Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Haven. Saison 5. Episodes 6 et 7.

14 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Haven

Critiques Séries : Haven. Saison 5. Episodes 6 et 7.

Haven // Saison 5. Episodes 6 et 7. The Old Switcheroo (Part 2) / Nowhere Man.


L’idée d’échanger les personnages était une excellente idée, surtout que cela permet de s’amuser tout au long de l’épisode. Après une première partie assez efficace et intelligente, la seconde reste dans la même veine, peut-être un peu décevante mais globalement divertissante. Je pense que cette saison 5 a mis énormément de temps à démarrer et ce double épisode était donc l’occasion de nous donner une vraie direction à suivre tout la suite de la saison. Le fait que la série ait donné l’occasion à Emily Rose d’incarner une nouvelle version de Audrey sous les traits de Mara était une excellente idée sauf que voilà, la série se devait aussi de nous sortir un peu de la situation « Mara enfermée ». C’était un peu trop long et du coup, on ne faisait qu’attendre le grand retour d’Audrey ce qui va se produire avec la fin de cette seconde partie bien évidemment. Quoi qu’il en soit, je ne sais pas s’il faut féliciter les scénaristes n’avoir autant pris leur temps car je me suis pas mal ennuyé aussi depuis le début de la saison. Je continue de penser que Haven n’est pas une mauvaise série mais simplement qu’elle ne sait pas dans quelle direction aller et l’on passe donc notre temps avec des intrigues ambitieuses qui ne délivrent rien du tout derrière.

Pour une fois que cela délivre quelque chose de réellement efficace, je ne peux que leur demander de rester dans cette configuration. Surtout que Emily Rose incarne à merveille la dualité qu’il y a chez son personnage. Ce que j’attendais maintenant avec les histoires de changement de corps, c’est Duke et Nathan. Le tout délivre quelques scènes assez cocasses dans leur ensemble. Je dois avouer que je ne sais pas du tout pourquoi les scénaristes n’ont pas voulu y aller encore un peu plus fort. Surtout que la relation entre Duke et Nathan est une relation que j’aurais aimé voir un peu plus bouger par la suite. On peut malgré tout se satisfaire de quelques scènes assez cocasses dans leur ensemble. Mais pas vraiment plus.

Duke as Nathan - « See Nathan? I can totally sound like you. Stick-up-my-ass serious, sprinkle in a few "Parkers."
Nathan as Duke -« Well I'll just try to look annoyed all the time. »
Duke as Nathan - « It ain't easy being me, Nathan. »

Le retour d’Audrey à la fin de cet épisode permet donc de nous lancer sur « Nowhere Man ». Sauf que voilà, on ne peut pas dire que cela soit le meilleur épisode de la série là non plus. Le problème que j’ai eu avec cet épisode c’est le fait qu’il semble faire retomber la série dans ses travers. Certes, on n’a plus vraiment l’occasion de se plaindre de certains problèmes du début de la saison : Audrey est de retour, Mara est utilisée de façon bien plus judicieuse et Nathan devient une sorte de fantôme d’entre deux mondes. C’est quelque chose d’assez amusant mais qui ne a pas amuser le spectateur bien longtemps. Je me suis en effet énormément ennuyé tout au long de cet épisode. Le Trouble de la semaine est donc ce qui pèche dans cet épisode. Il ne capitalise pas vraiment sur le double épisode précédent qui lui, était plutôt réussi dans son ensemble. Les bons sentiments noient eux aussi les bonnes idées de l’épisode, notamment vis-à-vis de Nathan et Audrey. Leurs retrouvailles sont tout de même sacrément ratée. Mais c’est le vrai problème d’une série comme celle-ci. En parallèle, on tente de nous séduire avec l’histoire du Colorado Kid.

Sauf que de ce point de vue là aussi cela ne fonctionne pas aussi bien que prévu. Les révélations manquent cruellement de panache, comme si tout ce que l’on apprend dans cet épisode était déjà vu et revu dans une série qui n’a de cesse d’aller et venir vis-à-vis de tout ce qu’elle a pu faire précédemment. A vouloir trop en faire au sujet de Nathan et Audrey, la série nous donne l’impression que l’on s’ennuie terriblement et que Haven ne sait pas du tout comment se renouveler. Ainsi, certaines séquences sont peut-être plus drôles que d’autres. Notamment Audrey qui est immédiatement suspectée d’être une mauvaise fille et donc de n’être qu’une sorte de nouvelle Mara. Ou encore la confrontation (encore une oui) avec Mara qui cherche à nous dire que Haven n’en a pas fini avec elle alors que c’est pourtant bel et bien le cas. Car oui, Mara ne sert plus à grand chose maintenant. On préfère forcément quand la série s’occupe de personnages comme Audrey qui elle est quelqu’un que j’apprécie énormément. Après tout, c’est mon personnage préféré dans la série.

Note : 6.5/10 et 4/10. En bref, la série retrouve ses travers après un double épisode plus que réussi.

Critiques Séries : Haven. Saison 5. Episodes 6 et 7.

Commenter cet article