Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 8. The Last Supper.

15 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 8. The Last Supper.

Scandal // Saison 4. Episode 8. The Last Supper.


« Turn around and bend over »
Scandal est une série qui sait généralement nous prouver qu'elle en a dans le ventre et c'est ce que j'apprécie tout particulièrement. Si le début de la saison a eu beaucoup de mal à nous remettre dans le bain, je trouve que ces derniers temps la série retrouve de son sex-appeal. Car les personnages sont au rendez-vous que les intrigues développées autour d'eux parviennent justement à évoluer. Ce qui m'a probablement le plus surpris dans cet épisode c'est l'historie de Mellie. Cette dernière a enfin pu faire le deuil de la mort d'Harrison grâce à l'arrestation de Jake (même si l'on sait que ce n'est pas lui) et elle parvient donc à sortir un peu de sa période de dépression chronique afin de passer des bons moments. Je trouve que les scènes sont assez significatives du changement qui s'est opéré autour du personnage depuis que Jake a été arrêté. On est passé d'une Mellie perdue à une Mellie qui tente petit à petit de retrouver son charme, sa force, etc. C'est une très bonne nouvelle surtout que Mellie est un personnage que j'ai toujours beaucoup aimé. Elle ne mérite pas vraiment le destin qu'elle a, celui de la femme bafouée mais peu importe, la série parvient à en faire quelque chose d'assez efficace et sympathique en son genre, surtout que l'on n'a de cesse de se demander comment fait-elle.

Car oui, j'aurais été à sa place, je pense que j'aurais déjà voulu m'ouvrir les veines plusieurs fois. Mais elle reste en vie, comme pour démontrer qu'elle ne veut pas complètement sombrer. A côté Fitz a révélé dans l'épisode précédent qu'il avait lui-même fait une tentative de suicide, preuve d'une certaine lâcheté au fond, celle de ne pas vouloir affronter les choses terribles dont il a été victime. C'est pour ça que Scandal est avant tout une série féministe qui met en avant les forces de femmes. Le fait que Olivia succombe une fois de plus aux charmes de Fitz n'est pas étonnant. Le jeu du chat et de la souris va cependant devoir prendre fin. J'aimerais bien que cette relation prenne enfin son envol et que l'on arrête de nous dire que ce n'est pas possible, qu'il n'y a plus rien à creuser car les deux crèvent d'envie de se lover dans les bras l'un de l'autre. Alors à quoi bon résister. Mais cela pose aussi toujours la question de l'adultère que Scandal n'a de cesse de revendiquer comme quelque chose que le téléspectateur souhait. Car oui, c'est pervers mais même si j'aime beaucoup Mellie, Fitz et Olivia sont fait pour être ensemble ce qui explique finalement pourquoi tout le monde veut les voir ensemble. Moi même inclus.

Pour ce qui est du reste de l'épisode nous avons Rowan, le père Pope. Ce dernier est un personnage important de la série qui a pris de l'importance l'an dernier avec B6-13 et tout ce qui s'en est suivi. Sans compter qu'il a développé au fil des épisodes l'an dernier une vraie relation avec sa fille sans que cela ne mène finalement à grand chose. Mais Rowan et Olivia ont une relation très compliquée que Scandal tente d'explorer une fois de plus cette semaine. Ce qu'il y a de merveilleux dans cette série c'est la façon dont Olivia apparaît comme l'héroïne et comment son père comme le méchant, celui que l'on doit détester même quand il soutient qu'au fond la famille est plus importante que tout le reste. En gros, pour Rowan, Olivia ne doit pas s'éloigner de lui car c'est un membre de sa famille. C'est presque antinomique avec ce qui a été fait l'an dernier avec la mère d'Olivia. Elle était une terroriste, certes, mais pourquoi préféré soutenir Rowan plutôt que sa mère ? Mais Rowan est aussi quelqu'un qui agit de façon à développer certaines intrigues sous jacentes de Scandal. Des intrigues que j'aime beaucoup. "The Last Supper" était un excellent épisode, bien plus intéressant qu'il ne pouvait le laisser apparaître au premier abord.

C'est en grande partie grâce aux relations et à la mise en abîme autour de certains personnages qui fonctionne particulièrement bien. La série est en train de conclure une partie de son histoire (B6-13) pour peut-être ouvrir de nouveaux chapitres qui sont bien plus proches de ce que je veux voir cette année. J'ai donc hâte de voir la suite de la saison, d'autant plus que Huck et tout le reste de la bande peut délivrer aussi quelque chose d'intéressant avec un peu de travail de la part des scénaristes.

Note : 8.5/10. En bref, une fois de plus assez réussi.

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 8. The Last Supper.

Commenter cet article