Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Pingouins de Madagascar, et le poulpe violet

28 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Les Pingouins de Madagascar, et le poulpe violet

Les Pingouins de Madagascar // De Simon J. Smith (et Eric Darnell). Avec la voix VO de Tom McGrath, Chris Miller et Christopher Knights.


Les Pingouins de Madagascar est bien plus qu’un film d’animation spin off de Madagascar. C’est avant tout une série d’animation télévisée qui se transpose désormais sur le grand écran grâce au succès de leurs aventures et du fait qu’ils sont devenus des personnages emblématiques. Il y a du sous texte pour les plus grands et de la bonne petite comédie douillette pour les plus petits. En somme, Les Pingouins de Madagascar est tout ce que l’on peut demander de la part d’un film d’animation et pourtant… je trouve que je n’ai pas forcément eu tout ce que je voulais. Car j’ai senti un peu l’heure et demie passer alors qu’au fond j’ai plus ou moins eu ce que j’attendais de la part de ce film là. Ce qui fait la force de ces petits personnages c’est le fait qu’ils sont adorables mais aussi qu’ils ont un sens de l’action qui a de quoi faire rire tout le monde. Chacun a sa place et le but est clairement d’en apprendre un peu plus sur chacun d’eux. L’ouverture se fait sur leur introduction avec une réelle critique des documentaires sur les pingouins (La Marche de l’Empereur) plus l’on dérive petit à petit vers le film d’action (James Bond notamment).

Vous pensiez connaître les Pingouins de Madagascar ? Pourtant, les quatre frères cachent un lourd secret. Ils sont en fait… agents secrets ! Pour sauver le monde du terrible Docteur Octavius, les pingouins devront s’associer à la très chic organisation de la North Wind menée par le superbe husky au nom classé secret.

Le scénario est donc truffé de choses et d’autres qui sont là pour rincer l’oeil des adultes qui auraient envie eux aussi de prendre du bon temps devant un film qui était destiné au premier abord à leurs enfants. Mais les références, que les enfants ne verront pas, sont là pour les plus adultes d’entre nous. Une idée intelligente mais le problème c’est que Les Pingouins de Madagascar c’est avant tout un groupe de personnages que l’on utilise de façon beaucoup moins longue et sur une heure et demie, on a peut-être l’impression d’en voir beaucoup trop. C’est en tout cas ce que j’ai plus ou moins ressenti avec ce film malgré l’envie indéniable que j’avais d’en apprécier chaque minute. Si la déception en présente en partie, les enfants seront quant à eux ravis. Pour avoir vu le film avec une salle pleine à craquer de familles et d’enfants, ils étaient tous sous le charme. En somme, la recette fonctionne et je ne serais pas surpris qu’ils en fassent une véritable franchise à défaut de faire un 4ème volet de Madagascar (ce que je préfèrerais mais ce n’est que mon humble avis). On retrouve par ailleurs l’animation Dreamworks, une animation solide et efficace qui a de quoi séduire là aussi les plus petits comme les plus grands.

On sent qu’il y a derrière Les Pingouins de Madagascar la volonté de faire un film d’animation pour tous les publics sans pour autant donner l’impression que le film mange à tous les râteliers. C’est une excellente chose, surtout qu’au premier abord je n’étais pas forcément pour un tel film préférant me faire des épisodes exceptionnels ou encore la série. Ce qui manque peut-être aussi un peu dans ce premier volet des aventures des pingouins de Madagascar au cinéma c’est de l’humour. Le film veut en faire sur tous les registres et être efficaces en toutes circonstances sauf que voilà, ce n’est pas forcément le cas. Le film a un rythme beaucoup trop soutenu, ne laissant jamais vraiment le temps aux choses de se mettre en place et l’on ne comprend donc plus grand chose. Mais dans ce joyeux bordel organisé, ressort un film d’animation bourré de références réussies afin d’achever le tout dans une sorte de gloubiboulga incompréhensible mais assez touchant et jouissif. Car le personnage le plus touchant dans cette histoire, le petit Soldat, est tout de même le plus mignon de tous et surtout le personnage le plus intéressant à mon humble avis du film. C’est lui la star, les autres ne servent presque que d’accessoire.

Note : 5.5/10. En bref, on retrouve ici un film d’animation à la fois pour enfants et adultes mais qui manque peut-être de quelques éléments et d’un scénario moins balancé.

Commenter cet article

plombier paris 29/12/2014 11:15

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement