Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale. Saison 16. Episode 7. CROSS-OVER (Partie 2).

16 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : SVU

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale. Saison 16. Episode 7. CROSS-OVER (Partie 2).

New York, Unité Spéciale // Saison 16. Episode 7. Chicago Crossover (Part 2).
CROSS-OVER (PARTIE 2)


Seconde partie du grand cross-over entre Chicago Fire, Chicago P.D. et Law & Order : SVU, cet épisode nous offre tout de même quelque chose de bien plus intéressant que la première partie, trop concentré sur ses personnages plutôt que sur l'affaire qui était sensée animer le cross-over dans son intégralité. Il est toujours difficile de sustenter tout le monde avec un cross-over puisqu'il faut que les fans des trois séries soient séduits et puissent aussi retrouver des éléments qui font que l'on est bien dans la dite-série et pas dans celle avec qui l'on fait un cross-over. Je sais pertinemment que ce n'est pas très simple mais bon, l'épisode nous prouve qu'au fond il y a quelque chose d'intéressant qui se produit ici et là au travers de cet épisode de SVU. Je ne m'y attendais pas forcément mais il y a suffisamment de bonnes idées pour que l'on n'ait ni l'impression de passer à côté l'intrigue globale ni même l'impression de sortir de la série. Voight a souvent tendance à oublier que s'il n'est pas dans sa ville, il n'a aucune juridiction mais il veut à tout prix sauver le frère d'Erin et ce jeune garçon qui pourrait bien se faire violer dans quelques heures si jamais personne n'intervient. On retrouve ici l'une des thématiques fortes et phares de SVU.

En effet, les intrigues de pédo-pornographie et de viols d'enfants, c'est le lot de beaucoup d'épisodes de SVU. Après tout, cette dernière traite de crimes sexuels. C'est donc un épisode assez efficace dans lequel on se retrouve plongés. La vraie réussite de cet épisode c'est de nous offrir une mécanique huilée qui ne laisse jamais vraiment de place à l'improvisation. On retrouve donc le frère d'Erin dans un premier temps. J'ai trouvé cette séquence assez touchante surtout quand on voit ce qu'est devenu son frère. C'est maintenant quelqu'un qui n'a plus de vie, qui a tout perdu quand il a été kidnappé et violé à plusieurs reprises. C'est terrible mais SVU a toujours été très forte quand il s'agit de nous montrer les émotions d'un viol, d'un kidnapping, etc. L'une des choses les plus cocasse c'est que ce frère n'est pas là pour se laisser marcher dessus. Il fait des reproches à sa soeur, à Voight (que ce dernier n'aurait pas été autant là pour lui qu'il n'a pu l'être pour Erin et que c'est donc en partie de sa faute s'il s'est fait enrôler dans cette histoire terrible) et puis il appelle tout de même Olivia Benson "Mama Bear". Je n'avais jamais entendu ça mais c'est tout de même très cocasse.

Autre bonne idée de l'épisode, infiltrer Olivia et Voight afin de retrouver le jeune garçon actuellement en train d'être plus ou moins mis aux enchères. Olivia avec ses grandes lunettes m'a fait pouffer de rire et pourtant l'histoire de l'épisode n'est pas ce qu'il y a de plus drôle. Mais je n'ai pu me contenir. Teddy, le frère d'Erin a donc vécu des choses terribles et c'est ce qui m'a le plus touché au travers de cet épisode. Le reste est très classique pour la série et la seule originale sera finalement d'avoir des personnages de Chicago P.D. dans SVU. Le trio que l'on nous emmène tente donc d'aider au mieux notre petite équipe des SVU. Par ailleurs, je pense que l'on ne peut qu'apprécier encore un peu plus Voight après cet épisode. Je sais bien qu'il est une brute épaisse mais SVU a tenter de nous offrir une vision plus tendre de lui et surtout beaucoup plus touchante. La dynamique des personnages est elle aussi bien intégrée. Cela est assez aidé par le micro-cross-over qu'il y avait eu durant la première saison entre SVU et Chicago P.D. où Erin était déjà venue rendre une petite visite à Benson. L'énergie se met donc au service des personnages et le tout fini donc par devenir assez intense et touchant.

Note : 7.5/10. En bref, partie réussie pour SVU.

Critiques Séries : New York, Unité Spéciale. Saison 16. Episode 7. CROSS-OVER (Partie 2).

Commenter cet article