne faut pas cliquer sur les mails un peu bizarre.

C’était drôle de voir Diane au milieu de tout ce bazar. Elle est responsable de ce qui se passe mais en plus de ça elle va devoir quémander à David Lee le transfert d’un mail qu’elle a reçu sur sa boîte mail de LG et puis va tomber sur une blatte sur l’une des étagères de son coffre fort. Le cri de Diane est certainement l’un des plus gros fou rire que j’ai pu prendre devant The Good Wife depuis bien longtemps. Cet épisode est aussi l’occasion pour se poser des questions sur les relations de Kalinda. J’aime bien ce que la série tente de faire de ce personnage, à moitié perdu dans sa propre sexualité, aimant à la fois les femmes et les hommes, pouvant faire les deux le même jour sans problème. C’est une preuve de liberté de la part du personnage que je trouve fascinant. Ainsi, ce nouvel épisode de The Good Wife était donc très bon. Pas aussi bon que le précédent bien évidemment mais très bon malgré tout, associant tout ce que la série sait faire une fois de plus pour bousculer un peu la routine et faire revenir quelques bonnes têtes connues.

Note : 9/10. En bref, une nouvelle réussite pour The Good Wife.

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 5.

Commenter cet article

Carine 22/10/2014 14:39

10/10 pour moi aussi !
La fin m'a même fait verser ma petite larme... c'est tellement poignant l'évolution du personnage.

Enjinks 21/10/2014 14:22

J'ai adoré cette épisode, de l'humour tout le temps! Le trojan qui a une helpline, la manière dont Alicia, très sérieuse, sort des prospectus pour déconcentrer Tascioni - c'est tellement enfantin! -; l'échange en russe par webcam piratée suivie de ces cries de joies qui résonnent dans le cabinet.
J'ai même été un peu émue par la dernière interaction de Peter et Alicia... Bref, 10/10 pour moi!