Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 10.

17 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sons of Anarchy

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 10.

Sons of Anarchy // Saison 7. Episode 10. Faith and Despondency.


L'épisode précédent devait gérer un évènement important pour Sons of Anarchy dans une saison qui n'a pas réussi à rendre la mort de certains de ses personnages réellement intéressante. La mort de Bobby était une mort importante mais dans l'épisode précédent elle n'a pas l'impact qu'elle méritait, tout simplement. Cet épisode parle énormément de sexe. Il y a donc énormément de scènes de sexe entre les personnages de la série et toutes sont plus ou moins surprenantes. Que cela soit l'introduction de l'épisode qui donne l'impression que les soldats ont le droit de "tirer un coup" avant de partir au combat une dernière fois ou encore cette séquence qui permet à Chibs d'assouvir ses pulsions lors d'une séquence plus drôle et jouissive qu'autre chose. Au fond, cet épisode, dans ses défauts, trouve un véritable salut. De toute façon, on ne peut pas dire du mal d'un épisode où il y a Venus Van Dam. La déclaration d'amour à Tig était tout de même brillante. Je ne m'y attendais pas du tout mais c'est aussi un très beau geste comme une sorte de dernier au revoir d'un personnage qui avait besoin de bien plus d'affection que l'on ne pourrait le penser. Mais le sexe a beau avoir un intérêt dans cet épisode, c'est aussi une façon d'exacerber les relations.

J'ai beaucoup aimé la scène de Venus et Tig mais également celle de Gemma et Nero. Ce dernier n'a jamais été un personnage important dans Sons of Anarchy à mes yeux. Jimmy Smits est très bon, là n'est pas le problème, mais disons qu'en dehors de sa relation avec Gemma, l n'y a pas grand chose qui ressort de cette aventure. Cela ne veut pas pour autant dire qu'il n'y a pas de jolis moments à en dégotter, comme à la fin de cet épisode. Leur petite séquence permet plus ou moins de faire un état des lieux pas très glorieux. Dans les problèmes relationnels nous avons Abel qui a un petit problème à l'école et forcément, Jax va devoir régler tout ça avec les services sociaux. Abel est un jeune garçon perturbé, ce que l'on peut comprendre avec la violence qui règne autour de lui. Il n'en est pas totalement conscient mais en plus de ça, l'absence du père, d'un vrai cercle familial, ne permet pas à Abel d'avoir une jeunesse stable et logique. Du coup, je me demande vraiment ce que veut dire la scène finale de cet épisode. Wendy et Jax, mais également Jax et Abel. Pour ce qui est de la scène finale et de la révélation d'Abel, je pense que l'on arrive à une conclusion proche.

Il fallait bien que cela arrive un jour ou l'autre et je trouve que Kurt Sutter a trouvé un moyen original de faire la révélation. Ce n'est pas quelque chose que Jax va apprendre de façon étrange, rend le tout pas si original que ça. Pour le coup il nous prend de court, ce qui laisse forcément espérer une suite des plus palpitante. Tout simplement car tout d'un coup les enjeux de la saison viennent de changer. En parallèle, les hommes de Marks se préparent à une rébellion. J'ai trouvé assez intelligent que de tuer notre vilain comme il a tué Bobby. Ce dernier n'aura pas eu la mort la plus intelligente qu'il soit mais il aurait au moins été vengé comme il se doit. Finalement, cet épisode de Sons of Anarchy cherche à nous emmener petit à petit vers la fin de la série et il le fait avec beaucoup d'intelligente. Je me demande si ce n'est pas le premier épisode de la saison 7 que j'ai vraiment adoré. J'ai aimé certains épisodes précédents mais celui-ci était rythmé, intelligent et fait des parallèles suffisamment bons pour nous donner envie de voir la suite. Surtout que le cliffangher est bien plus surprenant que l'on aurait pu le croire. Gemma va donc payer son dû, mais comment ?

Note : 8/10. En bref, je récompense malgré ses défauts un bon épisode de Sons of Anarchy.

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 10.

Commenter cet article