Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Série : Downton Abbey. Saison 5. Episodes 7 et 8.

18 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Downton Abbey

Critiques Série : Downton Abbey. Saison 5. Episodes 7 et 8.

Downton Abbey // Saison 5. Episodes 7 et 8. Episode Seven / Episode Eight.
SEASON FINALE


La saison 5 de Downton Abbey a mis du temps à accoucher et c’est certainement ce qu’il y a de plus problématique cette année. Si j’ai beau apprécier le côté légèrement soap-esque de la saison, je pense qu’ils auraient dû aussi équilibrer avec des ingrédients qui font le succès de la série depuis ses débuts. L’intrigue de Bates était donc un peu trop facile, surtout que cela nous donne l’impression de revivre encore te encore des choses que l’on a déjà pu voir par le passé. Avec ces deux épisodes les choses évoluent et tentent de nous emmener petit à petit vers le façon Christmas Special (avant d’aller vers la saison 6 puisque ITV a pris la décision de renouveler la série pour une nouvelle saison, donnant une seconde chance à Julian Fellowes de prouver qu’il n’a pas tout raté non plus). Avec deux mariages dans l’air, l’enfant illégitime d’Edith, etc. Il y avait donc largement de quoi faire pour ces deux épisodes. Lorsque j’ai pu lancer l’avant dernier épisode de la saison je me suis cependant demandé vers où l’on pouvait réellement aller. Si Downton Abbey semble ne pas avoir de problème pour grandir et évoluer sans que l’on ne réfléchisse trop, j’ai personnellement besoin de savoir des choses pour comprendre ce que j’ai aussi en face de moi. Il ne suffit pas de voir les personnages pour que les choses se déroulent efficacement.

Rosamund, Cora et Edith ont alors un plan afin d’adopter Marigold avec une histoire absurde selon laquelle la famille Drew ne pourrait plus s’en occuper. Mais c’est une façon aussi très simple de permettre à tout le monde de se retrouver encore une fois à Downton Abbey. Je me demande si finalement la disparition d’Edith d’Abbey a vraiment été une bonne idée puisque très mal exploitée. J’aurais bien aimé que la série prenne le temps de faire les choses différemment et de développer un peu plus l’histoire de celle-ci. Car cela manque encore une fois d’un peu de finesse. L’écriture cette année se veut apparemment beaucoup moins fine et beaucoup plus explicite. Les intrigues doivent bouger rapidement sans prendre le temps de faire quoi que ce soit autour. Pour ce qui est de Lady Rose et de son jeune beau, Atticus Aldridge, je pense que la série parvient à faire quelque chose d’assez suave et intelligent. Cependant, j’apprécie beaucoup ce que Downton Abbey tente de faire avec Violet cette année en transformant le personnage en quelqu’un de beaucoup plus touchant qui n’est pas simplement là pour délivrer des répliques cinglantes. Il y a bien plus et c’est ce qui tente de nous prouver le personnage. En tout cas, j’aime beaucoup le résultat.

Je comprends aussi que c’est dans le but de Downton Abbey de mettre en avant Violet même si ce n’est pas encore l’héroïne de quoi que ce soit mais le personnage approche petit à petit de son heure fatidique. C’est méchant ce que je veux dire mais au fond c’est vrai. Il y a également Lady Mary. Ce que je peux en avoir marre des aller retour fait avec le personnage. J’ai l’impression qu’elle n’évolue plus du tout et donc que l’on s’ennui terriblement avec elle. C’était un personnage lumineux et intéressant auparavant mais depuis quelques temps j’ai comme l’impression que Downton Abbey a perdu la foi, comme si elle ne pouvait pas trouver quelqu’un pour finir avec sa vie avec depuis la mort de Matthew. Je sais bien que l’aura de ce dernier plane encore autour de la série mais bon, des années ont passé depuis non ? Par ailleurs, l’une des intrigues les plus intéressantes de la saison mais jamais exploitée c’est l’arrivée du parti travailliste au pouvoir. Daisy tente de nous le rappeler plus ou moins dans l’épisode 5.07 et c’était même assez agréable. Sauf que voilà, c’est la seule chose qui utilise judicieusement une intrigue qui aurait clairement pu devenir excellente. Le fait qu’il n’y ait pas de gros changements Downstairs prouve bien qu’il y a un problème.

L’arrivée de Tom Branson apporte cependant un peu de piquant à l’histoire et Downton Abbey en avait bien besoin. Dans le dernier épisode de la saison, les tensions entre les diverses familles tentent d’animer un dernier épisode plutôt sympathique. Ce n’est pas l’épisode le plus efficace que l’on ait pu voir de toute l’histoire de Downton Abbey et je regrette aussi que la scène finale de l’épisode, jouant la carte du mémorial et de l’émotion, ne m’ait pas du tout ému. Quelque chose a dû se briser entre moi et Downton Abbey, tout simplement. Mais j’ai bon espoir de le retrouver lors de l’épisode de Noël puisque c’est généralement un moment de communion où même si toutes les intrigues ne sont pas excellentes, il y a un vrai sens de la fête. La relation entre Anna et Bates a toujours été l’un des éléments les plus intelligents de la série. Ils n’ont jamais voulu trop en faire autour d’eux et puis l’an dernier, un changement a été opéré avec le viol d’Anna. Une séquence terrible qui avait amené tout le monde à réfléchir à comment se venger. Bates était là de son côté pour nous offrir des moments touchants. Pour ce qui est du mariage de Rose, les choses sont tout de même bien plus intéressantes. On ne peut pas dire que la série ait fait grand chose pour rendre tout ça efficace mais au moins on ne peut pas nier que Rose était charmante.

Car le charme est quelque chose dont Downton Abbey a bien besoin pour se renouveler et nous offrir quelque chose de différent par la suite. C’est en tout cas comme ça que je le ressens. Finalement, ce dernier épisode tente de conclure de façon légère sans trop se prendre la tête l’histoire des personnages pour cette année. C’est toujours grand ouvert pour la suite, comme d’habitude pour Downton Abbey mais bon, je ne vais pas trop bouder mon plaisir non plus car l’ambiance reste au beau fixe malgré tout.

Note : 6.5/10. En bref, fin de saison correcte malgré le fait que certaines choses soient un peu trop téléphonées à mon goût.

Critiques Série : Downton Abbey. Saison 5. Episodes 7 et 8.

Commenter cet article