Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 9. There's Something Else Going On.

27 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Homeland

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 9. There's Something Else Going On.

Homeland // Saison 4. Episode 9. There’s Something Else Going On.


A la fin de cet épisode, je me suis demandé si j’avais bien tout vu. J’ai donc remonté le temps d’une dizaine de minutes afin de revoir ce que j’aurais pu louper et je n’avais rien loupé du tout. J’avais tout compris, c’est juste que je voulais être sûr de ce que j’avais vu. L’idée de cet épisode est excellente et surtout sa fin qui nous laisse forcément perplexe quant à la suite de la saison et à ce qu’elle pourrait bien nous apporter. Cet épisode installe petit à petit une vraie tension, notamment autour de Saul et de Carrie. Pour ce qui est de cette déni!ère, elle est toujours sur cette histoire de médicaments qu’on a mélangé. Mine de rien, c’était une excellente idée et cela fonctionne très bien. Je ne m’attendais pas forcément à ce que cela prenne une tournure aussi rapide et efficace mais je suis forcé de constater que finalement Homeland est une série qui sait très bien s’y prendre et qui compte nous le prouver encore et encore. Ce qui m’amuse cependant avec tout ça c’est le fait que Homeland n’a de cesse de chercher à nous démontrer que ses personnages ne sont pas forcément indispensables, qu’ils peuvent partir à tout moment. C’est ce qui se passe avec Saul qui est une fois de plus au bord de la mort.

Je me demande si Homeland oserait tuer Saul surtout que c’est la première série où Mandy Patinkin reste autant de temps tout de même. La série cherche petit à petit à construire un épisode complexe et efficace mais qui fonctionne grâce à cet échange de prisonnier, grand moment de tension intense. J’aime bien quand Homeland tente de faire revenir les racines 24-esques de ses créateurs. Car l’on retrouve vraiment tout ce qui faisait le succès de la série de FOX dans cet épisode. Comme quoi, c’est bien la preuve que l’on peut aussi faire du neuf avec du vieux. Car si la série reprend des choses ou s’inspire du passé, elle parvient malgré tout a créé des séquences originales et efficaces qui changent de ce que l’on a pour habitude de voir, c’est en tout cas mon humble avis. Mais c’est la preuve aussi que Homeland veut tenter de nouvelles choses, de nouvelles façons de voir les choses et ses intrigues. La présence de Saul dans cet épisode est un choix judicieux, surtout que de l’avoir mis en danger de mort à trois reprises au cours des deux derniers épisodes permet aussi de confirmer que la série n’a pas forcément besoin de tous ses personnages d’un coup d’un seul comme ça. Au contraire, Carrie est la seule héroïne de la série et cela semble suffire.

C’est une femme qui est capable de tout et qui ne se laisse aucune limite. Surtout quand elle veut aller au bout de ses fins vis-à-vis des médicaments échangés ou encore quand elle se porte plus ou moins volontaire pour détendre l’atmosphère de l’échange de prisonniers. Le face à face avec Duck était tout de même grandiose, surtout qu’elle s’énerve et nous offre une prestation du tonnerre « You poisioned me, I could’ve died out there. You think I’m gonna let you talk to a lawyer? Sit the fuck down! ». On a en face de nous une vraie tornade et c’est tout ce que l’on attend de la part d’un personnage comme celui-ci. La façon dont Carrie prend à coeur de sauver Saul prouve aussi à quel point Homeland tente de raccrocher Carrie à l’un des derniers symboles restant des débuts de la série. Après tout, la plupart des personnages que l’on suit depuis l’année dernière sont très différents de ceux que l’on a pu suivre dans la première saison. C’est l’un des derniers membres originels et donc le mettre en danger est forcément plus intéressant que si la série avait choisi Quinn. De plus, l’implication émotionnelle aurait été différente puisque Carrie et Saul sont attachés depuis des années alors que Quinn n’est qu’un intérêt amoureux que l’on voit presque de loin.

Note : 9/10. En bref, je suis encore surpris dans le bon sens par cette saison. Hâte de voir comment le cliffangher va jouer sur le reste de la saison.

Critiques Séries : Homeland. Saison 4. Episode 9. There's Something Else Going On.

Commenter cet article

gremilio 28/11/2014 06:46

S04E09 a la fin lorsque le cdo accede par le passage privé dommage pr le scenario que le cadenas a sectionner se trouve a l'exterieur

Pascal 27/11/2014 15:17

@delro en ce qui concerne Quinn ça risque d'être le cas dans le prochain épisode puisque Carrie lui avait demandé personnellement de rester à l'ambassade pour superviser la mission . Les talibans arrivant tout droit là bas c'est bien lui ( comme beaucoup d'autres ) qui risque de morfler ;)