Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Duel au Soleil. Saison 1. Pilote (France).

28 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Duel au Soleil

Critiques Séries : Duel au Soleil. Saison 1. Pilote (France).

Duel au Soleil // Saison 1. Episodes 1 et 2. Aller simple (Pilote) / Le monde du silence.


Avec Duel au Soleil tente d’associer plusieurs choses. Tout d’abord Meurtres au Paradis en nous racontant l’histoire de deux flics, dont l’un qui connaît l’île et ses magouilles comme sa poche et l’autre qui ne connaît pas encore les traditions locales. Mais aussi un peu Mafiosa avec toutes les petites histoires de mafia qu’il y a en Corse. Créée par Marc-Antoine Laurent a qui l’on doit déjà la très mauvaise Injustice (avec Michèle Bernier qui n’a pas été au delà des deux premiers épisodes sur TF1) mais aussi des épisodes de Central Nuit ou encore Les Cordier Juge et Flic. En somme, il connaît bien le policier à la française et rien que de voir Gérard Darmon prendre son petit déjeuner dans un bistrot, forcément on ne pouvait pas en attendre moins de la part du créateur. Mais ce n’est pas forcément une mauvaise idée, surtout que le côté kitch de cette série n’est finalement pas son point faible. Bien au contraire, je dirais que cela colle assez bien avec l’histoire et la façon dont elle se goupille. Il y a bien évidemment une volonté de faire quelque chose de moderne mais aussi de rester un peu rustique dans les méthodes policières. Après tout, Ange Renucci (incarné par Gérard Darmon) ne fonctionne pas avec les méthodes modernes contrairement à son jeune coéquipier qui est bien différent.

Ange Renucci, un flic corse aux méthodes très "personnelles", voit débarquer sur son île un nouvel adjoint qu’on lui impose. Sébastien Le Tallec est jeune, breton, noir et globalement très attaché au règlement. Chaque nouvelle enquête sera l’occasion de mettre à l’épreuve ce duo dans les décors spectaculaires de l’île de Beauté.

Je ne sais pas vraiment où est-ce que la première saison de Duel au Soleil veut réellement aller mais il y a du potentiel pour en faire une série policière ayant des racines légèrement différentes musique le cliffangher de fin de l’épisode prouve qu’il n’y a pas que le cas de la semaine qui sera sensé nous intéresser au fil des épisodes. Mettre en danger Sébastien pourrait apporter un peu d’action dans les prochains épisodes même si je sens déjà venir l’intrigue légèrement téléphonée et déjà vu. Mais j’ai envie de donner une chance à la série de me prouver qu’elle peut aller beaucoup plus loin et donc me surprendre. Pour en revenir à Renucci, je pense que si ce personnage n’est pas mauvais c’est en grande partie grâce au charisme de Gérard Darmon qui fait beaucoup. France 2 a misé sur le bon cheval. Le scénario du premier épisode se concentre sur un meurtre très classique et ce n’est donc pas vraiment ce qu’il y a de plus intéressant. Bien au contraire, je trouve que le côté étrange de Renucci rend justement le propos assez intéressant. Cela donne à la série l’occasion de nous plonger légèrement dans la mafia locale sans pour autant trop en montrer non plus.

J’ai bien compris que le personnage de Renucci n’était pas forcément le genre de flic qui joue dans les règles contrairement à son coéquipier, le jeune breton et noir. J’aime bien la façon dont on confronte les deux même si c’est tout de même très classique et très cliché. Duel au Soleil n’est de toute façon pas une brillante série, elle n’a aucune prétention et son casting est plutôt solide pour une série policière de ce calibre. Avec le second épisode on tente de nous plonger un peu plus dans ce qui pourrait être les magouilles de Renucci mais sans nous en dire trop non plus histoire de ne pas nous donner l’impression tout de suite que c’est un flic pourri. Après tout il peut très bien être quelqu’un de bien. La série aurait d’ailleurs énormément de mérite à le faire. Finalement, Duel au Soleil est donc une petite série policière française plutôt agréable au premier abord. Elle me rappelle un peu le charme de Meurtres au Paradis quand cette dernière est efficace. De plus, on nous plonge dans la vie des personnages sans chercher à ne se concentrer que sur les cas de la semaine ce qui est un autre bon point car je n’en peux plus des séries policières qui se moquent complètement de l’aspect personnel des personnages. C’est à mon sens très important.

Note : 5.5/10. En bref, deux épisodes assez réussis.

Critiques Séries : Duel au Soleil. Saison 1. Pilote (France).

Commenter cet article