Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Episodes 5 et 6.

3 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Forever

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Forever // Saison 1. Episodes 5 et 6. The Pugilist Break / The Frustrating Thing About Psychopaths.


Je sais bien que j’ai pu dire avec les deux épisodes précédents que la formule de Forever était peut-être déjà en train de se briser ou en tout cas de s’enrayer. Je vais changer de discours avec ces deux épisodes qui vont évoluer les relations mais aussi l’histoire de la saison autour de cet homme qui connait très bien Henry mais qui, en plus de ça, vit la même chose que lui. Avant de m’attarder sur « The Frustrating Thing About Psychopaths », « The Pugilist Break » était un épisode assez classique au premier abord mais il cherche avant tout à développer la relation entre Henry et Jo. Notamment quand cette dernière est invitée à dîner chez Henry et Abe. Mine de rien, la place de ce dernier dans la vie d’Henry est importante. S’il ne peut pas lui apporter grand chose au premier abord, on sait surtout qu’il est toujours là quand il a un petit accident (qui le fait mourir en somme). Abe est aussi quelqu’un d’intéressant par rapport au fait qu’il est un ami, qu’il est le seul ami que Henry puisse avoir. Du coup, cet épisode s’attarde avant tout sur des choses totalement différentes par rapport à l’épisode suivant. Mais c’est une bonne idée car les personnages c’est ce qui fait aussi le sel de Forever avant les intrigues et le fil rouge.

Du coup, que l’épisode se concentre sur les personnages de la sorte était une brillante idée et cela fonctionne très bien. L’énergie est là et le duo Henry et Jo est de plus en plus pertinent. On sent qu’il y a une vraie alchimie entre Alana De La Garza et Ioann Gruffudd. Au départ il y avait déjà un côté très malicieux dans le regard des deux acteurs mais cela se ressent encore plus aujourd’hui. Cela me fait un peu penser à la relation entre Ichabod et Abbie dans Sleepy Hollow. Après tout il y a des similitudes. D’un côté, on a un homme qui a du mal avec le monde moderne alors qu’il a vécu tant d’années dans un passé sans la technologie d’aujourd’hui et à côté on a une femme, Jo, qui l’aide et qui va cohabiter avec lui sur des enquêtes. Certes, les enquêtes de Forever sont plus génériques et moins fantastiques que celles de Sleepy Hollow mais cela n’empêche pas pour autant la série de faire quelques références à la pop culture anglaise avec Jack l’éventreur notamment parmi ces deux épisodes. Cela veut presque dire qu’à certains moments les enquêtes peuvent devenir réellement intéressantes. Car j’aime beaucoup les enquêtes légèrement britanniques sur les bords qui font revenir ce genre de références.

Et justement, le fait que le héros soit aussi anglais que celui de Sleepy Hollow me fait me demander si finalement Forever n’a pas été inspirée par le succès de la série de FOX car il y a énormément de similitudes mine de rien. Ce n’est pas un reproche, loin de là. Créativement parlant, ces deux épisodes parviennent à faire quelque chose de Forever que je n’attendais pas forcément. Quand Castle me déçoit, je me demande si je n’ai pas trouvé ici sa relève dans mon coeur. Surtout que j’aime beaucoup Alana de la Garza, pour son passé dans la franchise Law & Order dans laquelle j’adorais son personnage de Rubirosa. Avec « The Frustrating Thing About Psychopaths », nous suivons une excellente idée d’enquête qui mêle Adam à l’affaire. En effet, ce dernier est de retour et va donner des indices à Henry au sujet de l’affaire de la semaine qui s’inspire fortement de quelque chose qu’il a déjà connu par le passé. Ce qui fonctionne dans cet épisode au delà de l’affaire de la semaine c’est donc la confrontation à venir entre Henry et Adam. Ce dernier est tout de même quelqu’un de fascinant. On ne sait pas qui est le personnage mais au delà de ça, on a hâte de savoir ce qu’il peut réellement faire.

Il va probablement chercher à mener un peu plus la vie dure à Henry, sa coéquipière Jo dont il se rapproche de plus en plus et puis Abe qui risque bien de passer à la casserole. Au fond ce ne serait pas bête que de se séparer de ce personnage à un moment ou à un autre. Il n’y a pas des tonnes de trucs à raconter autour de lui de toute façon. Tout ce que Adam implique réellement pour la suite des aventures des personnages de Forever me plaît également. C’est quelqu’un de suffisamment imprévisible pour que l’on puisse le voir apparaître du jour au lendemain comme ça, d’un coup d’un seul. C’est fascinant cette relation. Par ailleurs, le fait que cet épisode introduise une part de littérature semble plus ou moins déjà préparer le terrain pour faire potentiellement un cross-over avec Castle. Ce pourrait être une bonne idée, vous ne pensez pas ? Même si je préférerais que le spin off sur l’un de ses personnages (à Richard Castle) voit le jour sur ABC

Lucas - « I hate to sound all silence of the lambs here, but she's got something in her mouth. »

Note : 6/10 et 7.5/10. En bref, Forever pourrait bien devenir le nouveau Castle.

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Commenter cet article

Gregh 03/11/2014 16:40

il n'y aura jamais de cross-over avec ''Castle''. L'acteur principal a déjà joué dans ''Castle'' dans le 5.22. Ce serait bizarre de le revoir sous les traits d'un autre personnage

delromainzika 05/11/2014 10:35

Ce n'est pas la première fois que ce pourrait arriver dans une série policière. Par exemple, dans la franchise Law & Order, certains acteurs ont joué un rôle de guest dans un épisode puis un rôle récurrent par la suite. Et d'autres ont joué dans toutes les séries de la franchise des rôles complètement différents ^^ Donc bon, pour le coup je pense qu'ils s'en moquerait :D