Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Kingdom. Saison 1. Episodes 5 et 6.

19 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Kingdom

Critiques Séries : Kingdom. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Kingdom // Saison 1. Episodes 5 et 6. Eat Your Own Cooking / Please Refrain From Crying.


Je ne pense pas que les personnages de Kingdom soient des gens vraiment rationnels. En effet, ce sont des personnages qui se battent pour vivre et qui adorent ça. Ces personnages parviennent à se sentir bien quand ils font mal à d'autres personnes car finalement, c'est plutôt un rapport de dominant et dominé. Celui qui a réussi à dominé l'autre est celui qui aura tous les honneurs. Mais ce n'est pas tout, cela permet aussi à ces personnages d'exprimer leurs problèmes de colère. Ils n'ont pas peur de monter sur un ring histoire d'assouvir quelque chose et toute la colère qu'ils ont en eux. Je pense que c'est aussi ce qui rend ces personnages si intéressants à regarder, dans la vie de tous les jours et dans la cage, car ils se battent constamment et le téléspectateur adore ça. En tout cas c'est ce que j'aime dans Kingdom car le but de la série n'est pas non plus d'en faire des tonnes sur les combats ou encore ce que cela peut bien avoir pour conséquences. Non, le but est complètement différent et c'est une très bonne chose là aussi. On veut avant tout nous permettre de comprendre qu'il n'y a pas vraiment d'issue autre pour tout le monde, qu'ils sont donc obligés de vivre comme ça car ils n'ont pas le choix.

L'ouverture de l'épisode se fait sur Alvey, parlant de la façon dont les combattants prennent des surnoms (le sien était King Kulina) et comment il détestait son père. Je pense que c'est une façon de nous dire d'une part que l'on vit pour combattre et de l'autre qu'il y a toujours un problème relationnel dans l'équation qui va donner envie à l'autre de faire ce qu'il fait par la suite. Tout ce qui touche de près ou de loin au père de Lisa était peut-être un peu moins intéressant que le reste. Disons que Ron n'est pas un personnage tout ce qu'il y a plus passionnant. Je pense donc que l'intérêt est plutôt du point de vue de Lisa qui a en plus de ça ses propres problèmes à gérer. Notamment Ryan. D'ailleurs, ce que j'aime bien avec Ryan c'est qu'il prend petit à petit de plus en plus de place dans Kingdom. La série sait quoi faire de lui et son évolution est tout de même assez drastique tout au long de la série. Mais pour le moment, la série prend tout de même son temps histoire de ne pas nous donner l'impression qu'elle est en train d'aller trop vite en besogne. Car ce serait dommage de gâcher le potentiel d'une telle série qui gagne de semaines en semaines de vrais points à parler de la vie personnelle toujours plus forte de ses personnages.

Ensuite nous avons Jay. Comme j'ai déjà pu le dire précédemment avec les deux épisodes 1.03 et 1.04, c'est un personnage qu'il fallait attendre de voir mûrir. On va donc se rendre compte au fil des épisodes qu'il a grandement évolué et grandi. Jay est aussi quelqu'un qui sait très bien ce qu'il veut même s'il apparaissait comme un peu bringuebalant au premier abord. Puis il y a le rapport avec le sexe. Lors de la scène de sexe entre Tatiana et Nate, je dois avouer que je me suis posé tout un tas de questions. D'une part car cela m'a légèrement rappelé ce que j'ai pu voir dans l'épisode 10 de la saison 7 de Sons of Anarchy et puis d'autre part car du coup je me suis imaginé Kingdom comme le potentiel futur Sons of Anarchy pour moi. Les deux séries sont assez différentes mais elles ont toutes les deux un certain rapport intelligent à la violence et à la façon de l'utiliser. Pour le moment, Kingdom ne va cependant pas trop loin d'un point de vue purement dramatique, peut-être car il faut attendre de développer encore un peu plus les personnages et leurs diverses personnalités. Avec "Please Refrain From Crying", Christina est enfin libre. Je me demande vraiment si c'est une bonne chose.

Disons que Kingdom a beau être une série intelligente dans sa façon de gérer les personnages, je me demande vraiment si les personnages féminins sont ceux qui ont le plus d'attention et d'intérêt aux yeux des scénaristes. Après tout ce ne sont pas elles qui vont se battre dans la cage, on peut donc comprendre ce qui se passe. Ryan de son côté va rendre une petite visite à ses parents pour la première fois depuis qu'il est sorti de prison. Cela permet de comprendre un peu mieux le personnage, sa personnalité et l'environnement dans lequel il a grandi. On cherche à nous donner une explication sur pourquoi il est devenu comme ça mais également pourquoi il a fait de la prison. En tout cas, c'est comme ça que j'ai pu le ressentir. Et ce n'est pas une mauvaise chose, surtout que les réponses apportées sont plutôt bien ficelées et que cela donne encore un peu plus d'intérêt à Ryan (même si ce dernier semble déjà être le héros de Kingdom). Par ailleurs, la scène finale de l'épisode est probablement le moment le plus choquant que l'on ait pu voir dans Kingdom. La série a pris le temps de construire la relation entre Keith et Ryan comme une relation intelligente.

Ryan est un peu l'ange gardien de Keith qui ne pourrait pas survivre dans ce milieu de brut tout seul. Sauf que Keith a l'air de se sentir redevable auprès de Ryan, c'est pourquoi cette scène finale est tout de même brillante et impressionnante. Impressionnante car outre le mort et les effluves de sang, c'est la preuve que Ryan est tout de même plus intelligent que la moyenne. Je ne suis pas certain que dans ce genre de situations beaucoup de gens savent garder leur sang froid et faire quelque chose. Finalement, le terrain de jeu de Kingdom poursuit son bout de chemin. Outre les scènes dans la cage qui sont assez impressionnantes, j'aime beaucoup le drama qui s'installe petit à petit. Pas seulement par rapport à la scène finale de l'épisode mais également par rapport à Jay et Christina par exemple ou encore Nate qui se retrouve plus ou moins en arrière plan depuis quelques temps. Son moment de briller sera peut-être le prochain épisode. Qui sait…

Note : 6.5/10. En bref, deux solides épisodes.

Critiques Séries : Kingdom. Saison 1. Episodes 5 et 6.

Commenter cet article