Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 10. Magnum Opus.

30 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 10. Magnum Opus.

Sleepy Hollow // Saison 2. Episode 10. Magnum Opus.


Cet épisode est la première partie du double épisode final de la mi-saison (avant de retrouver la série l’année prochaine pour de nouvelles aventures). Je dois avouer que je n’ai pas vraiment ressenti le fait que cela soit une première partie de quoi que ce soit. C’est un épisode comme un autre à mes yeux et puis c’est tout. Mais le résultat reste tout de même assez efficace. Sleepy Hollow tente donc des choses dans ce tout nouvel épisode et le résultat reste intéressant car la série multiple une fois de plus les moments étranges, les moments chocs où tout semble prendre un sens bien différent. Le problème de la saison pour le moment reste à mon humble avis Katrina dont la série ne sait pas forcément quoi faire. Elle n’a pas encore eu la chance d’accomplir quoi que ce soit et le résultat reste donc extrêmement décevant. C’est un personnage sur lequel je misais beaucoup et tout ce qui a été fait autour d’elle jusqu’à présent manque cruellement d’intérêt. C’est comme si au fond Katrina était là mais qu’elle ne servait strictement à rien. Le but de la série est d’en faire des tonnes, on l’a bien compris mais justement à vouloir trop en faire elle s’est plus ou moins perdue. A l’issue de cet épisode on ne sait rien du tout, pas du tout dans quelle direction pourrait bien aller Sleepy Hollow pour l’épisode suivant mais également pour la seconde partie de la saison.

Le problème c’est que cet épisode est un peu un travail de tâcheron. Ce n’est pas forcément dans le mauvais sens que je dis ça car d’un point de vue purement visuel et divertissant, l’épisode est très réussi. Il faut dire que Sleepy Hollow s’est toujours accordée afin de nous offrir un spectacle visuellement intriguant et une ambiance hors du commun. Mais au delà de ça, on ne peut pas dire que cela soit réellement intéressant. L’épisode ne nous raconte pas grand chose et semble plutôt venir nous emmener ici et là pour brouiller les pistes. On ne sait donc pas vraiment sur le Cavalier sans Tête va retrouver son impact horrifique des débuts. Car dans cet épisode, il n’a pas grand intérêt. Je dirais même qu’il ne sert strictement à rien alors que Sleepy Hollow s’est construite sur ce personnage. C’est un comble. On a aussi Henry qui est devenu l’un des héros de la saison et qui est en train de devenir un personnage errant de scènes en scènes. John Noble est très bon, il n’y a rien à redire de ce point de vue là mais est-ce suffisant ? Je n’en suis pas sûr. Je dirais même que c’est un sacré problème car Henry est presque en train de devenir un personnage capricieux plutôt qu’un réel méchant dont tout le monde doit avoir peur (car c’était plus ou moins le but de la série qu’on se le dise… non ?).

Moloch de son côté peut-il avoir un rôle important par la suite ? C’est là que le bas blesse une fois de plus. On ne sait pas trop ce que Sleepy Hollow veut faire de ses personnages, de son univers et l’on se retrouve donc avec plus de questionnement que de bonnes choses à suivre. Il reste alors Ichabod et Abbie, toujours là pour nous mettre dans le feu de l’action et permettre à la série de sortir la tête de l’eau. Ils sont d’une grande aide à l’épisode, notamment grâce à cette excellente introduction que j’ai adoré ou encore à tout ce qu’ils vont faire pour venir à bout des nouveaux problèmes qui animent la vie de Sleepy Hollow. Ils vont donc tous les deux résoudre encore une fois des puzzles historiques et faire face à des monstres (dont ce serpent étrange que j’ai visuellement beaucoup aimé et qui m’a étrangement fait écho à Fringe et son virus du rhume). Finalement, cet épisode était décevant. Décevant malgré son efficacité visuelle et de scènes d’action. Car oui, c’est tout de même assez sympathique de voir la série s’amuser et j’adore toujours autant John Noble même si ce dernier n’est plus vraiment le méchant que l’on nous a promis à un moment donné dans la saison. Il est maintenant un personnage secondaire lambda, inclu dans la mythologie de la série tout simplement.

Note : 4.5/10. En bref, déception.

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 10. Magnum Opus.

Commenter cet article