Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marry Me. Saison 1. Episodes 2 et 3.

4 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Marry Me

Critiques Séries : Marry Me. Saison 1. Episodes 2 et 3.

Marry Me // Saison 1. Episodes 2 et 3. Move Me / Scary Me.


On sent qu’il y a une vraie patte de Happy Endings qui dort sur cette série. Je ne suis pas contre même si pour le moment ce n’est pas aussi bon que la précédente série de David Caspe. En même temps, ce sera assez difficile à faire. Avec « Move Me » la série tente de jouer la carte du couple qui ne peut pas encore se lancer. Enfin, surtout vis-à-vis d’Annie. La relation entre les deux personnages, vivant ensemble après 6 ans de romance, c’est quelque chose qui est forcément sensé faire évoluer le tout et peut-être leur donner envie de se marier. Sauf que Annie n’est pas forcément confortable avec l’idée de partager un chez soi avec celui qu’elle aime du coup, elle préfère passer le plus clair de son talent enfermée dans sa Volkswagen. Dans cette voiture elle se sent en sécurité, comme si au fond c’était un moyen pour elle d’échapper aux restes de nourriture qui trainent sur la table du salon ou encore toute cette histoire de télévision encore et encore. Elle n’a pas envie de ça, et surtout pas dans sa relation avec Jake. Elle a beau l’aimer, elle ne l’aime pas suffisamment pour faire ça. Enfin, c’est comme ça que je l’ai ressenti. Annie n’est peut-être pas un personnage parfait mais elle me fait énormément penser à ce que Casey Wilson pouvait déjà faire dans Happy Endings.

Les deux personnages se ressemblent énormément. Je me souviens que dans Happy Endings elle était pourtant abonnée aux relations qui ne pouvait pas avoir de suite. Là, elle est dans la même relation depuis six ans et ils ne sont toujours pas mariés et ne vivaient jusqu’à ce moment pas encore ensemble. Ce qui est tout de même assez drôle. D’un point de vue purement structurel, l’épisode est plutôt bon. On retrouve donc ce qui faisait déjà le succès de l’ancienne série de David Caspe et au fond c’est plus ou moins ce que je venais chercher quand j’ai débuté cette série. Une façon de retrouver ce que j’avais pu adorer dans la série de ABC. Les personnages ont des interactions diverses et variées mais toutes plus réussies les unes que les autres. Ce qui pèche peut-être un peu là dedans c’est le fait que finalement, la série n’arrive pas à nous surprendre. J’ai comme l’impression que tout est piqué à la précédente série, comme si Marry Me n’était qu’une pâle copie par moment. Je suis très heureux de retrouver Casey Wilson, mais je trouve vraiment dommage de ne pas en avoir fait un peu plus en créant de l’humour de façon légèrement différente.

Mon personnage préféré de l’épisode c’est peut-être Dennah incarnée par Tymberlee Hill avec qui Casey Wilson a déjà fait une autre série, The Hotwives of Orlando. Dedans, l’actrice était d’ailleurs le meilleur élément et elle reste dans cet épisode le meilleur élément. On a envie de voir ce personnage plus souvent même si au fond ce serait aussi faire des concessions sur l’aspect romance de Marry Me. Car ce qui pourrait justement m’intéresser et que la série tente de faire avec cet épisode c’est éloigner Jake et Annie afin de faire des petites intrigues où ils n’ont pas besoin d’être ensemble. Cependant, le but est aussi de tout ramener au couple dans la morale de l’histoire ce qui est presque décevant. Mais la série cherche aussi à installer petit à petit une vraie alchimie entre Annie et Jake, ce qui n’est pas encore totalement palpable non plus. Je pense donc que Marry Me n’a qu’à trouver son propre ton. Avec « Scary Me », un épisode d’Halloween, je m’attendais à ce que la série puisse enfin sortir de ce sentiment de médiocrité qui l’entoure et qui me déçoit. Oui, j’adore les épisodes d’Halloween et cela m’a forcément aidé à apprécier cet épisode en lui-même.

Car on sent peut-être un peu plus dans cet épisode l’alchimie qu’il y a entre les héros. C’est quelque chose qui me plaît énormément. L’une des apparitions les plus surprenantes de cet épisode c’est certainement celle de Derrick de Happy Endings et son fameux « DRAAAAAMAAA ». Ce caméo m’a fait hurler de rire car j’ai encore une fois vu chez David Caspe l’envie de séduire les anciens téléspectateurs de Happy Endings pour qu’ils regardent sa série. J’attends donc les autres membres de la série. Mais c’est aussi un problème à mes yeux dans le sens où cela rend la série peut-être un peu trop fermée. On sait pertinemment que David Caspe n’en avait pas fini avec Happy Endings et je ne suis donc pas surpris de voir qu’il tente de donner à sa nouvelle série l’énergie nécessaire pour raconter un peu la suite de ce qu’il n’a jamais pu faire. Il parle donc encore de couple, de mariage, etc. Sous une forme légèrement différente mais cela reste plus ou moins la même base. Surtout que l’humour qu’il y a derrière est le même. Si je critique volontairement les ressemblances c’est uniquement car j’aime bien dans le fond Marry Me et que j’ai envie de la voir s’émanciper.

Car ce qui me plairait vraiment c’est de voir une nouvelle facette de David Caspe qui ne me donnerait pas l’impression qu’il n’aura su faire qu’une seule chose dans sa vie : Happy Endings. Pour en revenir à cet épisode, Halloween est un choix judicieux. Les situations sont bien plus drôles et au delà du caméo, on perçoit une vraie alchimie naissante entre Jake et Annie, ce que j’attendais depuis le premier épisode. C’est là que même si Annie ressemble à Penny, je n’ai pas envie d’en faire cas. Je pense sincèrement que Marry Me a le potentiel de devenir une excellente petite sitcom.

Note : 5/10 et 6.5/10. En bref, le potentiel est là reste plus qu’à l’exploiter.

Critiques Séries : Marry Me. Saison 1. Episodes 2 et 3.

Commenter cet article