Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 7. CROSS-OVER (Partie 1)

16 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 7. CROSS-OVER (Partie 1)

Chicago Fire // Saison 3. Episode 7. Nobody Touches Anything (Part 1).
CROSS OVER (PARTIE 1)


Première partie d'un long cross-over entre Chicago Fire, Chicago P.D. et Law & Order : SVU, je dois avouer que j'avais hâte de voir à quoi tout cela pouvait ressembler. Je suis cependant très déçu du résultat de cet épisode de Chicago Fire qui au fond n'est qu'un prétexte pour être intégré dans le cross-over. Au fond il n'y a pas grand chose dans cet épisode de Chicago Fire qui nous donne l'impression que l'on va bien pouvoir faire le lien avec les deux autres séries. En tout cas du point de vue même des pompiers alors que du point de vue de la police de Chicago, très présente dans cet épisode, nous avons les bases de ce que l'on va suivre par la suite dans les deux autres épisodes. J'estime donc que c'est un épisode assez bâclé, à mon plus grand damne car moi qui espérait être surpris dans le bon sens du terme, je ne le suis pas vraiment. L'une des grandes nouvelles de cet épisode c'est Severide qui revient de Las Vegas marié à Brittany Baker. Franchement, je dois avouer que j'aurais apprécié que Chicago Fire arrête avec les intrigues tout ce qu'il y a de plus navrant avec le personnage de Severide. Qu'il se marie sur un coup de tête comme celui-ci c'est tout de même quelque chose d'horrible et j'ai du mal à le comprendre.

De plus, Chicago Fire est le genre de séries qui aurait bien besoin de donner de bonnes intrigues à un tel personnage mais il est dans une sorte de descente aux enfers alors forcément, cela ne parvient pas vraiment à séduire le téléspectateur que je suis comme il se doit. Je ne pense pas être le seul déçu. Surtout que pour un épisode cross-over, passant un tiers de notre temps là dessus n'était probablement pas nécessaire. J'ai toujours pensé que Lindsay et Severide finiraient ensemble mais la série a préféré inviter Serinda Swan pour quelques épisodes histoire de remplir un peu le quota féminin de Chicago Fire au milieu de toute cette testostérone. Casey et Dawson de leur côté n'évoluent pas vraiment et ce n'est pas le but de cet épisode. Bien que "Nobody Touches Anything" se concentre énormément sur tout un tas de choses différentes (notamment tous les personnages en long et en large) ne nous donne pas l'impression de voir grand chose évoluer. En tout cas, je ne vois pas du tout où est-ce que Chicago Fire veut en venir. La série faire des va et vient constant tout au long de l'épisode sans parvenir à trouver un réel piédestal qui va lui permettre de nous raconter son histoire dans les meilleures conditions.

C'est là que la relation entre Casey et Dawson ne fait pas du tout évoluer les choses, il en fait de même pour Mills qui confronte Newhouse. Ce qui me fait rire avec Mills c'est que Chicago Fire a semble t-il toujours aimé ce personnage, toujours voulu le développer durant la première saison et peut-être un peu la seconde et d'un coup d'un seul il est devenu un personnage des plus banaux et donc ennuyeux. Mills est aussi la bien-pensante incarnée, toujours là pour prodiguer ses conseils. Sauf que bon, on ne peut pas dire que la série fasse ça de la meilleure façon qu'il soit. On se retrouve donc avec une histoire globalement assez médiocre, qui manque de panache tout simplement. L'idée d'introduire une histoire de pédo-pornographie dans cet épisode n'est pas bête mais franchement, cela aurait pu être fait de façon bien plus intelligente. On a donc l'impression que cela tombe du ciel comme un prétexte pour la suite de la saison. Cependant, l'intérêt sera probablement dans Chicago P.D. alors que la série va pouvoir en faire une affaire personnelle et étant donné qu'elle semble tout se permettre en termes de violence et de folie, cela risque de très bien se terminer pour le téléspectateur mais pas pour le pornographe. C'est en tout cas comme ça que je le ressens. Mais mention spéciale à Sophia Bush dans la scène finale qui reconnaît son frère qu'elle n'a pas vu depuis 10 ans parmi les photos.

Note : 4.5/10. En bref, pour une première partie d'un soi-disant grand cross-over, l'épisode ne délivre pas grand chose d'intéressant.

Commenter cet article

T. 19/11/2014 22:12

Mais je suis dégoûtée Severide n'est plus avec Erin ?!