Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episodes 5 et 6.

15 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episodes 5 et 6.

The Originals // Saison 2. Episodes 5 et 6. Red Door / Wheel Inside the Wheel.


Avant de parler de ces deux épisodes, il faut tout de même que je parle de la coiffure ridicule de Nina Dobrev dans les flashbacks de "Red Door". On se demande si elle a le même coiffeur que celui de Zaz. Il serait en tout cas temps de renvoyer cette personne afin de prendre quelqu'un de plus compétent car la pauvre Nina Dobrev, qui est tout de même une actrice ravissante, mérite une coiffure digne de ce nom, pas un truc qui ressemble à une choucroute garnie. Ceci étant dit, la série cherche à nouveau à nous raconter tout un tas de choses en même temps, notamment car avec le retour d'Esther, la mère des Originaux, les enjeux ont plus ou moins changés. A commencer par Elijah, retenu captif. J'aime beaucoup tout ce qui gravite autour d'Elijah dans cet épisode car c'est une fois de plus la preuve qu'Esther maîtrise une grande partie de ses enfants et qu'elle sait comment les mettre dans une position instable. On peut aussi remarquer avec ces deux épisodes qu'il y a très peu de place laissée aux autres personnages. Esther, Elijah et Klaus sont donc les héros. Les quelques personnages secondaires ne sont pas les plus intéressants, notamment Hayley qui est reléguée au rôle de grande sauveuse d'Elijah à l'issue de "Red Door".

La séquence laisse à penser qu'il y a encore énormément d'ambiguité autour des sentiments que Hayley peut éprouver auprès d'Elijah et vice versa. Ce qui laisse imaginer que le triangle amoureux n'est donc toujours pas terminé. Les fans de The Originals seront content de retrouver un Elijah le torse nu, prêt pour qu'on vienne croquer un bout de ses … euh… boire un peu de son sang. Mais j'ai surtout apprécié voir une partie du visage vampirique d'Elijah, quelque chose que l'on n'a rarement l'occasion de voir dans la série. On a souvent l'impression que ce dernier est le penchant Originaux de Stefan dans The Vampire Diaries. Au fond, je pense que c'est l'idée qu'il y a toujours eu derrière. Lester parvient donc piéger Elijah dans une sorte de rêve magique un peu étrange qui doit lui changer sa façon de voir les choses et de penser. Le but pour le téléspectateur est de voir un peu plus du passé des Originaux même si je dois avouer que rien de ce qui ne se passe dans cet épisode n'est réellement intéressant. En effet, je dirais même que c'est assez décevant dans son ensemble. Il ne se passe pas grand chose et Nina Dobrev ne sert strictement à rien.

On sent donc que The CW nous a vendu cet épisode sur du vent. Son apparition est simplement là pour attirer des téléspectateurs de The Vampire Diaries dans le spin off.  Sauf que personnellement, je n'ai pas besoin de ça pour avoir envie de regarder l'une ou l'autre. J'aime bien Lester, surtout que c'est un personnage que l'on ne sait pas vraiment cerner au premier abord et que l'on apprend à connaître au fil des épisodes. Tatia n'est pas vraiment le personnage le plus intéressant pourtant, mais quel était le but précis du coup ? Je me le demande encore. Un épisode où il y a Kol ne peut pas non plus être un mauvais épisode de The Originals. C'est pourquoi quand Cami et Kol retrouvent Davina et Klaus, forcément les choses deviennent un peu plus efficace. L'action de cet épisode se situe réellement ici pendant que ce qui se passe avec Elijah cherche avant tout à donner de la matière à travailler pour la suite de la saison. Je suis persuadé que les deux parties de cet épisode, très sympathiques pour des raisons complètement différentes, apportent pas mal de bons ingrédients pour la suite de la saison. Que cela soit pour Davina et Kol ou encore l'arrivée de Tatia, le doppleganger original qui est en fait une pure invention.

Ce qui serait intéressant maintenant c'est de faire revenir Tatia pour de vrai car même si le personnage n'existe pas, j'aimerais bien que Lester trouve un moyen de le créer de toute pièce et de confondre encore un peu plus nos deux frères. Nina Dobrev aurait beaucoup trop de boulot mais je pense sincèrement que cela serait bien plus intéressant dans ce sens là. C'est en tout cas comme ça que je le ressens. Cependant, je trouve un peu dommage de se concentrer là dessus car c'est un miroir de ce qui a déjà été fait pendant 5 saisons dans la série mère : les deux frères qui tombent amoureux de la même fille qui détruit leur relation fraternelle. La série continue de nous surprendre dans "Wheel Inside the Wheel". Cette saison 2 est pour le moment très riche, parfois un peu confuse et c'est même ce qui pourrait lui faire énormément défaut. Car il faut s'accrocher pour comprendre quels sont tous les enjeux de la série et pourquoi ils en sont ici maintenant. Les créateurs de The Originals ont promis que cette saison 2 serait centrée sur la famille et c'est ce qu'ils font de façon assez judicieuse.

D'épisodes en épisodes, on apprend donc un peu plus de choses sur la famille Mikaelson, notamment au travers du personnage de la mère qui nous fait des tas de révélations qui nous permettent de comprendre les enjeux qu'il y a derrière. Cet épisode 2.06 est pour le moment l'un des plus intéressants de la saison alors qu'il nous emmène à nouveau dans des situations toujours plus rocambolesques et folles. C'est le but de The Originals après tout, que de nous donner l'impression que la série peut tout faire, et surtout nous surprendre. Car l'histoire de la famille Mikaelson a besoin de plus d'explications. J'ai beaucoup aimé la scène entre Lester et Klaus. C'était une très jolie scène qui m'a beaucoup ému. On sent que derrière les scénaristes ont aussi l'envie de nous toucher. Ils ont de la chance car cela fonctionne très bien. Je pense que de toute façon, Lester est un personnage que l'on ne peut qu'avoir envie d'apprendre à connaître. Son histoire est curieusement jouissive de tout ce que l'on a pu apprendre pour le moment. Elle a besoin de ses enfants mais elle aussi besoin qu'ils comprennent tout ce qu'elle a pu faire, même si ce n'est pas forcément de très bonnes choses.

C'est un épisode concerné sur Klaus, Elijah et Lester. Les autres personnages de la série n'ont finalement pas de grand intérêt dans cet épisode et c'est presque une très bonne nouvelle. C'est aussi l'occasion de voir Klaus et son père. Là aussi en voir une scène particulièrement touchante et réussie. Je pense que la série est en train d'aller dans une direction légèrement complexe pour le moment car tout ce qui nous est introduit n'est pas forcément une bonne idée mais j'ai hâte de voir comment ils vont se dépatouiller. Car c'est sur la longueur que tout va se décider.

Note : 7/10 et 8/10. En bref, The Originals continue de surprendre.

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episodes 5 et 6.

Commenter cet article

Pascal 16/11/2014 11:29

Oui et Hayley se sauve pas Elijah puisque cette scène fait partie du " rêve " d'Elijah...

Pascal 16/11/2014 11:30

*ne

Llega 16/11/2014 00:10

La mère c'est Esther pas Lester :)

delromainzika 17/11/2014 11:25

Oui non mais il y a trop de noms à retenir de partout, je me perds moi ^^