Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 6. Episode 2.

11 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Vampire Diaries

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 6. Episode 2.

The Vampire Diaries // Saison 6. Episode 2. Yellow Ledbetter.


Qu’on se le dise, je n’ai pas été un très grand fan du premier épisode de la saison mais vous avez déjà probablement pu le voir. Cependant, je suis plutôt content de voir que malgré tout la série tente de se renouveler. Faire quelque chose de médiocre mais réussir à se renouveler ce n’est pas donner à tout le monde. Du coup, je suis malgré tout content du résultat puisque celui-ci est clairement au rendez-vous. En tout cas pour le moment, je ne suis pas aussi excité que j’aurais aimé l’être. Si j’ai pu découvrir que Damon et Bonnie sont finalement toujours présents dans la série, je ne sais pas du tout quoi en penser. Je pensais vraiment qu’ils avaient fait leur adieu et après que l’on m’ait spoilé la suite sur le fait qu’ils n’ont pas quitté la série, je m’attendais donc à quelque chose de légèrement plus plan-plan. Ce que l’on voit pour le moment, le fait qu’ils ne cesse de revivre le 10 mai 1994 est peut-être le vrai intérêt de la saison pour moi. En effet, je dois avouer que je ne savais pas du tout quoi attendre de la part de ces deux tourtereaux et à voir ce que la série tente de faire, les coincer dans un univers parallèle, me rappelle un peu Fringe (même si le rapport est très loin dans le sens où les deux séries sont totalement différentes).

« Yellow Ledbetter » m’a donc beaucoup surpris de ce point de vue là. Je dois avouer que j’ai toujours plus ou moins détesté Bonnie et Damon était terriblement tête à claques durant la saison précédente. Cette année, c’est l’occasion de rendre appréciable deux personnages que je n’appréciais pas plus que ça auparavant. C’est bien la preuve que The Vampire Diaries peut faire de bonnes choses avec des personnages que l’on n’apprécie pas forcément. Mais ce qu’il y a de plus intéressant encore au delà du fait que Bonnie et Damon sont en passent de devenir mes personnages préférés de la série (ce n’est même pas ironique), c’est qu’au fond la série a aussi un vrai problème. Elle a su se renouveler quelque part mais pas totalement de partout et du coup, on se retrouve encore avec des intrigues secondaires qui ne fonctionnent pas aussi bien qu’elles ne devraient. Je pense par exemple à Elena et Alaric. Le retour de ce dernier a beau être une très bonne idée, je dois avouer que je ne sais pas vraiment où est-ce que la série veut en venir. Cela ne veut pas dire que je m’ennuie mais presque. De toute façon, je ne vais pas non plus trop en demander de la part de The Vampire Diaries quand elle a pour habitude de faire les choses de façon assez peu conciliantes avec le téléspectateur.

Alaric a cependant une place importante cette année et c’est encore un bon point. La série s’est trop appuyée sur certains personnages et certaines intrigues (il y a eu le triangle amoureux, Elena ou encore d’autres intrigues secondaires qui n’ont jamais vraiment réussie à devenir bonne à la longue). Avec Bonnie et Damon dans une dynamique personnelle et puis le retour d’Alaric, The Vampire Diaries se permet finalement de tenter de se renouveler. Même si ce n’est pas aussi réussi que j’aurais aimé que cela ne le soit, j’aime bien ce qui se passe de ce point de vue là. Il reste aussi Enzo et Stefan, dont on ne sait pas encore vraiment quoi faire pour le moment. La série tente surtout de mettre en place la suite de l’histoire. Ce n’est pas bête que d’installer l’histoire mais peut-être qu’ils auraient dû le faire de façon plus efficace. C’est en tout cas comme j’ai l’impression de le voir pour le moment. Enfin, nous allons aussi découvrir que Thomas Fell est dans le comité de sécurité de Mystic Falls et qu’il tue… des vampires. Le fait que l’on nous introduise à nouveau une histoire de chasseur me fait peur, notamment car la dernière en date s’était bien déroulée jusqu’à ce qu’à son dénouement les choses partent malheureusement en cacahuète.

Note : 6/10. En bref, heureusement que Damon, Bonnie (si si) et Alaric sont là…

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 6. Episode 2.

Commenter cet article

Leonard 18/07/2015 04:58

Devenir un vampire, il est très intéressant, vous pouvez changer à Qui et que vous souhaitez devenir, vous allez vivre une vie libre jusqu'à l'éternité, vous aurez accès à ce qui se passe dans le monde aujourd'hui, vous serez guérir de toute maladie vous vous trouvez, la richesse est quelque chose que tu auras autant que possible comme vous le souhaitez. après, la position et privilèges vous recevrez de la hotte de vampire. Je pensais que tous ces mensonges étaient tous devenus l'un jusqu'à ce que je moi-même avec l'aide du lanceur de sorts kingdomvampire@gmail.com, donc mes chers amis dans le cas où vous ont désespérément besoin d'un honnête royale et lanceur Qui peut vous aider à transformer en un vrai vampire sorts que vous pouvez devenir si puissant et incontestable comme moi. Contact: kingdomvampire@gmail.com

Fandango 19/10/2014 00:13

Je ne vois pas la critique de l'épisode 3, je suppose que tu ne l'as pas encore regardé ?

delromainzika 19/10/2014 01:37

Déjà vu mais juste pas encore publiée :) Demain promis :)

Fandango 12/10/2014 01:26

Enzo que je détestais, là je l'ai bien aimé, c'était intéressant de le voir se préoccuper de Damon contrairement à son frère Stefan qui lui en revanche est une vrai tête à claque. Damon et Bonnie ne sont pas seuls dans cet univers parallèle, mais il n'est pas impossible qu'une certaine Katherine Pierce fasse son retour cette saison., cela donnerait un peu plus d'intérêt à Nina Dobrev avec qui on s'ennuie un peu dans la peau d'Elena Gilbert mais malgré tout c'était touchant et appréciable de voir le moment où elle était devenue amoureuse de Damon. Cette saison 6 me plaît bien pour le moment, en revanche, la présence de Thomas Fell a freiné mon enthousiasme parce que si y a encore une histoire de chasseur, cela risquerait de me barber.