Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Game. Saison 1. Pilot.

14 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Game

Critiques Séries : The Game. Saison 1. Pilot.

The Game // Saison 1. Episode 1. Pilot.


L'espionnage à la télévision, cela donne souvent de mauvaises séries simplistes sans grand intérêt. Ou alors des séries avec de faux airs complexes mais qui n'ont pas du tout les moyens de leurs ambitions. C'était arrivé au début de l'année avec The Assets, cette mini-série de ABC qui était tout simplement ratée. La narration était complètement foirée pendant que le casting ne savait pas vraiment dans quelle direction aller. Ce qu'il y a de bien avec The Game c'est qu'elle fait partie du bon lot, pas celui des pommes pourries. La série de Toby Whitehouse (Being Human) m'a donné l'impression de plonger dans un roman de John Le Carré (La Taupe, Un Homme très Recherché). Alors que j'ai pu apprécier Un Homme Très Recherché, adapté d'un roman de l'auteur, plus tôt cette année au cinéma, je retrouve énormément de choses de cet univers dans The Game et c'est une très bonne nouvelle. BBC America s'est dégoté ici avec ce premier épisode une série solide, pleine d'énergie qui, tout au long de ce premier épisode, parvient à nous raconter une histoire avec une fluidité étonnante, créant rapidement l'addiction du téléspectateur. Car j'adore cet univers sombre, qui prend le temps de poser les personnages, etc. ce qui fait le succès des romans de John le Carré, où tout est mis dans la subtilité.

En 1970, au milieu de la Guerre froide, le responsable du MI-5, connu sous le pseudonyme de Daddy, rassemble une équipe d'enquêteurs pour découvrir ce que prépare l'URSS : un complot destructeur est en marche à l'Est.

Ce qui me fascine dans The Game c'est le fait que cette série n'utilise aucun adage actuel de l'espionnage ce qui rend le tout bien plus intéressant. Cela me rappelle donc énormément les films cités plus haut mais également un peu de Rubicon, cette série de AMC qui me manque toujours terriblement (et que je ne peux m'empêcher de citer dès que je peux la citer). C'est donc une série bien loin de Jack Bauer ou encore même de Homeland. Il n'y a rien d'informatique ou bien d'électronique là dedans. Tout se fait à l'ancienne, comme dans les bons films d'espionnages se déroulant dans les années 70 et 80. Il y a eu quelques très bons James Bond de l'époque de Sean Connery par exemple même si l'approche technologique était déjà plus ou moins là. C'est donc une façon pour nous de plonger dans un univers que l'on a rarement l'occasion de voir en télévision. The Hour (BBC) avait déjà tenté de prendre ce ton là durant la première saison quand la série mêlait un peu d'espionnage dedans. Sauf que cela s'était fait sans grand succès. Ce premier épisode est donc sensé mettre tout en place et le fait de façon assez judicieuse.

Je ne m'attendais pas forcément à ce que cela aille dans ce sens là mais je constate surtout que les scénaristes savent dans quelle direction ils veulent aller. Il y a des tas de mystères qui s'accumulent au fil de cet épisode sans pour autant que cela ne devienne confus. Bien au contraire, rapidement la série cherche aussi à éclaircir un peu son ambiance, ses personnages, dans le but d'affiner d'autres choses. Pourtant, The Game est une série qui utilise pas mal de choses que l'on a déjà vu ailleurs mais la façon dont le tout est mis en scène et surtout dans sa façon de gérer le conflit avec la Russie d'un point de vue de l'espionnage, je trouve tout cela encore terriblement fascinant. Même si cela a déjà été raconté des dizaines et des dizaines de fois. Car les séries d'espionnage c'est comme ça quand elles sont bonnes, capable de faire, refaire et défaire l'histoire comme on la connaît. Ces longues réunions où l'on échange des idées c'est tout aussi intelligent. Au casting, on retrouve tout de même Tom Hughes (Dancing on the Edge) mais aussi Paul Ritter, Brian Cox ou encore Victoria Hamilton. Un casting cinq étoiles pour une série soignée.

Note : 7/10. En bref, un pilote proche de l'univers de John le Carré. Excellent.

Critiques Séries : The Game. Saison 1. Pilot.

Commenter cet article