Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Court : Toy Story That Time Forgot

4 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Critique Court : Toy Story That Time Forgot

Toy Story That Time Forgot // Animation. De Steve Purcell. Avec la voix VO de Tom Hanks et Tim Allen.


Quel plaisir de retrouver de nouvelles aventures de Toy Story. Après le court métrage assez moyen d’Halloween l’an dernier, ABC a décidé d’en commander un nouveau mais cette fois-ci c’est pour Noël, l’occasion de raconter une meilleure histoire bien évidemment. Si l’on aura droit à un quatrième volet des aventures de Toy Story dans les années à venir (et que j’ai peur qu’il ne soit pas à la hauteur), je me demande si au fond Toy Story That Time Forgot n’est pas là pour me donner du baume au coeur et me dire que tout va très bien se passer. Ce nouveau court parvient à utiliser les forces de l’univers afin de nous offrir quelque chose qui parvient à utiliser justement tous les personnages de la saga présents dans l’épisode. Une fois de plus, ce qui fonctionne dans cette petite aventure de Noël c’est la générosité des personnages et l’incongruité de certaines situations. Si l’on peut y voir par moment une sorte de réponse à Lego The Movie, c’est beaucoup plus que ça car il y a l’âme de Toy Story ici et quelque chose de bien différent qui était presque absent du premier court Halloween-esque présenté l’an dernier et qui n’était qu’une sorte de redite de Toy Story 2 en plus court et en moins bon.

Peu de temps après Noël, Buzz, Woody et leurs amis se retrouvent sur un territoire inexploré où ils doivent faire face à une armée de Battlesaures délirants. Leur seul espoir de retourner dans la chambre de Bonnie repose alors sur le tricératops Trixie.

Le fait que Toy Story That Time Forgot parvient à séduire en seulement 30 minutes et donne envie d’en voir plus me laisse avec une question : et si finalement Toy Story 4 c’était une excellente idée ? Je me le demande vraiment. Outre le fait que visuellement c’est une fois de plus irréprochable (et on ne peut pas l’enlever à Pixar), que l’humour est toujours très présent (et fonctionne aussi très bien, laissant même une grande partie des 30 minutes à des personnages autres que Woody ou Buzz l’éclair que l’on a souvent la chance de voir au premier plan dans les films). Le but ici est probablement de mettre en lumière des personnages légèrement différents, plus petits. Le fait que le court ait aussi réussi à attirer des voix de la franchise comme Tom Hanks ou Tim Allen prouve qu’au fond la qualité est au rendez-vous. Je suppose que Tom Hanks ne serait pas passé par là si cela n’en valait pas la peine (et ce n’est probablement même pas une question de chèque). Le fait que les personnages secondaires aient une place aussi importante que celle de Woody ou encore de Buzz met bien évidemment en lumière d’autres choses.

Cela permet de voir que l’univers de Toy Story ne peut pas se reposer que sur des personnages comme ces deux là au risque de lasser, probablement était-ce le problème de l’épisode d’Halogène Je me le demande mais en tout cas je suis ravi de voir que Toy Story That Time Forgot parvient à séduire, tout simplement. Car cela fonctionne terriblement bien et que l’on a envie d’en voir encore un peu plus de ces petites aventures ponctuelles, comme un rendez-vous que l’on aurait chaque année, plus au pied du sapin que d’Halloween pour le coup. J’espère que vous n’avez pas passé votre tour en tout cas. J’ai personnellement failli oublier la diffusion de ce court métrage mais si vous avez envie d’attendre la diffusion française, elle se fera très prochainement, probablement sur TF1. Quoi qu’il en soit, rien que pour voir Dinosaure ou encore le sapin et l’ambiance de Noël, sans parler de tout cet univers et de toutes ces petites séquences humoristiques (le déambulateur par exemple), je ne peux que m’incliner face au talent de Pixar, quand ils le veulent bien car Pixar est aussi complètement coincée dans ses suites à répétition ou encore dans ses films originaux médiocres (Rebelle la première).

Note : 10/10. En bref, comment ne pas tomber amoureux de Toy Story That Time Forgot ?

Commenter cet article