Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 3. Episode 9. The Climb.

11 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 3. Episode 9. The Climb.

Arrow // Saison 3. Episode 9. The Climb.


Je crois que l’on sera tous d’accord pour dire que la fin de cet épisode était complètement hors de contrôle. Les flashbacks dans la série n’ont jamais vraiment été ce que j’ai pu trouver de plus utile même s’ils nous donnent des informations sur la façon dont Oliver est devenu The Arrow et que de ce point de vue là c’est plutôt sympathique et efficace. Cependant, ce qui me fascine avec cet épisode d’Arrow c’est la façon dont on nous emmène petit à petit vers cette fin aussi surprenante qu’étrange. Car l’on a envie de voir ce qui va se passer par la suite. Cette série sait comment terminer quelque chose et c’est probablement l’un des meilleurs cliffanghers que j’ai pu voir depuis un sacré bout de temps (peut-être depuis un cliffangher d’Homeland, ou de 24, je ne sais pas trop mais en tout cas, ce genre de cliffangher est rare). La mort d’Oliver, en apparence (on ne peut pas tuer ce personnage, ce serait tuer la série de toute façon), sera donc probablement le sujet du premier épisode de l’année prochaine. Mais je me demande si au fond ce cliffangher n’aurait pas dû être gardé au chaud pour la fin de la saison. Cela aurait pu faire une si belle fin de saison, où pendant tout l’été on se serait demander ce qui se passe réellement dans la série. L’une des réussites de cet épisode c’est probablement de tenter de trouver la meilleure façon de résoudre le meurtre de Sara.

Après tout ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile. Le meurtrier de Sara ne pouvait pas être quelqu’un que l’on n’aurait jamais eu l’occasion de voir auparavant et si l’on peut dans notre tête rapidement éliminer les membres de la Team Arrow ou encore le Captain Lance (ce serait tout de même étrange que le père veuille tuer sa propre fille), l’épisode parvient dans un premier temps à établir que Oliver est le tueur par de fausses analyses ADN bien évidemment. C’est quelque chose qui fait le sel de l’épisode quelques minutes mais il faut rapidement nous révéler quelque chose. Je pense qu’il y a une raison pour que l’on ait passé tout un épisode à suggérer le fait que Roy puisse être le tueur, car il n’est pas encore suffisamment développé comme personnage et cela aurait pu être une issue convenable pour la série. Sauf que non, cela n’aurait pas été aussi intéressant que les Merlyn. Malcolm est le candidat parfait mais Thea est l’option la plus tangible pour la série. La série aime tellement torturer Oliver, lui imposer des ultimatums, que de le mettre face à sa soeur est probablement l’un des choix les plus judicieux que la série puisse faire une fois de plus. Mais c’est aussi difficile d’imaginer que sa soeur ait pu tuer l’une des femmes qu’il a aimé dans sa vie (l’une des car il y a encore Felicity et Laurel dans le lot).

En fait Oliver est polygame. Trêve de plaisanterie. Je dois avouer que je n’ai jamais pensé à Thea comme une candidate au meurtre de Sara. Peut-être car je trouve qu’elle n’en a pas vraiment la carrure, le cran. Mais l’évolution de Thea cette année aurait dû permettre de la mettre dans cette position de potentielle meurtrière au sang froid. Mais ce qui rend cette révélation réellement intéressante, c’est que cela permet aussi de mettre en avant les faiblesses d’Oliver. Oliver a en plus de ça adopté une nouvelle règle, celle de ne pas tuer, et se venger par la mort de la mort de Sara serait briser cette règle. Cela me fascine donc toujours autant de voir Arrow m’offrir un spectacle aussi efficace et intelligent. La série n’a peur de rien et c’est probablement ce qui fait d’elle une aussi belle réussite. Les flashbacks Hong Kongais, révélant que Maseo Yamashiro qui a rejoindre la League n’est pas un méchant mais au delà de ça, il y a forcément cette fin d’épisode qui laisse avec un Oliver tombant d’une falaise perforé par une lame. J’ai pensé que Oliver allait gagné ou en tout cas que la série allait se laisser une petite porte de sortie mais c’est tout le contraire. La série en fait des caisses pour justement nous faire croire que Oliver est en apparence… mort.

Je me demande si au fond ce n’est pas une façon de préparer la fausse mort d’Oliver mais cette Reichenbach Fall est clairement l’une des grandes révélations de la saison et surtout l’un de ses moments les plus intenses. Bien entendu qu’il y a de quoi espérer beaucoup plus mais tout cela me fascine tellement. Je n’en attendais pas moins de la part de Arrow.

Note : 10/10. En bref, équilibré et intelligent. Brillant.

Commenter cet article

Mamamià 16/12/2014 18:50

tout simplement magnifique je voudrais que cette serie ne s'arrete jamais ....

Lhadi 14/12/2014 16:01

Pour la suite de la saison, 3 mots : puits de Lazarre. A bon entendeur... ;)

didine 16/12/2014 13:09

Lâcher trois mots comme ça n'est pas très sympa et en particulier ces trois ci. Est ce une envie de les voir, une intuition ou un savoir ?! Un savoir autre que celui qui les lis avec Ra's al Ghul ?!

Gleek 13/12/2014 23:39

Eh ben, la fin m'a véritablement laissé sur le cul! Je suis tjrs un peu déçu lorsque dans une série on nous fait croire que le personnage principal est en danger de mort parce qu'on sait pertinemment qu'il ne pourra pas mourir. Bon là aussi, on sait que d'une manière ou d'une autre, Oliver n'est pas mort, mais en tout cas, c'est vraiment bien de le faire vraiment "mourir" parce que la saison va véritablement changer de direction une fois encore (et ce n'est pas plus mal, parce que j'ai trouvé la première partie de la saison 3 en dessous de la 2). Mais là, les scénaristes ont de quoi faire et j'espère vraiment qu'on ne sera pas déçu (en tout cas, l'attente va être longue jusqu'à janvier!!!)