Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 7.

8 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 7.

Scandal // Saison 4. Episode 7. Baby Made a Mess.


Ah Scandal ! Parfois je ne sais pas vraiment où donner de la tête car j'adore cette série mais elle n'a de cesse de se remettre en question. Si parfois c'est une bonne chose, d'autres choses ce n'est pas du tout le cas. L'une des scènes les plus intenses de cet épisode c'est celle où Olivia demande des explications à Fitz sur le fait qu'il aurait fait une tentative de suicide. La série prend son temps au téléphone lors d'une scène des plus surprenante et passionnante. Je ne m'y attendais pas du tout mais je constate surtout que les scénaristes sont parvenus à remettre Olivia a centre de la série. C'est une très bonne nouvelle. Dans ce nouvel épisode, un sénateur démissionne suite à un scandale. Il s'agit en effet l'ex mari … d'Abby. J'ai beaucoup aimé cette histoire car elle permet d'associer les personnages de façon judicieuse. Je me demande vraiment ce que la série compte faire de ses personnages par la suite mais je dois avouer que je ne m'attendais pas du tout à ce que Abby ait une place aussi intéressante dans la série. Petit à petit on a donc l'occasion de voir qui est réellement Abby et je dois avouer que ce n'est pas une mauvaise idée. Bien au contraire puisque cela fonctionne terriblement bien. L'occasion ici est en or, celle de développer le personnage.

De façon judicieuse bien évidemment. Quoi qu'il en soit, ce que je trouve d'intéressant dans cet épisode, c'est la façon dont Olivia prend les rênes. On sent qu'elle est une femme forte, que tout ce qu'elle a pu vivre ces derniers temps l'aide à évoluer et surtout à grandir émotionnellement parlant. Bien entendu que l'épisode en profite pour parler de traumatismes passés, de choses qui finalement sont aussi là pour apporter quelques belles petites émotions mais encore une fois sans trop en faire. Car il faut bien faire attention avec une série comme celle-ci à ne pas trop en faire au risque de tomber dans ce que la saison 3 pouvait être de plus navrant par moment. La saison 4 cherche réellement à changer la donne et cet épisode y participe d'ailleurs grandement. La mécanique de la série reste plus ou moins la même mais la façon d'arriver au bout des choses me plaît car c'est justement ce qui rend le tout si différent. La partie violence conjugale n'était pas à laisser de côté. Bien au contraire, c'est un rôle essentiel dans cet épisode, notamment pour parler du personnage d'Abby. Cette dernière est une femme qui se bat, qui a envie de ne pas tomber dans l'oubli, qui a envie de laisser quelque chose.

Cet épisode est une occasion en or pour faire ce genre de choses et je ne m'y attendais pas forcément car Scandal a beau être une bonne série dans son ensemble, on ne sait jamais sur quel pied danser avec elle. Si Abby prend une place importante, Olivia est toujours là pour reprendre les choses en main. J'aime beaucoup ce que la série fait avec Olivia, en la mettant à une place qui est bel et bien la sienne contrairement au début de la saison où l'on avait l'impression que la série ne savait pas du tout quoi faire d'elle. Olivia est une vraie amie aussi. Quand on l'a de son côté, on ne peut que compter sur elle pour faire le nécessaire. C'est quelque chose qui permet aussi de montrer sa loyauté. L'une des phrases qui m'a le plus plu de la part d'Olivia c'est "He was B613 and I handled him like B613 would have". A ce moment on sent qu'Olivia, à la fois tentée de rage et de sagesse, prouve qu'elle n'est pas là pour rigoler (pour, quelques minutes plus tard, nous plonger dans une catharsis émotionnelle forte quand elle décide de parler avec Fitz de la tentative de suicide de ce dernier). Et puis il y a Quinn. Ce n'est pas que ce personnage est une erreur mais disons que l'on ne sait pas du tout ce que la série veut faire d'elle et je trouve ça dommage. Son intrigue ne me passionnant guère, difficile d'être intrigué.

Note : 9/10. En bref, dommage que Quinn plombe un épisode l'épisode, on aurait pu avoir un épisode parfait.

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 7.

Commenter cet article