Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 6.

1 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #How to Get Away with Murder

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 6.

How to Get Away with Murder // Saison 1. Episode 6. Freakin’ Whack-a-Mole.


C’est au tour d’Asher Millstone cette semaine d’être mis en avant et ce n’était pas une mauvaise idée. Bien au contraire puisque cet épisode s’avère être l’un des meilleurs de la saison. S’il est grandement aidé par le fait que Asher est déjà l’un de mes personnages préférés de How to Get Away with Murder, c’est aussi un épisode qui nous donne l’impression que la série est en train de reprendre du poil de la bête, nous faisant oublier ce que le précédent épisode avait pu faire de moins bon. C’est le personnage parfait pour cet épisode car c’est justement lui qui donne le ton et qui parvient à nous assurer un spectacle vivant et amusant à la fois. Je me demande si au fond ce n’est pas la première fois que l’idée de How to Get Away with Murder de se concentrer sur un épisode par épisode fonctionne. Le personnage est suffisamment bien développé au travers de l’épisode pour que l’on sente qu’il y a une vraie direction prise et que le personnage est amené à évoluer encore et encore. Certes, j’avais beaucoup aimé l’épisode sur Connor pa exemple mais je crois que j’ai préféré celui-ci. Il était de bien meilleure qualité, tout simplement. Tout le monde semble voir Millstone comme le gamin privilégié alors qu’au fond tout le monde parmi les Keating Five tout le monde est privilégié.

D’une façon ou d’une autre j’entends bien, que cela soit pour leurs relations différentes avec Annalise, ou encore leur manière de faire les choses, etc. L’affaire de la semaine est assez juste et réussie. C’est un épisode qui nous permet d’avoir un cas de la semaine ni trop agressif ni trop émotionnel. L’équilibre des deux est bien trouvé, permettant également à Annalise de se mettre rapidement dans le bain alors que la pauvre a déjà bien d’autres chats à fouetter dans son propre ménage. J’aime bien la façon de travailler de cette série et de ses personnages. On sent qu’il y a toujours quelque chose qui doit venir faire la lumière sur l’affaire afin de mieux pouvoir défendre le suspect. Peu importe s’il est innocent ou non, le boulot d’un avocat c’est de faire en sorte que son client s’en sorte et c’est donc ce que tente de faire cet épisode avec beaucoup de simplicité. Je pense que l’on arrive aussi à un point dans How to Get Away with Murder où la série doit trouver de nouvelles façons de faire les choses. Elle a déjà acquis tout un tas de choses mais elle doit penser de nouvelles façons de faire et de nouvelles intrigues pour que les personnages puisse être mis en situation différemment à chaque fois.

Cette affaire de la semaine est aussi une façon pour How to Get Away with Murder de mettre en avant les problèmes d’Annalise. Cette dernière est perdue au milieu de ses problèmes de couple et cela peut se comprendre. Surtout que l’on ne peut pas dire que la relation soit au beau fixe. Le fait que tout cela cache des choses ce n’est pas bête. Par ailleurs, je crois que je viens d’avoir mon premier suspect pour le meurtre de la saison. Je n’ai pas envie de vous en faire part de peur de vous spoiler l’histoire et donc de vous gâcher la surprise si j’ai bel et bien raison, mais je n’aurais qu’un mot à dire, que c’est un peu trop prévisible. J’espère donc que la série ne va pas aller dans cette direction ce serait tout de même bête de gâcher une bonne idée de départ avec un déroulé aussi navrant et classique. Car le but est aussi de rester original je suppose. Mais je fais confiance car je suppose que cela ne peut pas être trop facile non plus. Viola Davis a par ailleurs repris du poil de la bête même si son personnage est toujours dans la brume complète. On sent qu’elle est paumée la pauvre mine de rien. Finalement, si le mariage de Sam et Annalise part en lambeaux, c’est logique. La fin de l’épisode prouve une fois de plus que How to Get Away with Murder a encore énormément de potentiel au delà. J’ai hâte de voir la suite.

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode.

Critiques Séries : How To Get Away With Murder. Saison 1. Episode 6.

Commenter cet article

4evaheroesf 02/11/2014 01:03

Un bon épisode qui renforce le personnage d'Annalise et ses convictions, mais gâché par le vide que représente Asher.
Et dire que cet épisode était censé être celui d'Asher, même son père n'a pas suffi à le rendre intéressant...