Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Et (Beaucoup) Plus si Affinités, romance à deux

19 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Et (Beaucoup) Plus si Affinités, romance à deux

Et (beaucoup) plus si affinités // De Michael Dowse. Avec Daniel Radcliffe et Zoe Kazan.


Ce que je trouve dommage avec Et (beaucoup) plus si affinités c’est de ne pas avoir réussi à faire mieux avec ce qu’ils avaient entre les mains. En effet, cette comédie romantique manque légèrement de fraîcheur ce qui lui donne à certains moment cet arrière goût de formol. Le talent des acteurs est là, probablement ce qui sauve en grande partie du naufrage ce qui aurait pu être une très belle petite comédie romantique. Je suis allé voir Et (beaucoup) plus si affinités sans grande conviction. Disons que d’un côté cela fonctionne assez bien mais que de l’autre le film reste assez figé et un peu trop axé dans une mécanique qui ne lui permet pas vraiment de s’épanouir. Je sais que ce que je vous dis vous donne l’impression qu’il s’agit d’un mauvais film alors qu’il y a des choses honorables, que Daniel Radcliffe (Horns) et Zoe Kazan sont tout simplement bons mais j’aurais aimé quelque chose de plus épicé, de plus efficace. Fort heureusement que ces séquences animées sont là pour transformer le côté morose de l’histoire en un film subitement plus original. Michael Dowse à qui l’on doit le très médiocre Une soirée d’enfer et Fight Games tente ici de changer de chemin pour nous proposer quelque chose de différent.

En se rendant à une soirée organisée par son meilleur ami, Wallace ne se doute pas qu’une rencontre va bouleverser sa vie. Son attirance pour Chantry a tout du coup de foudre. Une complicité immédiate s’installe avec cette jeune femme pétillante et à l’humour ravageur. Toutefois, il subsiste un petit obstacle aux prémices de cette belle histoire : Chantry est déjà en couple avec un dénommé Ben ! Elle propose donc à Wallace de sceller un tout autre pacte : devenir amis, et rien de plus. Au fil du temps, leur complicité ne fait que grandir et Wallace se retrouve vite confronté à un vrai dilemme : doit-il s’en tenir à sa promesse ? Faire en sorte que Chantry quitte Ben ? Faire semblant de se satisfaire de cette situation bancale ou bien tenter de la conquérir, au risque de la perdre ? Leur relation amicale va être mise à rude épreuve : mais un homme et une femme peuvent-ils réellement être amis ?

Pour le coup, le scénario n’est pas forcément mauvais mais disons que le côté figé de certains éléments contrebalancé par l’efficacité d’autre me laisse le coeur ballant. J’aurais aimé que le film soit égal de part. Ecrit par Elan Mastai (The Samaritan, Alone in the Dark), Et (beaucoup) plus si affinités tente donc de changer un peu des comédies romantiques que l’on peut avoir l’habitude de voir. C’est une bonne chose que de tenter tout ça sauf que l’on ne peut pas dire malheureusement que toutes les originalités de ce film tienne le cap tout au long du film. Comme je le disais, les séquences animées inattendues sont assez réussies dans leur ensemble et c’est une excellente nouvelle. Mais il manque peut-être d’un peu d’autres choses qui auraient pu enrobées un peu mieux la belle petite romance mignonne qui s’installe au fil du film entre Wallace et Chantry. Rien que l’originalité des noms me donnait envie d’aller au bout. J’y suis allé sans problème, je vous rassure mais le côté pétillant et frais retombe souvent dans les travers de la comédie romantique gourmande qui pense qu’une grosse couche de bons sentiments est suffisant pour nous faire oublier le reste.

Michael Dowse ne cherche cependant pas à changer des comédies romantiques habituelles dans sa mise en scène. Si certains éléments au montage apparaissent plus originales, sa façon de filmer reste égale à celle de Une soirée d’enfer par exemple. Ce n’est pas ce qui se fait de pire, je vous rassure, cela a parfois même un petit côté indépendant bienvenu mais disons que l’on ne peut pas dire que cela soit irréprochable. J’en attendais probablement plus de la part du film mais je pense pas. Disons que si le film avait été au bout de son délire, je pense que j’aurais pu le suivre mais là, cela n’est pas suffisamment frais tout simplement. Je me suis légèrement ennuyé au milieu du film alors que l’on sent que Et (beaucoup) plus si affinités s’essouffle légèrement. Moi qui m’attendais à ce que le film ne perde pas de son attrait une fois la première demi-heure passée, je me suis bien trompé. Heureusement que sur la fin, quand tout commence à s’emballer, alors le film retrouve un peu de ses couleurs et devient légèrement plus appréciable.

Note : 5/10. En bref, avec un manque de fraîcheur, le film ne parvient pas toujours à être à la hauteur des attentes.

Commenter cet article