Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 12. Lost Rites.

5 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Strain

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 12. Lost Rites.

The Strain // Saison 1. Episode 12. Lost Rites.


La bataille entre Eichorst et Setrakian dure depuis un sacré bout de temps, et le premier s’était même permis de changer la famille de Setrakian, une femme et deux enfants, en vampires assoiffés de sang. Dans ce nouvel épisode, co-écrit avec Carlton Cuse (le showrunner de The Strain et Bates Motel et ex showrunner de Lost), nous avons donc tout ce qu’il fallait pour que l’on comprenne enfin certaines choses de la série. A commencer par la rage de Setrakian pour chercher Eichorst. Avec un flashback plutôt réussi dans son ensemble, nous allons comprendre le pourquoi du comment. J’ai bien aimé le fait que la série prenne le temps de s’amuser avec ses personnages et donc de nous offrir quelque chose de légèrement plus travaillés que ce que l’on avait pu voir jusque là. C’était nécessaire que l’on comprenne ce qui se passe avec Setrakian et l’attachement de ce dernier afin d’éliminer tous ces vampires. On ne pouvait pas demander mieux puisque c’est mon personnage préféré dans The Strain. Pour ce qui est de Dutch, je dois avouer qu’à son arrivée l’épisode commence alors à devenir encore un peu plus intéressant, nous plongeant dans son univers avec une certaine intensité. Car petit à petit dans cet épisode tout s’accélère.

Par ailleurs, je pense que certains personnages comme Eph sont en train de perdre de leur intérêt au fil des épisodes. Eph était présenté comme l’un des grands héros de cette histoire, associé à son ancienne collègue depuis le début de la saison. Mais non, maintenant le personnage n’est qu’un petit accessoire dont on peut disposer dès qu’il y a un trou dans l’épisode. Et je dois avouer que cela ne me permet pas de m’amuser autant que j’aurais peut-être aimé avec lui. Corey Stoll est en plus de ça quelqu’un qui est parfait pour s’amuser et participer au fun d’une série (il était plutôt bon dans ce registre là dans House of Cards par exemple). Malgré tout, il est aussi bon dans un registre plus dramatique qu’il laisse échapper dans cet épisode. Gus de son côté était vraiment le personnage le plus ennuyeux de l’épisode précédent dont l’histoire était si déconnectée du reste que cela en devenait alors bien trop ennuyeux à mon goût. Je ne sais pas s’il y a vraiment de quoi faire beaucoup plus mais de toute façon pour le moment Gus n’est pas le personnage sur lequel on a envie de s’appuyer pour développer un peu plus l’histoire. Bien au contraire.

Car Gus va dans tous les sens sauf celui qui pourrait lui permettre de retrouver tout le monde et donc de participer réellement à l’intrigue principale. Son histoire, son existence, tout est logiquement remis en cause par le téléspectateur. Ensuite, pour ce qui est de l’histoire de Eldritch Palmer et du Maître, je dois avouer que je me questionne : pourquoi avoir attendu autant de temps pour aussi peu de choses. Car cet épisode ne fait pas grand chose finalement. Maintenant que Palmer semble en bonne santé, je me demande ce que cela implique réellement pour lui. Car je vois mal le Maître sauver quelqu’un comme ça en un claquement de seconde. Ce serait bien trop facile. Cela ne peut pas être une fin heureuse, ce serait trop facile de toute façon, surtout quand on voit comment Eichorst et le Maître ont pu traiter le personnage tout au long de la saison. Finalement, cet avant dernier épisode nous prépare surtout un face à face entre Eichorst et Setrakian qui devrait venir très prochainement mais peu de choses en plus. Après, cela peut être aussi une façon de nous faire patienter pour la fin de la saison. Ils vont maintenant devoir faire en sorte que le season finale soit vraiment à la hauteur de mes attentes.

Note : 6/10. En bref, j’attends la suite avec appréhension.

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 12. Lost Rites.

Commenter cet article

4evaheroesf 05/10/2014 20:06

2 points positifs : un soupçon d'action, ainsi que Fet et la blonde.

- Un mauvais flashback qui casse le rythme de l'épisode, un épisode flashback aurait été mieux...
- Zéro émotion pour Nora et sa mère...
- Le retour du rockeur ?! Je l'avais déjà oublié...
- Zéro intérêt pour les vampires soldats.
- Gus aussi inutile que les autres personnages.

Bilan : on approche de la fin...