Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 5. Episode 6.

12 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Downton Abbey

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 5. Episode 6.

Downton Abbey // Saison 5. Episode 6. Episode Six.


J'ai un peu délaissé Downton Abbey. Je sais, ce n'est pas bien mais j'ai une raison. Je ne ressens plus vraiment l'amour que j'ai pour la série. Je dois avouer que je reste encore assez septique quant à l'évolution que la série veut réellement donner aux personnages, probablement car l'on est coincé pour le moment à un endroit où tout n'est pas suffisamment sombre pour séduire. Julian Fellowes avait pu comprendre avec la saison précédente que Downton Abbey avait besoin d'un peu plus de gaité. C'est ce qu'il a tenté d'apporter à cette saison en allégeant un peu les épisodes et en se concentrant sur un peu moins d'intrigues déprimantes à la fois. Sauf que ce qui faisait aussi le charme de cette série c'était sa façon de gérer les problèmes de son temps, ce qui n'est plus vraiment le cas. En se soap-isant la série est devenue un peu plus unie et donc moins unique. Son originalité s'est légèrement évaporée pour laisser place à une série d'époque assez classique en son genre. Quoi qu'il en soit, s'il n'y a plus vraiment de problèmes de société mis en avant dans Downton Abbey, je reste malgré tout attaché à l'univers et aux personnages ce qui fait que je ne pouvais pas vous laisser sans nouvelles.

A commencer par Mr. Bates. S'il n'a pas tué Mr. Green c'est une façon comme une autre pour Downton Abbey de nous donner l'impression que finalement tout ce qu'il y avait de monstrueux et/ou de sombre ne pouvait pas avoir une forme bien plus déprimante que cela ne pouvait l'être. Car Mr. Bates n'est pas l'homme le plus heureux du monde et ce même s'il a connu des moments heureux dans sa vie précédemment. Heureusement aussi que cette intrigue est arrivée à sa fin maintenant car c'était un boulet enchaîné à un bon personnage. J'aime beaucoup Mr. Bates et j'étais légèrement déçu qu'il soit finalement coincé dans cette sale histoire sans grand intérêt. Même si le ticket prouvant son innocente a été égaré, je pense que cela va rapidement être réglé et ne pas prendre autant de place qu'auparavant. Ou alors c'est une façon d'injecter un peu de neuf dans une intrigue qui manquait cruellement d'intérêt. Petit à petit, s'approche aussi la Seconde Guerre Mondiale. J'ai hâte de voir comment Julian Fellowes va gérer cette histoire dans le futur (s'il a la chance de le faire mais pour le moment, Downton Abbey est déjà renouvelée pour une saison 6 par ITV, ce qui est une bonne nouvelle).

Le changement est dans l'air à Downton Abbey et cela ne passe pas uniquement par une nouvelle coupe de cheveux (immonde d'ailleurs mais ce n'est que mon humble avis). Ce que j'ai du mal à comprendre c'est pourquoi ils ont décidé de donner à Lady Mary une coupe de cheveux aussi laide. Cela permet cependant de voir encore une fois que Lady Mary est une femme qui attire les hommes, de Tony à Charles, elle ne sait plus où donner de la tête. Mais j'aime bien car c'est bien plus sympathique de la voir libre qu'engoncée dans une histoire d'amour. Après tout ce qu'elle a vécu par le passé, elle mérite bien de souffler (même si cela commencer à durer depuis un peu trop de temps à mon goût). Pour ce qui est de Mrs. Crawley et Lord Merton, je crois que l'intérêt ici est de donner plus de place à Mrs. Crawley. Cette dernière n'est pas le personnage qui a le plus d'importance dans Downton Abbey depuis un sacré bout de temps mais on a ici l'occasion de la voir sous un jour différent. La série ne laisse pas non plus tomber Thomas bien que cela ne soit pas forcément ce que je préfère actuellement, de même que Lady Edith, bien plus intéressante dans sa quête de liberté à Londres. Je me demande ce que le prochain épisode va en faire.

Note : 6/10. En bref, l'épisode s'allège de tout un tas de problèmes. C'est parfois drastique mais nécessaire.

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 5. Episode 6.

Commenter cet article