Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Village. Saison 2. BILAN (UK).

13 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Village

Critiques Séries : The Village. Saison 2. BILAN (UK).

The Village // Saison 2. 6 épisodes.
BILAN


La première saison de la série de Peter Moffat s’était achevée sur un épisode particulièrement vide et décevant. Je dois avouer que cela m’avait légèrement surpris, surtout quand tout le reste de la saison était émotionnellement fort et réussi. Je ne savais pas que BBC One avait renouvelé la série pour une seconde saison mais j’étais malgré tout curieux de découvrir comment ils allaient pouvoir faire quelque chose de bien mieux que le dernier épisode de la saison 1. Le retour se fait donc plus ou moins de façon assez légère, sans trop en faire, dans le sens où le but de cette série est de raconter les aventures rurales d’un petit village du pays. Les britanniques savent très bien y faire avec les séries d’époque, c’est quelque chose dont ils raffolent mais quand une série a droit à une seconde saison, on est tout de même en droit d’attendre des évolutions. Cette seconde saison ne parvient pas à satisfaire pleinement le téléspectateur que je suis, essuyant par la même occasion quelques bonnes idées sans jamais vraiment leur donner la chance d’éclore. The Village est un angle de traitement intelligent dans le sens où les séries d’époque sont généralement situés dans des lieux somptueux et/ou dans des grandes villes. Ici c’est tout le contraire, le but est de prendre le coeur du pays.

L’ouverture de la saison se fait sur une naissance malheureuse : un veau mort né, en apparence. John Middleton (incarné par John Simm) est alors les à quatre pattes en train de tenter de réanimer le veau. Bien entendu qu’il va réussir à le sauver et quoi de mieux que débuter la saison que sur une scène de ce genre là. Cela permet à la fois de prouver que The Village n’a pas oublié qu’elle est une série avec un aspect émotionnel fort mais également que la série a énormément de choses à nous raconter autour des Middleton. Peut-être bien que la vie de cette famille dépendait également de ce veau. L’idée de Peter Moffat reste tout de même intelligente que de nous raconter l’histoire de la vie à la campagne au travers du 20ème siècle en Angleterre. Ce qu’il fait de sa série cette année manque parfois d’énergie, nous laissant alors plus ou moins dans le doute de ce que la série pourrait réellement faire sur six épisodes. Car il y a toujours des choses à nous dire sur la vie de ce village mais l’on sent que la série ne prend peut-être pas le meilleur chemin qu’il soit. Nous sommes maintenant dans les années 20, la guerre est terminée, c’est une nouvelle qui nous apporte bien évidemment de nouvelles perspectives, de nouvelles idées, des changements, etc.

Il y a forcément des moments plus touchants que d’autres (notamment ce suicide dans le dernier épisode de la saison qui m’a beaucoup touché qui donne lieu à une scène d’action si l’on peut dire). La série tente de nous démontrer que les choses ont changé d’un point de vue social, politique, sexuel et culturel aussi. Le début de la saison 2 était plutôt médiocre dans son ensemble et pourtant, j’avais envie de retrouver ce qui faisait le charme de la série l’an dernier. Cela ne veut pas dire que tout est raté non plus, notamment car certaines intrigues (Martha, Bert, Grace) parviennent à nous offrir de bons moments (comme entre Grace et Bill dans le premier épisode de la saison par exemple, et ce ne sont pas les seuls) mais ce n’est pas suffisamment non plus. Avec la fin de la guerre on était en droit s’attendre une série légèrement différente et si elle tente d’être beaucoup plus joyeuse (enfin, cela reste tout de même très dépressif dans le fond mais que serait un drame sans drame) mais les opportunités sont bien souvent manquées. Nous avons également toute cette histoire de grève. Pas bête non plus. Cela permet de se concentrer sur des aspects plus politiques et donc légèrement différents.

Ce n’est pas tout, il y a aussi toutes ces histoires autour des terrains, etc. La classe des travailleurs et surtout la famille Middleton tente d’être au coeur de l’histoire. Grace continue donc d’être un personnage que j’aime beaucoup aussi dans cette famille et autour duquel tourne pas mal d’intrigues. Le dernier épisode de la saison nous laisse sur quelques cliffanghers nous indiquant qu’il y a forcément beaucoup plus à nous dire. Une saison 3 verra probablement le jour (je ne serais pas surpris) et de nouvelles perspectives pour le village pourraient voir le jour. Notamment d’un point de vue plus bourgeois alors que The Village a semble t-il laissé en partie de côté certains aspects très ruraux de la série (qui faisaient aussi le charme de The Village). Le fait que la série soit toujours aussi émotionnellement forte par moment permet donc de passer de bons moments avec les personnages de la série mais certaines intrigues manquent cruellement de panache. Je pense par exemple à cette histoire de grève qui n’a finalement jamais vraiment permis à la série de nous montrer tout son potentiel. Mais j’ai envie de me dire qu’une prochaine saison pourrait peut-être changer un peu les choses dans une bien meilleure direction.

Note : 4.5/10. En bref, malgré le fait qu’il y ait de bons moments, la série perd de son intérêt alors qu’elle semble se perdre à droite et à gauche.

Commenter cet article