Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brooklyn Nine-Nine - Saison 1 (DVD)

11 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #DVD

Brooklyn Nine-Nine - Saison 1 (DVD)

Brooklyn Nine-Nine est l'une des meilleures nouvelles comédies de la saison dernière aux Etats-Unis, récompensée de deux Golden Globes (meilleure comédie et meilleur acteur dans une comédie pour Andy Samberg) et à l'occasion de la sortie de la saison 1 en DVD en France, il était important pour moi de vous donner mon avis sur ce coffret.

Ca parle de quoi ?
Jake Peralta (Andy Samberg) est un jeune détective surdoué de Brooklyn ayant un respect très relatif pour l’autorité. Lorsque le pragmatique capitaine Raymond Holt (Andre Braugher) rejoint le commissariat du « département 99 » de la police de New York avec la ferme intention d’y faire régner l’ordre, le comportement loufoque de Peralta et de sa bande de coéquipiers va lui donner bien du fil à retordre…

Ca vaut quoi ?
Brooklyn Nine-Nine, créée par Dan Goor et Mike Schur, s'assurait déjà une certaine réussite quand on découvre le CV des créateurs. En effet, anciens producteurs de The Office et scénariste et/ou créateur de Parks & Recreation, ils ont aussi sévis sur le Saturday Night Live, grande émission humoristique américaine dans laquelle Andy Samberg avait pu s'illustrer il y a quelques années. Après un pilote assez cocasse dans son ensemble, c'est par la suite que la série va réellement parvenir à nous surprendre en gardant ce qui faisait le succès de The Office pour le transposer dans le monde policier de Brooklyn Nine-Nine. C'est logiquement que j'ai adoré la plupart des cold-open (ces petites séquences pré-générique sensées être des actes de comédie jouissifs). Les américains savent s'y prendre et c'est pour cela que plus les épisodes passent et plus on ne peut qu'être séduit par l'humour décapant de la série. Au départ c'est Andy Samberg la série de la série. Notamment car dans ses confrontations avec Andre Braugher il est toujours aussi drôle. La comédie qui naît entre ces deux personnages aurait pu faire toute la saison sauf que les scénaristes n'ont pas voulu se reposer uniquement là dessus.

Ils vont donc créer des relations entre les personnages afin que certains aient l'occasion de pouvoir tomber amoureux l'un de l'autre, on va aussi découvrir la vie privée de certains et notamment Holt, commissaire homosexuel fan de Bones. Peralta n'a de cesse de charrier son nouveau patron, tentant de le faire rire comme il peut et de nous faire toutes les potacheries possibles et imaginables. Ce qu'il y a de drôle là dedans c'est qu'au fond on a un vrai duo comique très basique, très simpliste, qui nous donne l'impression de retrouver l'énergie de ces vieilles séries légères et policières. Mais bien entendu, les loufoqueries de Brooklyn Nine-Nine ne sont pas que celles de Peralta. Ce dernier n'est qu'une partie visible de l'iceberg. Le reste des personnages a également de quoi nous séduire et je pense à Terry. Terry Crews était l'un des meilleurs éléments de Tout le Monde Déteste Chris. Ce père de famille un peu bêta qui se faisait mener à la baguette par sa femme, c'était grandiose. On retrouve un peu de son personnage dans la série de The CW ici, notamment car il se fait mener à la bague par ses filles. Ce sont de charmants petits monstres qui sont capable de demander à leur père tout ce qu'elle veut.

Et Terry accepte sans rechigner. Notamment quand il s'agit de construire un château de princesse. Cela reste encore pour moi l'une des meilleures intrigues de toute l'histoire de Brooklyn Nine-Nine (et pourtant, il y a déjà eu pas mal d'épisodes maintenant). Mais cela fonctionne tellement bien. Les relations avec les femmes de la série sont différentes, notamment car toutes ont des rôles qui n'ont pas forcément de liens avec les autres femmes. Diaz, Santiago ou encore notre assistante préférée, toutes ces femmes ont une vie différentes. Si l'une sera plus bad-ass, l'autre sera tendre et sympathique couplée avec Peralta (notamment quand il s'agit de gagner un rendez-vous galant avec lui). Mais Gina est peut-être celle qui m'a le plus surpris. C'est un personnage très discret, que l'on ne voit qu'à de très rares occasions mais qui fait mouche malgré tout. Ce coffret 4 DVD permet de retrouver l'univers du 9-9, aussi drôle soit-il. Dès que l'on a vu un épisode on a déjà envie de voir le second. Ce sont comme des petites sucreries délicieuses. Une véritable addiction en somme. Avec ce coffret, à la qualité irréprochable (audio et vidéo), vous aurez déjà envie de tout dévorer d'un seul coup. Pour preuve, j'ai vu tous ces DVD en seulement 2 jours.

Et les bonus ?
Il n'y a malheureusement pas beaucoup de bonus. J'aurais bien aimé un bêtisier par exemple car je suis certain que sur le tournage ils doivent autant s'amuser qu'à l'écran mais une cascade de scènes coupées qui forment presque un épisode complet supplémentaire (puisqu'en tout et pour tout cela dure 24 minutes). Certaines scènes sont si drôles que l'on se demande comment elles ont fait pour ne pas être intégrées dans les épisodes mais c'est aussi la loi du montage. Heureusement que l'on nous offre la possibilité de les voir ici.

Un extrait vidéo :


Caractéristiques techniques du coffret DVD :
Format image - écran : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Audio : Anglais et Français Dolby Digital 5.1
Sous-titres : Anglais, Français
Coffret 4 DVD - 22 épisodes

Editeur : Universal Pictures Video

Maintenant disponible chez Amazon en DVD au prix de 24.99 €.

Commenter cet article