Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 8.

13 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 8.

Sleepy Hollow // Saison 2. Episode 8. Heartless.


Le retour d’Hawley est-il quelque chose que tout le monde attendait ? Je ne sais pas mais disons qu’il s’agit d’un personnage qui apporte quelque chose en plus sans apporter énormément d’originalité non plus. Ce qui fait le succès de Sleepy Hollow avec le personnage d’Hawley c’est la façon dont ce dentier s’est rapidement intégré dans la dynamique et notamment au travers de sa relation avec Abbie. J’aime bien comment les deux se sont rapprochés, un peu comme si Ichabod avait de quoi être jaloux. Tout simplement. Mais Hawley sait aussi comment s’y prendre avec Abbie mais de toute façon, peu importe qui, toute personne sensée ne peut qu’être attirée par Abbie Mills à Sleepy Hollow. Cependant, je ne sais pas si au fond ils ne vont pas trop vite en besogne. Je ne vais pas me plaindre car j’aime bien ce qui est fait avec le personnage d’Hawley mais bon, je ne peux m’empêcher de me demander si au fond ils ne devraient pas se concentrer sur d’autres choses ou bien commencer à préparer le terrain. Si je ne suis pas forcément séduit par l’idée que Abbie puisse avoir un intérêt amoureux, cela ne veut pas pour autant dire qu’elle ne peut pas en avoir un. Après tout, Ichabod n’a de cesse de ressasser l’histoire de sa femme depuis le début de la saison et Abbie a le droit de se sentir moins seule elle aussi.

Et cela fonctionne même assez bien dans son ensemble. La tension sexuelle qu’il y a autour d’Abbie permet au personnage de nous amuser, de nous divertir, etc. De son côté, Henry continue de préparer petit à petit un peu plus de toute la tension dramatique qu’il y a autour des personnages. J’aime bien ce qui est construit ici car Sleepy Hollow cherche justement à ne pas trop en faire tout de suite et à prendre son temps pour que l’on puisse voir Henry évoluer et grandir avec l’intrigue. Après tout ce serait dommage de rendre un personnage comme celui-ci décevant. Ce que j’attends de toute façon maintenant c’est le prochain face à face entre Henry et Ichabod, ce qui fonctionnait déjà bien précédemment dans la série. Cela ne veut pas pour autant dire que Sleepy Hollow fait tout parfaitement. En effet, cet épisode était globalement assez décevant par rapport à bon nombre d’épisodes que l’on a pu voir cette année. « Heartless » est donc un mélange de bonnes choses (notamment Katrina et Ichabod qui regardent une sorte de Bachelor à la télévision, Abbie qui sauve tout le monde, les monstres de la semaine, etc.) mais aussi du moins bon. Je ne suis pas convaincu par tout ce que cet épisode fait autour de Katrina et Abbie par exemple.

On a l’impression que les deux femmes sont en compétition alors qu’au fond ce n’est pas vraiment le cas. En tout cas, pas pour tout de suite. Sans compter tous les doutes d’Ichabod au sujet de sa femme, ce n’est pas non plus ce qui a été fait de plus convaincant de la part de la série. Mais tout ce qui fait la base (et la bonne base) de Sleepy Hollow est toujours présent. On retrouve donc les monstres, l’aspect visuel toujours travaillé, les twists complètement fous, etc. Tout cela fonctionne bien mais ce n’est pas aussi bien que ce que l’on a pu voir précédemment cette année. C’est la preuve qu’au fond la série a besoin par moment d’épisodes comme celui-ci pour souffler. Je ne pense pas que la série ait perdu la tête de toute façon, surtout quand on voit que finalement l’ensemble des choses ici fonctionne en grande partie. Après tout ce ne sont que quelques intrigues parasites et quelques idées pas très bien exploitées qui rendent le tout légèrement moins passionnant. Allez, en espérant que dans le prochain épisode Ichabod et Katrina découvrent American Idol et commencent à chanter (je suis d’ailleurs certains que Sleepy Hollow serait la série parfaite pour faire un épisode musical, un peu comme a pu le faire Fringe avec l’excellent « Brown Betty », ce qui ne serait pas étonnant puisque ce sont les mêmes créateurs).

Note : 6/10. En bref, un peu moins passionnant que les précédents épisodes de la saison.

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 8.

Commenter cet article