Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Newsroom. Saison 3. Episode 1. Boston.

11 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Newsroom

Critiques Séries : The Newsroom. Saison 3. Episode 1. Boston.

The Newsroom // Saison 3. Episode 1. Boston.


Aaron Sorkin veut arrêter d'écrire pour la télévision. Je pense que l'échec surtout critique de The Newsroom a touché son petit coeur sensible. Je ne vais pas le défendre d'arrêter puisque de toute façon on peut en déduire assez facilement que s'il arrête c'est uniquement à cause du fait que The Newsroom n'est pas adulée des critiques et qu'il a donc dû au fil des trois saisons faire des tas de changements afin de potentiellement séduire les critiques. Cela n'a pas vraiment fonctionné avec la saison 2 que j'ai bien moins aimé que la première. Mais cela ne veut pas pour autant dire que je trouve cette série mauvaise. J'ai toujours apprécié Will McAvoy, notamment car ce dernier a un peu de pas mal de personnages que j'aime beaucoup en télévision. Vous savez, ces personnages légèrement auto-destructeurs qui ne savent pas vraiment où est-ce qu'ils vont dans la vie si ce n'est vers une sorte de forme de dépression. Je pense donc que l'arrogance et l'égoïsme de Will est empruntée à tout un tas de succès connus et notamment Mad Men. Mais j'ai envie de croire que The Newsroom est bien plus que ça et notamment une introspection de Aaron Sorkin parlant plus ou moins de lui-même au travers de son héros. On sent qu'il donne son opinion sur l'actualité, sur la politique de son pays, sur la façon dont est fabriquée l'information, etc.

En effet, dans The Newsroom il défend ici l'information qui ne cherche pas à travestir quoi que ce soit, qui cherche avant tout à être au plus près de l'information et donc nous révéler des choses (même si l'on sait déjà tout ce qui s'est passé). La relecture est assez intéressante, intelligente même et très soignée mais derrière cet habit finalement très proche, il manque peut-être un petit quelque chose qui rendrait The Newsroom tout d'un coup beaucoup plus intéressante. J'ai l'impression que cette saison 3 ne sait pas vraiment dans quelle direction aller. Les deux premières saisons ont été assez complètes sur les personnages et même si une dernière saison était logique et envisageable, je ne sais pas si je n'aurais pas préféré que cela s'arrête à l'issue de la saison 2. Simplement car pour le moment, ce que je vois dans cet épisode, me donne l'impression que l'on tourne en rond ou qu'en tout cas les personnages ne vont pas encore beaucoup évoluer. Ce qui est dingue c'est que le seul personnage à évoluer drastiquement dans le monde de l'information au sein même de cet épisode à mes yeux c'est Maggie. En effet, elle va faire un important direct.

Si au fond la façon dont elle accède à ce direct est assez cocasse (le coup de l'arachide et de la langue gonflée de celui qui devait être à sa place à la base), je pense que c'était malgré tout une très bonne idée. Cela a beau être assez simpliste, c'est au fond ce que j'ai envie de voir (pas une série simpliste mais des intrigues qui cherchent à faire évoluer les personnages). Will par exemple, voilà l'exemple parfait du personnage qui n'est pas prêt d'évoluer. On a beau lui offrir tout un tas d'opportunités, j'ai comme l'impression que The Newsroom ne sait pas vraiment quoi faire de lui et cela me déçoit terriblement. Je n'ai pas vraiment envie de ressentir quoi que ce soit à l'encontre de Will. Peut-être est-ce l'une des grosses erreurs des deux premières saisons, de ne pas avoir réussi à jouer la carte de l'émotion et de l'attachement. Aaron Sorkin a beau avoir rendu son anti-héros assez intéressant d'un point de vue psychologique, ce n'est pas le genre de personnages dont on a envie de se sentir proche. C'est quelqu'un qui au fond est assez capable de tout.

Ce premier épisode choisi pour premier sujet de la saison : les bombes de Boston. C'est une bonne idée que de prendre un sujet d'actualité aussi fort que celui-ci afin de débuter une saison en trombe. Sauf que cela ne va pas suffire à sauver l'émission de Will qui est maintenant 4ème parmi les émissions d'information du soir et qui se retrouve donc au fond du gouffre. Toute la saison 3 sera probablement concentrée sur la façon dont Will va tenter de retrouver sa place de leader (et probablement y parvenir) en changeant de mode de vie ou en tout cas de façon de voir les choses, peut-être en créant un peu pus d'empathie envers son personnage. Si cela se veut palpable, je ne le ressens pas encore. Tout un tas d'intrigues viennent cependant se greffer tout au long de cet épisode.  On a donc encore tout un tas de monologues, de moments où chacun va avoir son petit moment de gloire, que cela soit Will, Maggie, Charlie, Neal etc. Tout au long de cet épisode je n'ai cependant eu de cesse de penser à Danny de The Mindy Project en voyant Chris Messina. Perturbant tout de même.

Note : 5.5/10. En bref, retour sympathique pour The Newsroom mais pas brillant. La faute à un côté redondant qui ne trouve malheureusement pas de chemin nouveau.

Critiques Séries : The Newsroom. Saison 3. Episode 1. Boston.

Commenter cet article