Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 8. Halfway to a Donut.

20 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Homeland

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 8. Halfway to a Donut.

Homeland // Saison 4. Episode 8. Halfway to a Donut.


L’épisode précédent m’avait bluffé dans sa façon d’utiliser la folie de Carrie une nouvelle fois. Cela n’était pas vraiment arrivé depuis la première saison de la série et le fait que l’on joue avec ses médicaments promet donc de très belles choses pour la suite de la saison. Surtout que l’on plonge ici dans une sorte de complot interne, en somme tout ce qui plaît à Carrie qui avait déjà débusqué le complot interne avec Brody durant la première saison. Cependant là c’est quelque chose d’assez différent, notamment car l’on a plus l’impression de plonger dans un roman de John le Carré sauce Homeland qu’autre chose. Ce n’est pas un critique, notamment car je préfère quand la série met aussi en danger ses personnages au sein de leurs propres organisations. C’est tout de même plus appréciable de voir Carrie manipulée de toute part qu’avec tout le monde à ses pieds. Non ? Cet épisode est aussi plein de surprises et la plus grande est certainement celle de Saul. Je m’attendais à ce que ce dernier s’en sorte dans cet épisode, qu’il puisse enfin être sauvé par tout le monde et non, la série en a décidé autrement : Carrie va lui mentir afin qu’il ne se suicide pas et ne pas tenir sa promesse, malheureusement.

Je pensais donc qu’il allait être sauvé et finalement ce n’est pas encore complètement le cas. Le prochain épisode devrait donc être très intéressant à voir, c’est en tout cas ce que je suppose. D’un autre côté, que je sois tombé dans le panneau de la facilité est étrange. Je dois avouer que j’aurais dû m’attendre à ce que Saul ne s’en sorte pas aussi facilement car la façon dont tout s’enchaîne à la fin de l’épisode allait un peu trop rapidement et simplement à mon goût. Après tout, cette saison 4 de Homeland a tenté de compliquer les choses assez efficacement qui plus est, il aurait donc été dommage de ne pas en profiter. Carrie va aussi décider dans cet épisode du sort de Saul. Doit-il vivre ou mourir, telle est la question. Sauf que Saul préfèrerait donner sa vie contre Haqqani et pourrait mourir plutôt que d’être une sorte de pion dans une sale histoire de Taliban. Sauf que voilà, Carrie est aux commandes et elle a décidé qu’il ne devait pas mourir. C’est la seconde fois qu’elle a l’occasion de décidé du sort de Saul et qu’elle ne va pas appuyer sur la détente. On dit jamais deux sans trois, elle va donc probablement le sauver encore une fois d’ici la fin de la saison. L’épisode dans son ensemble est tout aussi brillant que le précédent.

D’une part car l’on nous donne des informations capitales sur Saul. On voit ce dernier en détention, sur la façon dont il est exploité par les Taliban et dont ils tentent de faire de lui une sorte de pion d’un jeu. En parallèle, on suit les questions que se pose la CIA de son côté alors que l’actuel directeur n’a pas envie d’être responsable de la mort de son prédécesseur. Ce que l’on peut comprendre mais qui n’est pas forcément la plus grande preuve de courage qu’il soit. Homeland me fait donc encore beaucoup jouir de plaisir. D’une autre part il y a Carrie que l’on retrouve après son épisode de folie dans l’épisode précédent. Je pense du coup que Khan va devenir un allié intéressant dans toute cette histoire. On voit qu’il n’est pas vraiment d’accord avec Agent Tasleem et qu’il est plutôt content d’être aux côtés de Carrie. La scène finale de l’épisode m’a donné l’impression de plonger dans un roman de John le Carré et j’espère sincèrement que la suite de la saison sera d’aussi bonne facture. Après tout ce serait bête de ne pas capitaliser sur les belles et bonnes choses que l’on a pu voir jusqu’à présent dans la série. Par ailleurs, je pense que Homeland devrait redonner un peu d’importance à Quinn alors que ce dernier est à mon sens l’un des rares alliés de Carrie.  

Note : 10/10. En bref, brillant.

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 8. Halfway to a Donut.

Commenter cet article